Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

L’accusation d’homophobie : une arme de guerre psychologique

Le P. Alain Dumont, prêtre de la Communauté de l'Emmanuel, a écrit :

"[…] De très nombreuses fois, j’entends mes frères et soeurs chrétiens s’exclamer : “Mais je ne
suis pas 
homophobe!” d’un air révolté ou triste, selon
les moments. Or c’est précisément l’objectif de ces slogans lancés à tout bout de champ par la propagande : il
faut déstabiliser l’adversaire en le culpabilisant pour le faire douter de ses propres arguments. Tout
le temps qu’il prendra pour se défendre sera un temps où il ne pourra pas attaquer
. C’est le nerf de toute guerre
psychologique. […]

Les méchants
sont désormais les « Fachos Machos Hétéros », présentés par le mouvement Queer comme de grossiers personnages incapables d’aimer leur femme, et donc qui ont tout intérêt à se laisser
éduquer par les Gays qui, eux, ont tout compris de ce qu’attendaient les femmes pour être heureuses.

Alors surgit en force les quelques 1.800 membres de la fameuse LGBT. N’ayant pas de fonds, un donateur se présente : Pierre Bergé, celui qui
considère qu’il n’y a aucune différence entre un ouvrier qui loue ses bras à l’usine et une femme qui loue son
ventre pour pondre des gosses. Milliardaire de la Haute Couture, ancien compagnon malheureux de Yves Saint
Laurent, il leur ouvre tous les panneaux publicitaires de Paris et finance toutes leurs actions. Là dessus, le GOF saute sur l’occasion et focalise les politiques sur cette nouvelle opportunité de « déchristianiser
la 
famille ».

Surgit le dernier slogan avant le prochain : « Homophobes ! ». Un mot magique que les nouveaux victimaires vont brandir à tout bout de champ. Les partisans de la cause n’ont
plus que ce mot-là à la bouche : « Homophobes ! Homophobes ! ». Et
nous, qui ne connaissons pas les stratégies propagandistes, nous passons notre temps à nous "défendre" et à nous
sentir "blessés". Alors qu’il ne s’agit que d’une arme de guerre psychologique, géniale au
demeurant.

Le plus génial, c’est qu’un slogan ne chasse aucunement l’autre, mais telles des strates sédimentaires, s’accumulent au contraire. Donc si vous
avez le malheur de n’être pas de gauche, d’être un homme, de confession catholique et hétérosexuel, vous êtes un
”FMCH” : un « Facho Macho Catho Homophobe », et là, vous êtes mort. […]"

Partager cet article

13 commentaires

  1. J’ai lu le livre de Marie France Hirigoyen
    LE HARCELEMENT MORAL La violence perverse au quotidien .
    Cette stratégie est très bien décrite par l’auteur .

  2. ” et là vous êtes mort ” ….
    Sûrement pas !!!!!
    VIVANT !!!!! et bien VIVANT !!!!!
    QUE des mots !!!!!
    Parle toujours , tu ne m’intéresse pas !
    je suis sourd !

  3. Ce qui est bien c’est que ces insultes , quand elles sont envoyées par mails , peuvent se conserver …….

  4. Puisque nous sommes engagés dans une guerre psychologique répondons aux slogans par des slogans aussi simples, mais dont la richesse et le sens sont à la disposition des curieux …
    Pour le 24 mars :
    Satan Gay va-t-en !
    Christus vincit ! Christus regnat ! Christus imperat !
    Un papa , une maman y a pas mieux pour un enfant !
    A bas la République qui nous tue et nous met dans la rue !
    Hollande va-t-en !
    A la France il faut un Régent !
    Vive Louis de Bourbon !
    Hollande démission !

  5. Est-il pertinent de légitimement pointer du doigt le concept d’homophobie si c’est pour sans cesse geindre sur celui de cathophobie ou de christianophobie ?
    [L’homophobie est une accusation visant à terroriser l’adversaire.
    La cathophobie/christianophobie est à l’oeuvre dans les faits, au quotidien.
    MJ]

  6. A part de traiter l’autre d’homophobe, je vois pas beaucoup de contre argument…

  7. Très bonne analyse.
    Le déplacement de la culpabilité (par inversion du bien et du mal) est l’une des principales stratégies des adversaires du catholicisme.
    Et malheureusement, nombre de catholiques – trop ignorants de leurs religion – et n’ayant plus le sens du péché, ont une culpabilité en quelque sorte “inemployée” (“désinvestie” en termes psychologiques) et donc disponible pour être facilement utilisée, instrumentalisée par tous les donneurs de leçon de la pseudo “éthique” laïciste.
    Conclusion: la lutte contre le laïcisme anticatholique passe aussi par la redécouverte du Sacrement de Confession/Réconciliation.

  8. Excellent article. Pourtant je ne comprend pas bien l’impact que ce mot “homophobe” peut avoir sur les consciences, puisque la phobie fait référence à des peurs irrationnelles ou à des troubles psychiatriques. Par conséquent, je ne vois pas très bien comment on peut avoir une peur irrationnelle des homosexuels ? Ce terme n’a donc aucun sens si ce n’est, comme le précise le P. Alain Dumont,déstabiliser les adversaires des associations LGBT qui ont, de surcroît, le gîte et le couvert à l’Elysée. Le monde serait-il encore divisé en deux camps, le camp homosexuel politiquement correct et le monde hétérosexuel “Facho Macho Catho Homophobe” donc politiquement incorrect, comme au temps de la guerre froide ?

  9. Pas christianophobes …Christophobes et Déiphobes .
    Mais pourquoi ne pas leur renvoyer leurs mots en nous servant de leurs imperfections à eux ?
    Trouvez vous morale l’industrie du luxe qu’ils exhibent , alors que des milliers de Français vivent sous le seuil de pauvreté et même dans la rue ? parfois à leur porte ?( sans- abri du bois de Vincenne )
    Trouvez vous normal que leur ” combat ” ne concerne QUE la reconnaissance de leur intimité sexuelle , alors que pour beaucoup de handicapés et de malheureux , leur combat A EUX c’est celui d’être reconnus comme êtres humains respectables à part entière ?
    Pour moi ma guerre des mots se fixera sur ces manques . Donc rien à voir avec l’homosexualité .Et le feu s’éteindra tout seul ….. par manque d’air .

  10. Ce matin j’ai ré-entendu le discours de Benoît XVI quand il est arrivé à Paris , puis aux Bernardins … mais c’était sous Sarkozy .
    Maintenant cela m’étonnerait que son discours soit le même …
    Pourtant la phrase lâchée à son départ reste plus que jamais d’actualité :
    ” le plus important c’est SAVOIR QUI EST DIEU ”
    Parce Que les problèmes actuels sont liés à la méconnaissance(entretenue et déformée ) et au rejet de Dieu , sans aucun doute .

  11. Facho Macho Catho Homo
    Et raciste ? Déjà oublié ?

  12. Le P. Dumont, s’il pouvait passer par ma paroisse…

  13. Je ne conteste pas la réalité des faits, qui est aussi vieille que l’Eglise. Je souhaitais, par ma question, souligner l’inopportun mimétisme langagier. La langue française est assez riche pour qualifier ces actes, injures, déprédations à l’encontre de l’Eglise catholique en particulier et de la chrétienté en général par un vocable distinct.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services