Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

La manipulation des embryons humains, un nouvel holocauste ?

Portatripticoco8nC’est le thème du 3ème congrès international Pro-Vie qui se tiendra les 23-24 et 25 mars à Mexico. Ce congrès entend être une réponse globale face à une bataille pour la vie qui est déjà globale. Les organisateurs attendent que cette manifestation Pro-vie soit la plus grande et la plus importante de toutes celles qui ont eu lieu jusque-là.

Michel Janva (via le blog pour la vie)

Partager cet article

6 commentaires

  1. Mais arrétez donc de parler d’embryon.
    vous imaginez sainte Elisabeth disant à Sainte Marie !
    “Heureuse es-tu toi qui as cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. Et comment ai-je cette joie que la Mère de Mon Sauveur vienne jusqu’à moi car voici, dès que ta salutation a atteint mes oreilles, L’EMBRYON qui est en moi a tressailli d’allégresse”.
    C’est ridicukle et FAUX : elle dit “l’ENFANT qui est en moi”.
    Chaque être existe dans la pensée du Seigneur avant même sa conception naturelle.
    [Mais un embryon est un être humain justement, comme le bébé, l’enfant, l’adolescent, l’adulte, le vieillard ou le paralysé. La désignation morphologique ne change rien à la dignité de la personne humaine. MJ]

  2. D’accord avec Michel Janva. L’embryon est une personne humaine à part entière avec son patrimoine génétique défini et unique. L’embryon deviendra foetus et continuera son évolution jusqu’à devenir vieillard.
    Il ne faut pas tomber dans le piège des pro-morts qui se basent sur la loi pour définir un critère scientifique.
    Car c’est un peu comme si dans l’Allemagne hitlérienne, nos bonnes consciences s’appuyait sur la doctrine nazie pour établir le critère d’humanité, qu’ils déniaient aux Juifs…

  3. Vous ne comprenez pas ? Si vous dîtes “l ’embryon” vous a vez déjà perdu, car l’enfant, dans le ventre de sa mère, est déjà une personne.
    Embryon est un terme scientifique ne sachant pas voir au-delà ou à travers la réalité matérielle.
    Dictionnaire de L’Académie française, 8th Edition (1932-5)
    EMBRYON. (Page 1:450)
    EMBRYON. n. m. T. de Physiologie. Germe en train de se développer à la suite de la conception chez les vivipares.
    Il se dit par analogie, en termes de Botanique, des Plantes qui ne sont pas encore développées, qui sont en germe ou en bouton.
    Au figuré, il se dit de Ce qui n’est pas achevé. Un embryon de discours, d’idée.
    ——————————————————————————–

  4. Ceci touche d’ailleurs exactement le pint que je soulevais dans le commentaire sur la “politique” que vous n’avez pas (encore ?) publié : depuis que l’Eglise a accepté les “termes” de ses adversaires (“prolétaire” par exemple, dans rerum novarum), Elle n’a cessé de perdre ses combats. Ceci explique cela “si le sel s’affadit, avec quoi le salera-t-on, il perd sa saveur. Vous êtes le sel de la terre”).
    Le vocabulaire de la Foi est d’une nature supérieure à tous les autres : “scientifiques”, “anthropologiques”, “socioogiques” (si quelqu’unsait ce que veut dire ceci), etc.

  5. “L’embryon est une personne humaine à part entière avec son patrimoine génétique défini et unique. L’embryon deviendra foetus et continuera son évolution jusqu’à devenir vieillard.”
    Ceci est une véritable erreur mentale, se parant de l’apparence du bien. Et c’est justement là qu’il faut débusquer le “démon du bien”, avec a confusion mentale.
    Relisez votre texte, c’est de “l’organicisme” ; faute de voir les choses comme Dieu les voit, vous ne voyez que des réalités organiques ; embryon, foetus, vieillard, etc. à chaque fois, vous décrivez une réalité à partir d’une “qualité” organique, du stade de “croissance” organique.
    Vous avez perdu, car c’est exactement ce que veulent et comment parlent les scientistes.
    Ou alors, expliquez-nous comment vous décrivez saint Jean-Baptiste juste après que sa naissance ait été annoncée à Zacharie : il n’a pas été conçu encore !!!!
    Quant à la “génétique” !!! Ce prométhéisme !
    [N’importe quoi : vous confondez la science et la culture de mort. Proner la culture de vie n’empêche pas la réalité scientifique. L’embryon n’est pas un adulte, mais il est une personne. MJ]

  6. Closons la dispute. Pour aa part, je vois dans votre incapcité à comprendre ce que je dis, la preuve qu’il y au “greuve” problème de compromission et de confusion metales avec les idéologies du monde.
    Ce qui explique que les luttes soient oerdues.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services