Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La République des copains

Nicolas Sarkozy, en échange du soutien de Jacques Chirac à sa candidature, se serait engagé en cas de victoire à la présidentielle à "éviter au président sortant tout retour de flamme judiciaire", selon le Canard Enchaîné de demain.

"un article de la loi imposera aux juges de clore leurs dossiers dans des délais très stricts. Pas plus d’une dizaine d’années après les faits incriminés pour les simples délits. Les dossiers trop anciens, encore à l’instruction, seront purement et simplement annulés".

Un proche de Chirac avertit que

"les promesses peuvent être oubliées, mais nous avons pris des garanties. C’est du rapport de forces, du donnant-donnant. On a des dossiers sous le coude".

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. dans les années 80 régnait au Mexique le PRI (Parti révolutionnaire institutionnel)
    lorsqu’on voulait se débarrasser d’un fâcheux, on déclenchait contre lui une affaire et ilse retrouvait en prison
    c’était une lutte entre les hauts responsables, les accusations de mauvaise moralité recouvrant en fait le non-paiement des commissions aux uns et aux autres
    le résultat: le PAN (Parti d’action nationale),après 70 ans de pouvoir unique, (de dictarure en quelque sorte), a renversé le PRI
    on ne peut pas s’en plaindre!

  2. je suis certain que cela se fera. On sait bien qu’en politique, il y a beaucoup de magouilles

  3. Un tel accord est logique. Politiquement ça ne me choque pas. L’oeil de Caïn veille !

Publier une réponse