Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La France, pays des vacances

Les Thaïlandais qui comptaient se rendre en vacances en France, pendant la saison estivale, ont été informés par le ministère des Affaires Etrangères de leur pays, qu’ils couraient un risque accru de se faire agresser. Il leur a donc été conseillé de prendre des mesures pour veiller à leur sécurité ou bien de repousser voire annuler leur voyage. Cette recommandation fait suite à plusieurs agressions dont ont été victimes des occupants de voitures diplomatiques (4 braquages en moins d’un mois).

Ces touristes devraient plutôt écouter notre médiatique ministre de l’intérieur…

Michel Janva

Partager cet article

14 commentaires

  1. OK, on verra les statistiques dans un an. Le Liban les tente peut-être…Ou Cuba ! Vous n’êtes pas romantique !

  2. A Cuba, les gens sont bien éduqués, en bonne santé, ils n’ont pas honte d’eux-mêmes et ne jalousent pas les touristes. Même chose en Biélorussie.
    Vous confondez avec l’Ukraine. (où il ne fait vraiment pas bon être jeune, fille, sans fortune et célibataire.)
    Je commence à être fatigué de toutes ces âneries Cuba=goulag qui vont sont dictées par la mafia [pas catholique] de Miami.

  3. “Cuba=goulag”
    ça dépend pour qui, naturellement. Pour les touristes c’est un pays magnifique, pour les cubains inféodés au régime, pareil, mais pour les opposants …

  4. Je préfère être pauvre à Cuba que pauvre à Miami. Les ‘opposants’ comme vous dites, sont des délinquants tout simplement, à 99%. Ils cassent des cailloux pour construire des routes et des ponts, ça leur fait du bien.

  5. @OS
    Tout en reconnaissant certains mérites à la méthode Castro en matière de santé ou d’éducation, je trouve que vous devriez tout de même enlever vos lunettes roses… Personne n’est jamais mort d’avoir essayé de fuir Miami… et à tout prendre, je préfère vraiment être pauvre à Miami que… pauvre à Cuba. Le régime de Fidel Castro est INDEFENDABLE. Pinochet est un amateur à côté de lui…

  6. Stop au misérabilisme ! Je préfère ne pas être pauvre tout simplement et de préférence dans un pays non communiste !

  7. Et je préfère être ‘riche’ et brillant à Cuba que riche et ‘brillant’ à Miami.
    Vive la Biélorussie de Lukachenko ! libre et chrétienne ! (http://www.tut.by/)

  8. @ l’Omnivore Sobriquet
    “Je préfère être pauvre à Cuba que pauvre à Miami”
    Et la liberté, qu’en faites-vous ?

  9. @ Agnès
    La “liberté”, certes, mais elle devrait toujours vernir APRÈS le devoir. L’individualisme excessif est une plaie aussi grande que le communisme.
    Car la liberté des individus peut aller à l’encontre des valeurs traditionnelles de la nation et de la religion.
    Trop de liberté pour l’individu, c’est l’affaiblissement du pays. C’est au nom de la liberté que certains veulent pouvoir transgresser toutes règles morales.
    Les médias sous influence critiquent beaucoup la Biélorussie. Ils ne disent pas que la croissance y est supérieure à celle de la France, et que le chômage y est pratiquement inconnu.
    PS. Les lecteurs de ce “BLOG” peuvent être intéressés par ce sondage:
    “Quelles sont vos valeurs dans la société d’aujourd’hui ?”
    sur:
    http://www.expression-publique.com/expression-publique/main.php

  10. @ Bogomir :
    je voudrai juste faire une précision au sujet de l’économie en Biélorussie.
    Vous ne pouvez pas dire que la croissance de la Biélorussie est supérieure à celle de la France et que le taux de chômage là-bas est inférieur à celui de la France.
    Ok, les stats parlent pour vous, mais il est très dangereux de les prendre sans analyse.
    Si vous voulez comparer le niveau économique des 2 pays, alors il faut prendre d’autres indices plus pertinents pour l’analyse comme le PIB qui compare la richesse créée par toutes les entreprises présentent sur le territoire nationale qu’elles soient biélorusses ou non dans le cas de la Biélorussie (critère de territorialité) ou le PNB qui mesure la richesse créée par les entreprises du pays, qu’elles produisent sur le territoire ou à l’étranger (critère de nationalité).
    Pour résumer, il faut mesurer la richesse détenue par les habitants du pays, leur pouvoir d’achat, …pour savoir si tel pays est économiquement plus viable qu’un autre. La Biélorussie part de tellement loin du fait des années de dictature de communisme par rapport à la France que même si actuellement sa croissance est bien plus forte que celle de la France, elle n’est pas pour autant plus riche.

  11. Si les taïwanais ne viennent pas, ça évitera qu’ils achètent toutes nos belles demeures comme nos voisins anglais & allemands.

  12. @ BOGOMIR
    Je crois que vous avez mal interprété ma pensée 🙂 !
    En réponse au post de “l’Omnivore Sobriquet”, je voulais dire qu’il valait mieux être pauvre – et libre – à Miami que pauvre – et soumis à la dictature – à Cuba. Personnellement, j’irais même plus loin. Je trouve qu’il vaut mieux être pauvre – et libre – à Miami, que riche – et soumis à la dictature – à Cuba !
    Voir la fable de La Fontaine “Le Loup et le Chien”.

  13. En Biélorussie les filles sont habillées décemment, et pourtant elle ne sont pas plus ‘craintives’ que ça, ne sont pas si flippées et oui elles sont belles et les trottoirs sont propres et les gens sont en bonne santé et ils chantent dans la rue et ils y rient sans soupçons et ils trouvent tous à leur poste de travail des conditions syndicales existantes et respectées et n’importe quel jeune de 16 ans à un niveau de scolarité réel qui ridiculiserait un BAC+1 en France ou aux states, fut-il ouvrier depuis 1 an déjà, ils mettent en prison ceux qui fomentent des coups d’états sérieux et ils collent aux jeunes manifestants chahuteurs 8 jours de ‘service’ sans autres formes de procès, c’est pas vilain ça nettoie les trottoirs et les braillards savent ce qu’ils risquent, et le bravent sans même trouver ça injuste.
    Il n’y a pas que le PIB..
    Je ne connais pas trop la situation de la chrétienté à Minsk et provinces, mais on peut espérer que la renaissance russe prenne là bas aussi. Les ‘symboles religieux’ et les ‘signes distinctifs’ ont été… restaurés, là bas.
    Un pays libre.

  14. Et le contraire n’est pas vrai. Je reviens de Thailande, c’est un pays très très sûr. Même dans les plus profonds quartiers de Bangkok.

Publier une réponse