Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’Affaire Aquilino Morelle ou le double discours du PS

Cette affaire n'est pas seulement symptomatique du trafic d'influence. Elle est aussi caractéristique de l'hypocrisie mensongère d'une certaine classe politique. En 2010, il écrivait une tribune dans Libération (elle est accessible ici) :

"Stupéfiés, accablés, révoltés, les Français assistent, à l’occasion de «l’affaire Bettencourt-Woerth», à la mise à nu d’une part constitutive de l’identité de la droite : la consanguinité du monde des «riches» et de celui des «puissants», le rapport incestueux entre le pouvoir et l’argent, le déni – d’un tel cynisme qu’il tourne à la naïveté – de ce qu’est un conflit d’intérêt."

Il aurait même pu écrire cette tribune en pensant à lui-même :

"Ce qui rend la situation actuelle grosse de dangers pour le pouvoir, ce n’est pas le seul dévoilement de cette réalité, ni même que cette révélation intervienne alors que la crise économique et sociale est profonde, mais le fait que le pouvoir, tournant le dos à ses engagements, pratique une politique injuste et contraire aux promesses accordées."

 Et il précise :

"La question de la compatibilité entre l’argent et la gauche renvoie ici à celle de la distance. En l’occurrence, la distance qu’il faut savoir mettre, lorsqu’on est un responsable politique de gauche, entre soi et l’argent – et ceux qui le détiennent. Cela ne signifie pas l’interdiction de vouloir progresser socialement, de chercher à mettre les siens à l’abri du besoin, ni même de s’enrichir. Pas davantage la condamnation du monde de l’entreprise, dont la finalité reste pourtant le profit. Cela veut dire que dans la relation, inévitable, que nous entretenons tous avec l’argent il faut savoir conserver une distance, la distance qui permet de rester libre. Libre de ses appréciations, de ses choix, de ses décisions."

Partager cet article

8 commentaires

  1. De la part du Peuple de France à la clique socialo qui les gouverne et qui continue son combat en les “dégommant” un à un :
    http://fr.gloria.tv/?media=449433

  2. Quand les égouts de la République exemplaire débordent, ça sent mauvais et cette pestilence empoisonne l’atmosphère.
    Force est de constater que notre président n’a pas la main heureuse quand il choisit ses ministres, ses conseillers.
    Après l’affaire cahuzac hier, voici l’affaire aquilino morelle aujourd’hui, sans parler de ces ministres dont la progéniture a défraye la chronique.
    A qui le tour demain ? Car, n’en doutons pas, ceux-la ne sont que la partie visible de l’iceberg.
    Que penser d’un maître qui choisit de s’entourer de fripons ?
    Les dictons populaires nous éclairent sur ce point : “Qui se ressemble s’assemble” ou encore “Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es”.
    Enfin, que penser de tous ces parvenus de la monarchie ripoublicaine, qui, grisés par leur ascension, se comportent en roitelets tellement jaloux les uns des
    autres qu’ils ne reculent pas devant la délation. Car, les “fuites”, qui donnent du grain à moudre aux médias, proviennent de l’Élysée ou de Matignon.
    A l’heure où l’on impose tant de sacrifices aux salariés, aux retraités, aux précaires, les excès de ceux qui se font cirer les pompes dans les hôtels de la République sont insupportables.

  3. Après l’affaire CAHUZAC celle de MORELLE illustre de nouveau l’échec de la gauche moralisatrice.
    HOLLANDE n’y échappe pas. Le président, qui se voulait normal, n’a-t-il pas coûté une fortune au contribuable en faisant le 23 mars un voyage éclair à Tulle en Falcon pour aller voter ?
    Ce même échec a été vécu sous MITTERRAND, mais il fallut alors plus de deux ans pour qu’il apparût au grand jour.

  4. Pauvre type dégoulinant de cupidité, à plaindre tant sa conscience doit être misérable…

  5. Leur relation avec l’argent parait clairement nébuleuse si ce n’est lumineusement crépusculaire.

  6. Faire semblant de défendre les “pauvres” qui d’ailleurs dans notre pays sont une minorité…
    Condamner les riches et surtout s’emparer de leurs richesses en même temps que du peu que possèdent les “pauvres” pour se goinfrer et s’en mettre plein les poches c’est exactement cela la gauche !
    La gauche caviar champagne, la gauche Bergé, Fabius, DSK… etc.
    Les apparatchiks vivent toujours bien grassement, comme en Chine ou dans les pays socialo communistes !
    Ils sont comme les nuées de sauterelles, une fois qu’ils ont fini de se goinfrer il ne reste qu’un champ de ruines !

  7. Sur le Fig, une chronique de François-Xavier Bellamy, maire adjoint de Versailles (sans étiquette). Ancien élève de l’École normale supérieure et agrégé de philosophie, il enseigne en classe préparatoire. Il fustige l’hypocrisie et le cynisme de la classe politique actuelle.
    “Aquilino Morelle : le double discours permanent de la gauche morale”
    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/18/31001-20140418ARTFIG00162-aquilino-morelle-le-double-discours-permanent-de-la-gauche-morale.php

  8. il n’y a rien à tirer de ces gens-là, on le sait: voleurs,menteurs, il n’y a pas autre chose à dire. Ils jouent les pleureuses mais ils se gavent sur le dos des con-tribuables, et dire que certains croient que le gazeur va nous sauver, plus dure sera la chute, les dictateurs n’ont qu’un but s’enrichir et ruiner le pays, Avant de partir Zayrault avait distribué 12 millions d’euros de primes, c’est bien pour des socialos quand le pays est au bord de la ruine. Mais ça les guignols de la télé et des journaux se gardent bien de le décrier puisqu’ils participent à la curée!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services