Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Manifester pour l’abolition de l’avortement est-il “inefficace” ?

Nous répondons sur notre page "Libres Réflexions" à la question de fond soulevée par Christine Boutin. Notre conclusion :

Depuis 2005, et pour la première fois depuis la loi Veil, le
mouvement pro-vie français a établi avec succès un grand rendez-vous
unitaire annuel, qu’il ne tient qu’à nous de développer
.
L’exemple américain montre qu’il pourrait être un atout décisif dans
l’évolution du combat pour le respect de la vie : signe d’unité du
mouvement, arme pour percer le silence médiatique, et vecteur pour
dynamiser le tissu associatif pro-vie.

Nous ne mettons pas en cause la sincérité de Mme Boutin. Mais nous constatons que son appréciation sur l’ "inefficacité" d’un discours sur l’abolition n’est pas argumentée.
La réussite de la Marche pour la Vie est un signe d’espoir. Elle mérite
le soutien de tous les partisans du respect de la vie – ou à tout le
moins qu’ils lui accordent le bénéfice du doute.

Le Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Tout à fait d’accord, demander cette abolition a d’abord valeur de témoignage. Il s’agit de dire à l’Etat : vous n’avez pas le droit d’abandonner les plus faibles, encore moins d’aider à les livrer à la mort.
    Du point de vue de l’efficacité, si l’on ne le demande pas l’abrogation, on est certain que rien ne changera. L’argument de Madame Boutin revient à dire “Pour être efficaces, renonçons aux principes, ne demandons que des mesures de freinage des conséquences de notre renoncement”.
    On peut concevoir de dire “nous demandons la protection des embryons pas la loi, c’est un principe sur lequel nous ne pouvons transiger. Cependant tenant compte des circonstances, sans renoncer au principe de la protection, nous voulons, dans un premier temps, par tolérance, des mesures éducatives. etc.”
    Ensuite et surtout, l’efficacité n’est pas le critère absolu, il ne vient qu’en deuxième rang.
    Il faut d’abord témoigner devant les hommes : “Vous n’avez pas le droit”. Ca, c’est définitivement necessaire et nul ne peut critiquer cette prise de position, 1) sans se retrouver dans le camp adverse 2) sans diviser le camp des pro-vie.
    Il y a des moments où l’on ne peut que témoigner sans trop se soucier de l’efficacité du témoignage.
    “Mc 6,18. Car Jean disait à Hérode: Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère.”
    Du site http://magnificat.ca/textes/bible/marc-06.htm
    Saint Jean Baptiste témoignait sans se soucier outre mesure de l’efficacité de son témoignage. Son témoignage n’eut, d’ailleurs, d’autre efficacité, contre sa volonté, que de lui faire couper la tête.

  2. J’ai participé à la Marche pour la Vie dimanche dernier. J’ai compté le nombre de participants (compter le nombre de lignes de manifestants et le multiplier par le nombre moyen de personnes sur cette ligne. Estimation à +/- 10 %) et le compte est d’environ 3000/3500 personnes à l’arrivée.
    Je ne rentrerai pas dans le débat sur l’abrogation de l’avortement. Ce qui est sûr, c’est qu’il y en a trop. Ce qui est sûr c’est que la législation sur l’avortement est mauvaise. Mais je préfère qu’il y ai une loi autorisant l’avortement et que concrètement il n’y ai pas davortement ; plutôt que pas de loi mais des avortements en nombre.
    Conclusion : la question première est de savoir comment faire baisser le nombre d’avortement. Et réclamer l’abrogation de la loi est à ce sujet clairement insuffisant. Est-ce même prioritaire, je ne le crois pas.

  3. oui, c’est bien d’avoir enfin réussi à fédérer des associations pro-vie.
    Mais à quand une LARGE publicité faite dans les paroisses ?
    c’esr bien d’avoir le soutien de 4 évêques (ou 5). Mais où sont les autres ???quel silence assourdissant !de quoi ont-ils peur ? qu’attendent-ils et que veumlent-ils ?
    personnellement je m’interroge sur le point de savoir si les évêques français sont ou non favorables à l’avortement. S’ils n’y sont pas favorables, quelle lâcheté !
    ils auront des comptes à rendre, là dessus…
    Une marche pour la vie qui défilerait avec quelques dizaines d’évêques à sa tête aurait le mérite :
    1/ de marquer les esprits, même non croyants (surtout non croyants !)
    2/de montrer le chemin ( c’est bien le rôle d’un évêque, non ?)

  4. Toujours beaucoup de diplomatie pour dire la vérité…Merci Salon Beige!
    Virginie

  5. Moi je pense que l’on peut mettre en cause la sincerité de Madame Boutin… Pourquoi fait elle cette déclaration sur l’inutilité de la demande d’abrogation de la loi Veil? Est-ce que ses interventions contre les “lois bioéthiques” à l’Assemblée étaient “utiles”?…
    Dans les deux cas il s’agit de temoigner, de mobiliser et d’occuper le terrain. Christine BOUTIN le sait très bien mais elle adresse des signaux à son parti pour bien indiquer qu’elle n’est pas une “extremiste” qui est contre la loi veil.
    C’est dommage…

  6. Dans ce combat pour la Vie, les nôtres ne mettent pas assez l’accent sur la torture que subit le foetus !
    Si vous voulez atteindre vos adversaires efficacement : montrez-les comme des soutiens actifs de la torture ! Comme des acteurs de la torture, et sinon comme des complices de celle-ci !
    Et là l’impact psychologique peut être maximal dans la population et sérieusement déstabiliser les prochoix à qui vous donnerait – outre une image médiatiquement déplorable – une mauvaise conscience qui les détruira parce qu’ils ne pourront pas soutenir l’insoutenable !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services