Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’Académie de médecine veut rendre obligatoire la vaccination contre le COVID

L’Académie de médecine veut rendre obligatoire la vaccination contre le COVID

Dans un communiqué, l’Académie de médecine exige désormais l’obligation vaccinale, ce qui était prévisible :

[…] Déjà évoquée à plusieurs reprises, mais rejetée sur l’argument réaliste du manque de vaccins, l’obligation vaccinale doit maintenant être envisagée. Cette mesure a été appliquée en France pour la variole (1902-1984), la diphtérie (1938), le tétanos (1940), la tuberculose (1950-2007), la poliomyélite (1964), et étendue en 2017 pour 11 vaccins du nourrisson. Elle s’impose dans tous les cas où une vaccination efficace permet d’éliminer une maladie répandue, sévère et souvent mortelle. Avec un taux d’efficacité de 90 à 95% contre les formes graves de la Covid-19, les vaccins actuellement homologués en France contre le SARS-CoV-2 remplissent les conditions qui permettent de recourir à l’obligation vaccinale face à une épidémie redoutable, en particulier socialement, que les mesures individuelles (gestes barrière) et collectives (couvre-feu, confinement) sont incapables de contrôler dans la durée.

En pratique, la mise en application d’une telle obligation ne pourra être instaurée que de façon progressive. C’est pourquoi l’Académie nationale de médecine recommande :

– de mettre en œuvre sans tarder le « passe vaccinal«  préconisé précédemment [1] ;

– de rendre la vaccination contre le SARS-CoV-2 exigible :

– pour l’exercice de toute activité professionnelle essentielle : conduite du gouvernement et de l’État, enseignement, services de santé [2], de sécurité et de défense (police, services d’incendie et de secours, armée), services d’approvisionnement de la population (alimentation, eau, énergie, numéraire, matériels informatiques) et autres services de la fonction publique ;

– pour l’exercice des activités professionnelles comportant un contact avec le public, notamment dans les secteurs du commerce de détail, de la restauration, de l’hôtellerie, des établissements culturels et du sport ;

– en préalable à toutes les activités comportant déplacements ou rassemblements, telles que les voyages internationaux, les cures thermales [3] ou les occupations associatives ;

– pour tous les donneurs de sang, de tissu ou d’organe ;

– pour les étudiants avant la rentrée universitaire 2021.

Richard Boutry, ancien présentateur de France 3 désormais sur France Soir, a poussé un coup de gueule :

Toutes les théories du complot se réalisent les unes après les autres…

Partager cet article

14 commentaires

  1. « Dans un communiqué, l’Académie de médecine exige désormais l’obligation vaccinale, ce qui était prévisible »
    En l’occurrence « l’obligation vaccinale » est un abus de pouvoir facile à rejeter :

    En effet, SEULS des vaccins de nouvelle technologie dit « génétiques » sont proposés (ARN messager ou Adénovirus) dont on ne connaît pas les effets à moyen et long terme (5 ans, 10 ans,…) sur les vaccinés ou sur leur progéniture … mais qui rapportent des milliards.

    Les Français ont le droit d’attendre les vaccins plus TRADITIONNELS qu’on nous proposera en fin d’année ou en début 2022 (virus désactivé ou protéine recombinante) voire de n’accepter que les tests.

    Je suis abasourdi par le fait qu’AUCUN MÉDIA, même pas ceux de la réinformation, même pas Zemmour, … ne soulève cette question en ce sens ; ils tombent ainsi dans le piège ! C’est pourtant une question que je soulève avec d’autres depuis des mois.

    EST-IL POSSIBLE pour le Salon Beige DE LEUR DEMANDER DE LE FAIRE ? Et ne pas rester dans un débat biaisé pro contre anti vaccins dont le but est d’endormir et d’empêcher de réfléchir ?

    • Non seulement j’approuve ce que vous dites, Meltoisan, mais je pense qu’il est urgent de résister énergiquement: peut-être façon gilets jaunes. On ne doit plus respecter les instructions du gouvernement sauf celles qui sont compréhensibles pcq naturelles, celles qu’on a toujours pratiquées spontanément face à toute maladie contagieuse comme la grippe, la tuberculose.

      On a déjà avalé les 11 vaccins des bébés imposés d’entrée, de force et sans discussion par le ministre Buzyn. L’Académie de médecine est-elle infaillible? Ses membres ont-ils déclaré leur conflits d’intérêt? D’ailleurs ces “conflits d’intérêts” pourquoi sont-ils tolérés? Ne s’agit-il pas en réalité de véritable corruption? Et tout le foin autour de Covid 19 n”est-il pas orchestré depuis le début par ceux qui se prennent pour Dieu pcq les dollars emplissent leurs poches? Pouvons-nous accepter de devenir les esclaves de gens dont la seule légitimité pourrie qu’ils se donnent eux-mêmes est de posséder des milliards de dollars? Est-il acceptable qu’un individu quelconque “possède” des milliers de milliards de dollars? Tout cela n’a aucun sens.

