Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie

La Turquie et Benoît XVI

Mgr Luigi Padovese, évêque titulaire de Monteverde et vicaire apostolique d’Anatolie, a été interrogé par Zénit sur le prochain voyage de Benoît XVI en Turquie, fin novembre :

"La Turquie est une réalité composite, où la présence de groupes nationalistes et le phénomène croissant d’islamisation, engendré par une situation économique qui est allée en se dégradant, a fait mûrir une attitude de fermeture aussi bien à l’égard du christianisme qu’à l’égard de l’Europe. […] Certains groupes islamiques pensent que le rapprochement de la Turquie avec l’Europe peut faire perdre l’identité musulmane. En Turquie, être un bon Turc équivaut aujourd’hui à être un bon musulman. Pour ces personnes, l’entrée de la Turquie en Europe pourrait signifier être un bon Turc, mais pas un bon musulman. […]

La présence catholique est très réduite et concentrée dans les grands centres Istanbul, Smyrne et Merse, et à Ankara, surtout parmi les diplomates. […] Il existe un christianisme latin, arménien-catholique, chaldéen-catholique et syro-catholique. […] La visite du Saint-Père est délicate ; elle ne pose pas de problèmes en ce qui concerne les questions à caractère oecuménique, parce qu’à ce niveau une harmonie a déjà été atteinte […]. Les questions plus complexes touchent les relations entre le christianisme et l’islam, et ce que pense le Souverain Pontife de l’entrée éventuelle de la Turquie en Europe. […] Je suis convaincu que ce qui a été un problème pourrait devenir une occasion irremplaçable, une opportunité unique, parce que tous les médias des pays arabes seront tournés vers ce que dira le pape. Certains ne seront pas contents, mais au moins, ce que le pape affirmera sera rapporté. […]

La situation est compliquée parce que l’islam a une conception globalisante et absorbante de la réalité. Et l’absolutisme dans lequel se placent les musulmans n’admet aucune forme de dialogue ni de compromis. […] Ceci fait qu’il n’y a pas de véritable dialogue, mais seulement une connaissance réciproque."

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Rendez Ste Sophie au culte catholique!

  2. Je croyais que le Bysantins étaient orthodoxes…
    cela n’a pas d’importance aprés tout, rendez Ste Sophie!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services