L’accroissement de la population : une menace environnementale !

N C'est ce que pensent, le plus sérieusement du monde, quelques-uns des hommes les plus riches des Etats-Unis réunis récemment à New York : Sir Paul Nurse (photo), biochimiste britannique, prix Nobel et aujourd’hui président de l’université privée Rockefeller, Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, George Soros, Michael Bloomberg, maire de New York et plus riche résident de cette ville, Oprah Winfrey du célèbre « talk-show », promotrice de gourous modernes, Warren Buffett, Eli et Edythe Broad, John Morgridge, ancien directeur de Cisco, David Rockefeller Jr., David Rockefeller Sr., Ted Turner de CNN.

Ces apprentis malthusiens vont donc financer les services de «santé reproductive» pour limiter les naissances : contraception, avortement légalisé, programmes coercitifs de limitation du nombre d’enfants, programmes de stérilisation

9 réflexions au sujet de « L’accroissement de la population : une menace environnementale ! »

  1. Denis Merlin

    Comme le fait observer “partisan blanc” des individus comme Gates qui ont fait fortune en vendant ses produits, à de NOMBREUX humains, est la preuve que ce qui compte, c’est ce dont on est convaincu, bien avant ses intérêts matériels. (Alors que Marx dit l’inverse. Mais il est vrai que les idéologues sont prêts à tout pour imposer leurs idées).

  2. texmex

    Quelle hypocrisie! S’ils se préoccupaient réellement de la planète, ils financeraient des campagnes contre la pilule contraceptive et le traitement hormonale de femmes ménopausées. De nombreuses études montrent que les fleuves sont contaminés d’où la féminisation massive des poissons. Une publication de l’Osservatore Romano considère que la pilule a crée une véritable dévastation de l’environnement et plus de 300 publictions scientifiques vont désormais dans ce sens. Stérilité masculine en augmentation, poissons “trans” ainsi que les oiseaux qui se nourrissent de poissons. Il est même émis que l’épandage des hormones féminines dans la nature expose à terme à l’infertilité par blocage ovulatoire diffus.
    Ces milliardaires malthusiens n’ont pas besoin de financer la diminution de la population : tout est déjà en place pour qu’elle se fasse sans eux.

  3. Mingdi

    C’est tout de même paradoxal de s’appeler Nurse et de prôner la disparition des enfants! Il se condamne lui-même au chômage et n’a plus qu’à se faire harakiri. Cela fera une bouche de moins à nourrir.

Laisser un commentaire