Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Pays : International

L’adoption pour les personnes homosexuelles rejetée en Slovénie

SLes Slovènes ont rejeté un nouveau code de la famille offrant davantage de droits aux couples homosexuels, en particulier en matière d'adoption, lors d'un référendum hier. Le oui était donné gagnant par nos médias. 56,45% des électeurs ont voté contre la loi, 43,55% pou.

Cette loi avait été adoptée par le parlement en juin 2011, mais n'a jamais pu être appliquée, grâce à la mobilisation des militants pro-famille, soutenus par l'Eglise catholique. Ils avaient réuni les 40 000 signatures nécessaires à l'organisation d'une consultation populaire devant décider de son application.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Bravo les Slovènes.Braves gens et bons chrétiens

  2. Oui, d’accord avec Marie-Laure. Ils ont un autre avantage: pas de Sarko pour fouler au pied ce referendum comme il l’a fait chez nous avec le NON de 2005 remplacé par le oui truqué de 2007, au sujet de la Constitution européenne.

  3. Selon le deuxième lien, il y avait entre un et deux millions d’électeurs inscrits.
    Si 10% de ces électeurs se déplacent, cela représente plus de 100 000 personnes.
    Mais si ces votants ne votent pas “dans le bon sens”, cela légitimerait qu’on les fasse revoter, au prétexte qu’un sondage (portant plus que probablement sur bien moins de 10 000 enquêtés) aurait donné un résultat différent.
    Vivement qu’on introduise un peu de calcul des probabilités et de statistiques dans l’enseignement obligatoire en France!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services