Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La délinquance s’installe à la campagne

Entre janvier et septembre 2006, 44% des dégradations, 41% des vols à la tire et 35% des vols avec violence recensés dans les brigades de gendarmerie ont été perpétrés par des adolescents. Depuis 2001, la proportion des mineurs, responsables de violences dites «gratuites» n’a cessé de croître, pour atteindre 18 % l’an dernier.

En octobre, 3 garçons de 15 ans et une fille de 14 ans ont été interpellés à Nyons (Drôme) après avoir mis le feu à 74 poubelles au cours des 9 mois précédents (26000€ de dégâts). À Montauban-de-Bretagne (Ille-et-Vilai­ne), 3 gamins de 13 ans ont traumatisé 14 victimes dans la cour de récréation. En décembre, un élève de 15 ans a été arrêté à Gémenos (Bouches-du-Rhône) après avoir violé une élève de 14 ans puis diffusé le film de l’agression, enregistré au moyen de son téléphone portable. Un officier de gendarmerie analyse :

"Depuis une dizaine d’années, le développement des mouvements de population entre villes et campagnes suscite une propagation géographique des violences de type urbain. Or, ces faits de délinquance, désormais observables sur l’ensemble du territoire, risquent de se propager encore si l’on en croit les démographes : ceux-ci prévoient l’a­r­rivée de huit millions de Français dans les zones périurbaines dans la période 1995-2015."

LA gendarmerie estime que 40% des cambriolages et 63% des incendies volontaires commis en Rhône- Alpes sont imputables à des mineurs. Sans parler des majeurs : hier, deux institutrices ont été rouées de coups par deux hommes (22 et 26 ans, dont l’un est déjà connu de la police) dans une école de Châlons-en-Champagne, devant ses élèves, pour avoir osé réprimander le petit frère de l’un d’eux.

Partager cet article

12 commentaires

  1. nicolas sarkosy a promis hier soir sur tf1 de revoir la notion de responsabilité des mineurs ; il est anormal que l’on se cache derrière ce terme pour ne pas “rétribuer” les agresseurs selon la violence leurs actes;des coups portés sont aussi douloureux qu’ils viennent de mineurs ou de majeurs….

  2. C’est peut-être ce qui va provoquer le sursaut tant attendu ! Pendant de nombreuses années, quand je retournais dans ma Bretagne d’origne pour des vacances méritées après une année passée à ..Bobigny , il était impossible d’évoquer ce que nous vivions au quotidien en banlieue. Les amis et proches vivant là- bas ne nous croyaient pas, nous traitaient de racistes et votaient pour la plupart à gauche. Les choses vont sûrement changer avec la propagation de la violence en campagne.

  3. Je parlerai ce soir de ce sujet sur mon blog
    http://avenirdufutur.hautetfort.com
    Il me semble qu’il faille dénoncer le relativisme entourant les actions de ses mineurs.

  4. @ Daniel
    Sarkösy a parlé d’appliquer les peines des majeurs, aux mineurs de 16 à 18 ans. Mais si vous relisez ce post, vous voyez des délinquants de 13,14,15 ans. Autrement dit, c’est encore de la poudre aux yeux qui ne résoudra pas les problèmes ni à court ni à long terme.

  5. La campagne profite enfin du, multicuturalisme, dans la joie et la bonne humeur des passeurs de cultures, (dixit Villepin)a coup de begnes.

  6. et encore les statistiques sont incomplètes car les gendarmes vous expliquent que déposer plainte ne sert à rien si le mineur n’a pas déjà un casier etc etc.
    Ca m’est arrivé pas plus tard que cet été avec 2 gamins de 10-12 ans pris en flagrant délit de vandalisme avec effraction…
    Et je me suis fait tancer par le gendarme parceque je reprochais aux parents de ne pas élever leurs enfants…
    J’imagine que c’est une histoire banale

  7. Qui sont les agresseurs des 2 institutrices, pourquoi ne mettons pas les noms…… ils sont pourtant majeurs…….
    Anne Marie tu as raison, la propagation de la violence en campagne, va peut-être les réveiller, les politiquement correct notamment en Bretagne………

  8. C’est l’immigration qui s’installe à la campagne, et pas qu’un peu. Ca a commencé il y a un peu plus de dix ans, maintenant ils ont leurs connexions chez leurs cousins du 93 et tout ça arrive dans nos campagnes.

  9. tant mieux pour ces ringards de ruraux. il n’y avait pas de raison pour qu’ils ne profitent pas de l’enrichissement ethnique, de la diversité et passent à coté de la Chance Pour La France.
    “La terre elle ne ment pas” comme disait l’autre. C’était vrai tant qu’elle était peuplée par les peuples de souche.
    Désormais abandonnées, les campagnes sont repeuplées par les nouveaux colons, et se préparent à un charmant mélange de VauxEnVelin, de Chanteloup Les Vignes et de Val Fourré.

  10. eric, permettez moi amicalement de vous reprendre : tous les problèmes de délinquance ne sont pas de la faute des immigrés. Il y en a de bons et de mauvais, comme il y a de bons et de mauvais français “gaulois”. De nombreux immigrés élèvent bien leurs enfants, travaillent et ont une vie sociale honnête et respectueuse des lois.
    Dans les campagnes le problème est autre : influence des médias citadins et jeux vidéo violents, arrivée de populations peu éduquée des banlieues, le plus souvent des français de souche d’ailleurs qui iédalisent complètement la vie rurale et forment un vrai prolétariat campagnard dont les maires ne savent plus comment les aider, et surtout DESOEUVREMENT. Oui, les jeunes à la campagne s’ennuient, ils ont perdu le gout de la nature et ne rêvent qu’à partir en ville. Etre paysan, pfft c’est nul, c’est mon père qui l’a dit… Alors on tournicote sur des mobs bricolées, on fume et on bisouille dans les abribus et quand on en n’en peut plus on casse. Pas pour faire du mal, on voulait juste rigoler, m’sieur! on s’embête tellement…

  11. Sans oublier que nos chers “sauvageons” se voient offrir généreusement, chaque été, des vacances à la mer ou à la campagne. Combien “d’incivilités” ont à subir les commerçants, et autres touristes… sans parler des dégâts dans leurs structures d’accueil.

  12. Néanmoins, le taux de délinquance due à des immigrés, à des résidants sans papiers atteint + de 60%, comme la population carcérales.
    Et nous pouvons voir sur les films des infos, les vidéos ou les mains courantes à quel groupe d’étrangers ils appartiennent alors qu’ils devraient être plus respectueux des lois que quiconque.
    Aucune comparaison n’est à faire avec nos “gaulois”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services