Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’affaire Cahuzac pourrait retomber sur Manuel Valls

Lu dans Minute à propos de l'origine de l'argent découvert sur le compte caché de Jérôme Cahuzac :

M"Par le scandale
qu’il a provoqué, la machine a
remonté le temps jusqu’en 1992, date
à laquelle il a ouvert son fameux
compte en Suisse
. Court alors la rumeur que ce compte aurait pu être
une caisse noire servant à financer
certaines opérations politiques au
profit de Michel Rocard
… […] Dès l’été 1991, [Michel Rocard] installe sa garde
rapprochée dans des bureaux parisiens,
rue de Varenne, à deux pas de
son nouveau domicile. Un luxe qui
fait jaser. Dans l’entourage de Mitterrand,
Michel Charasse, ministre du
Budget jusqu’au 2 octobre 1992, se
demande si les rocardiens n’auraient
pas profité de leur passage au gouvernement
pour se constituer un trésor
de guerre. Et quand Rocard devient numéro un du PS en avril 1993,
et dispose alors des locaux du parti
rue de Solferino, les Renseignements
généraux rédigent une note sur sa
parenthèse dorée […] Les RG
notent également que les baux de
location ont été établis au nom d’une
association de soutien à Rocard, Le coeur à l’ouvrage […].

Les rocardiens qui fréquentaient le QG de la rue de Varenne et l’appartement de la cité Vaneau – dont le financement demeure sujet à caution – sont toujours là : Yves Colmou, ancien trésorier de l’association Le coeur à l’ouvrage, l’homme influent qui aurait imposé Cahuzac comme ministre du Budget dans le gouvernement Ayrault. Ou Manuel Valls, qui a pris comme conseiller place Beauvau… Yves Colmou, nommé préfet hors-cadre le 16 janvier dernier. […]"

Partager cet article

9 commentaires

  1. J’ai entendu ce matin que Dati et Estrosi célébreront les mariages dès que la loi sera votée…

  2. cela expliquerait il la “mechante humeur” de valls en ce moment????

  3. Occasion de voir si la justice fonctionne aussi bien que le fantôme de l’Elysée l’a prédit !
    Valls est le poulain de Valsérie !

  4. Le sénateur de l’Oise Philippe Marini a dit qu’il ne célèbrera pas ces mariages dans la commune dont il est maire. Il a rappelé “la force injuste de la loi”.

  5. Qui a vu Manuel Valls à l’Assemblée répondre à un député le visage tordu par la colère, entraîné dans un monologue insensé de ressentiment, comprend qu’il se sait épié de toutes parts, poursuivi par diverses plaintes liées à son rôle d’exécuteur des basses oeuvres du pouvoir dans la répression politique et qu’il a des “amis” qui auront plaisir à le faire tomber…
    Quand va-t-il tomber ? Quand va se produire le premier grand dérapage de forces de l’ordre épuisées et en tension permanente depuis le début des violences de la répression – car il aura lieu, c’est un miracle qu’il ne se soit pas déjà produit.

  6. En effet,j’ai vu Vallgas,cramponné au micro,le visage violet,les yeux exhorbités,répondant à une question sur l’attaque du RER,ou tous les mis en examen ont été relachés,disant que cette situation était dû à la droite et surtout à l’extême droite.Aucune explication.
    Ce type a peur,et il a bien raison,il va devoir affronter les syndicalistes des usines qui ferment.

  7. cela explique pourquoi il n’a pas été nommé premier ministre , pour enrayer la chute vertigineuse de la gauche dans l’opinion publique , comme envisagé par plusieurs commentateurs politiques.

  8. Pour mémoire et s’agissant du train de vie de ces coquins, j’ai une indication à donner :
    En 1992, Michel Charasse roulait dans le dernier modèle haut de gamme de la Jaguar XJ 40, spécialement aménagée pour lui en 4 litres de cylindrée. Le prix de cette auto dépassait allègrement l’entendement… socialiste?
    Nous abordions les criminelles dernières années de TONTON avec tous ces meurtres.
    Beurk!

  9. Je relève :
    « Manuel Valls, le visage tordu par la colère, entraîné dans un monologue insensé de ressentiment […] » (Bruno)
    Et encore :
    « Vallgas, cramponné au micro, le visage violet, les yeux exorbités, répondant à une question sur l’attaque du RER, où tous les mis en examen ont été relâchés, disant que cette situation était due à la droite et surtout à l’extrême droite. Aucune explication. » (JLA)
    Désolé si je radote, mais il me semble que ça confirme ce que j’ai déjà dit ici à plusieurs reprises : ce Manuel Valls est un PSYCHOPATHE (voir ici les symptômes donnés par la Haute Autorité de santé pour reconnaître les psychopathes : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/03/bonjour-manuel-valls-.html).
    Évidemment ce n’est pas gai d’avoir un déséquilibré à la tête du Ministère de l’Intérieur, surtout en période de crise, mais il faut voir la réalité en face.
    (J’ai même écrit à François Hollande pour lui souligner la chose, en lui demandant de relever immédiatement Valls de ses fonctions, avant qu’un gros malheur n’arrive. Aucune réponse, évidemment. Mais quand la catastrophe arrivera, il ne pourra pas dire qu’on ne l’a pas prévenu.)
    L’obstination de Valls à soutenir contre toute évidence des mensonges de plus en plus gros, apportant, pour tout argument, des imprécations et des menaces contre ses contradicteurs, devrait ouvrir les yeux des plus aveugles. Mais les journalistes sont payés pour NE PAS VOIR certaines choses, et empêcher les autres de les voir…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique