Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

L’action contre l’IOR vise à en empêcher la réforme interne

Sandro Magister apporte sa contribuation contre la désinformation à l'égard de la banque du Vatican :

T "Il y a un an, Ettore Gotti Tedeschi était appelé par la secrétairerie d’état et par le pape à la présidence de l'Istituto per le Opere di Religione, IOR, la banque du Vatican. Depuis lors il a, selon ses propres paroles, consacré tous ses efforts à "rendre toutes les opérations plus transparentes et en ligne avec les standards internationaux". Mais le 21 septembre dernier a été pour lui un "mardi noir". Au moment même où son essai sur la manière de faire de l’économie en s’inspirant de critères moraux chrétiens sortait en librairie, Gotti Tedeschi a fait l’objet d’une enquête du parquet de Rome pour non-respect des procédures de lutte contre le blanchiment de l’argent sale, sur un compte IOR ouvert dans une banque italienne. […]

On sait que, depuis que Gotti Tedeschi est président, beaucoup de comptes d’une transparence douteuse ont été fermés et que beaucoup d’autres ont été régularisés. Mais l'incident judiciaire de ces jours-ci – comme d’autres irrégularités découvertes il y a quelques mois dans des comptes IOR ouverts à l'agence de la banque Unicredit de la via Conciliazione, à Rome – a révélé que des zones obscures subsistent. Dans le déroulement de l’affaire judiciaire qui touche maintenant Gotti Tedeschi en tant que président de l’IOR – et Paolo Cipriani en tant que directeur général – des failles évidentes dans le fonctionnement de la banque du Vatican apparaissent en effet. C’est comme si, dans cette banque, l’action de certains systèmes et individus perturbait et freinait encore maintenant le travail de nettoyage et de rationalisation effectué par le nouveau président. Il faut rappeler que Gotti Tedeschi, quand il est arrivé à l’IOR il y a un an, n’a amené avec lui aucun nouveau collaborateur : le personnel avec lequel il travaille était déjà présent à la banque du Vatican avant son arrivée."

Sandro Magister détaille ensuite les affaires en cause. Il apparaît que l'attaque vise le nouveau directeur Tedeschi, pour des opérations qu'il est en train de nettoyer.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. L’histoire de la banque du Vatican dure depuis au moins 20 ans avec des évènements de franc-maçonnerie, de pendaison sous un pont et autres bizarreries. On pourrait penser que l’affaire est enfin réglée.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services