  2. Il serait intéressant de passer au scanner des conflits d’intérêt les 130 membres de cette académie afin de voir s’ils ne croquent pas dans le gâteau au ratelier des labos pharmaceutiques. Ceux-ci font de tels profits qu’ils peuvent se permettre d’acheter à peu près l’ensemble des décideurs stratégiques de chaque pays.
    Mes amis, nous allons devoir sortir du fond de son placard le chassepot du grand père si nous voulons résister à cette saloperie de dictature mondiale qui s’installe progressivement. Je ne vois pas d’autres solutions.

  3. Belle remarque de Meltoisan, cependant, je pense que dans ce cas-ci il n’y a même pas besoin de vaccin mais juste de soigner les personnes. C’est encore plus simple et plus sain…
    A la prochaine plandémie programmée pour 2025-2028, que fera-t-on ? Cela dépend de comment nous réagissons maintenant.
    Et puis, ils ne sont pas complètement fous, ils ont prévus le remède pour eux-mêmes. Rien de désespérant donc mais il faut veiller.

    • Les ministres et leurs dames (on chuchote que même la plus vieille, la plus haute…eh bien…) se sont fait soigner à l’hydroxychloroquine. Dommage que le secret médical les couvre ! Aujourd’hui ils ont certainement tous des stocks d’ivermectine dans leurs placards de salle de bain !

  4. L’Europe a rejeté toute obligation vaccinale anti covid pour ses états membres.

    • Toute obligation vaccinale tout court. Cette résolution du Conseil de l’Europe n’a aucune valeur contraignante comme toutes les dispositions qu’il adopte. La preuve : les 11 vaccins obligatoires.

  5. Attendez quelques mois et le volte-face des pro-vaccins, quand ils comprendront avoir souscrit à leur insu un abonnement biannuel pour un anti-virus, tel de bons petits ordinateurs!
    Les pro-vaccins je leur envoie toujours dans les dents :”et vous, vous vous êtes vaccinés contre le H1N1? Moi oui” 92% d’efficacité pour les calmer (8% de vaccinés).

  6. Richard Boutry se montre exceptionnel de courage viril et de sainte colère face à cet authentique suppôt de Satan qu’est Laurent Alexandre et face à ce minable freluquet arriviste qu’est Martin Blachier…
    Voilà qui redonne non seulement de l’espoir mais encore plus qui revigore l’Espérance !
    DEO GRATIAS !!!

  7. Quand on a à critiquer des ordures, il faut toujours les NOMMER.
    D’abord pour leur faire honte (il est juste que leur nom soit flétri et leur patronyme hué).
    Ensuite pour faciliter les recherches, les comparaisons et les recoupements.
    Enfin, à cause des conséquences pratiques qui viendront un jour (car l’occasion de renvoyer l’ascenseur viendra certainement un jour).
    En occurrence, voici donc les noms des dirigeants de cette tyrannique “Académie de médecine” :
    Bernard CHARPENTIER (Président)
    Patrice TRAN BA HUY (Vice-président)
    Jean François ALLILAIRE (Secrétaire Perpétuel)
    Pierre-François PLOUIN (Secrétaire Adjoint)
    Jacques ROUËSSÉ (Trésorier).
    Si quelqu’un connaît leurs liens avec la franc-maçonnerie ou avec Big Pharma, qu’il partage ses connaissances.
    Je n’ai malheureusement pas le temps d’enquêter davantage pour l’instant.

  8. La Cour européenne a enfin statué sur l’interdiction de l’obligation vaccinale. Le lien en français est à la fin avec les articles de loi de la Cour européenne.

    Toute obligation de vaccination est désormais illégale par défaut Le Conseil de l’Europe
    (à ne pas confondre avec l’UE), auquel appartiennent tous les États européens à l’exception du Belarus, du Kosovo et du Vatican qui est le parrain de la Cour européenne des droits de l’homme, a décidé le 27.01.2021 dans sa résolution 2361/2021, entre autres, que personne ne peut être vacciné contre sa volonté, sous la pression.

    Les 47 États membres sont invités à signaler avant la vaccination que la vaccination n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discrimination.

    La discrimination est également expressément interdite en cas de risques sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée. Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations sur la sécurité des vaccins.

    Avec cette résolution, la plus importante organisation de défense des droits de l’homme en Europe a désormais établi des normes et des obligations, ainsi que créé des lignes directrices en vertu du droit international, qui doivent être appliquées par les 47 États membres, y compris l’UE en tant qu’organisation.

    Les discriminations, par exemple sur le lieu de travail ou les interdictions de voyager pour les personnes non vaccinées, sont donc légalement exclues.

    Dans toute procédure judiciaire, contre toute autorité, tout employeur, tout fournisseur de voyages, tout responsable.

    En Version française :

    https://pace.coe.int/fr/files/29004/html

  9. Un beau tissus d’âneries

  10. L’Académie de médecine n’a RIEN – ABSOLUMENT RIEN – à exiger !

    Elle n’a AUCUNE légitimité.

Publier une réponse