Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

L’Académie de médecine s’oppose à l’euthanasie et au suicide assisté

Elle demande de ne plus être tenue à l'écart des débats et rappelle à cet effet sa position – s'en tenir à la loi Léonetti sur la fin de vie :

 "I- L’arrêt de vie, en réponse à une demande volontaire à mourir alors que la vie en elle-même n’est ni irrémédiablement parvenue à son terme ni immédiatement menacée ne peut être assimilée à un acte médical. Sans équivoque, quand bien même il s’agirait « seulement » d’une aide au suicide, il s’agit d’une euthanasie active. Il n’est pas dans  la mission du médecin de provoquer délibérément la mort. Aucun médecin ne saurait  consentir à donner la mort. Aucun médecin ne saurait se voir imposer par la loi de transgresser cet interdit fondateur.

II– Le terme « fin de vie » recouvre des situations humaines bien distinctes qui n’autorisent aucun amalgame avec la situation précédente.

En toutes circonstances, au-delà des traitements devenus inefficaces, refusant tout acharnement thérapeutique, auquel doivent alors être substitués des soins palliatifs, les médecins et les personnels soignants doivent savoir refuser également toute obstination de soins et y substituer l’accompagnement de la fin de vie, désormais imminente et inévitable.

Cette démarche est du devoir du médecin, quelle que soit la diversité des situations individuelles, quel que soit l’âge auquel survient la fin de vie, du fait de la maladie où d’accident.

Il en est de même dans toutes les circonstances de l’inéluctable fin de vie du grand âge. C’est là un problème de santé publique devenu majeur dans notre Société du fait de l’accroissement de la longévité.

La démarche médicale première de « l’accompagnement » est le soulagement de la douleur, la sédation. Elle doit également comporter un accompagnement humain, affectif et spirituel, tant de la personne que de son entourage."

On regrettera en revanche que l'Académie de médecine prenne fait et cause pour les médecins souhaitant cesser d'alimenter et d'hydrater Vincent Lambert, qu'elle considère dans une situation de "survie".

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Un réveil bien tardif et sans doute de circonstance…
    Sans doute craint elle en voyant que l’on commence à demander la dissolution de l’Ordre des médecins qu’on ne fasse la même demande la concernant…
    [Elle s’est toujours prononcée contre l’euthanasie. Cf le rapport Sicard en 2012.
    L.T.]

  2. Lorsque l’Académie de médecine dit qu’« Aucun médecin ne saurait consentir à donner la mort. Aucun médecin ne saurait se voir imposer par la loi de transgresser cet interdit fondateur », s’est-elle prononcée sur l’avortement et contre la promotion de celui-ci ?

  3. A force d’éliminer les opposants dans le comité bidule qui ne sert qu’à placer des copains, il ne pourra y avoir de contestation de la politique criminogène de ce gouvernement.
    Personne n’est dupe.
    RDV le 26 janvier pour le dire clairement.

  4. @madame TUDY
    “On regrettera en revanche que l’Académie de médecine prenne fait et cause pour les médecins souhaitant cesser d’alimenter et d’hydrater Vincent Lambert” (sic) !!!!!!!!
    Donner à manger et à boire ne sont pas des soins !!!!!!
    Prendre “fait et cause pour les médecins souhaitant cesser d’alimenter et d’hydrater Vincent Lambert” c’est pire que l’euthanasie c’est de l’assassinat pur et simple.
    François Hollande aussi s’est toujours prononcé pour la liberté d’expression !
    François Hollande aussi s’est toujours prononcé pour la liberté de manifester !
    François Hollande aussi s’est toujours prononcé pour le respect des religions !
    François Hollande aussi s’est toujours prononcé pour la démocratie !
    Je continue ???????

  5. Matthieu 7, 15-21
    Gardez vous des faux prophètes, qui viennent à vous vêtus en brebis mais qui au-dedans sont des loups rapaces.
    C´est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
    Cueille-t-on des raisins sur un buisson d´épines, ou des figues sur un chardon ?
    Ainsi tout bon arbre produit de bons fruits,
    mais l´arbre malade produit de mauvais fruits.
    Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits,
    ni un arbre malade porter de bons fruits.
    Tout arbre qui ne produit pas un bon fruit, on le coupe et on le jette au feu.
    Ainsi donc, C’EST A LEURS FRUITS que vous les reconnaîtrez.

  6. L’Académie de médecine: c’est étonnant que le gouvernement n’ait pas changé sa composition pour qu’elle pense comme lui!

  7. Le collectif des infirmiers et infirmières de France refuse également ce projet de loi !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services