Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

La dictature du relativisme existe

Patrice de Plunkett l’a rencontrée, à l’occasion de la promotion de son récent livre sur l’Opus Dei – et l’a reconnue à la récurrence d’une certaine phrase :

D’une certaine phrase, mystérieusement omniprésente, que j’ai entendue répéter, à huit jours d’intervalle, par des interlocuteurs variés, dans deux villes totalement dissemblables : Nice et Metz.

Cette phrase jaillit chaque fois comme une riposte à une autre phrase, que vient de prononcer l’auteur. Les voici toutes les deux :

— L’auteur : "Mon livre est une enquête objective pour établir des faits exacts."
— Le visiteur : "Comment ça ? Mais il n’y a pas de vérité absolue !"

Ces visiteurs (jeunes, vieux, bourgeois, prolos, etc.) confondent "faits exacts" et "vérité absolue". Deux notions qui, pourtant, ne désignent pas la même chose. Une enquête ne prétend jamais aboutir à une vérité absolue, mais plus modestement à des faits exacts. Or on trouve beaucoup de gens, aujourd’hui, pour mélanger les deux. Ils crient qu’on viole leur liberté de conscience dès qu’on prétend parler de faits exacts, dont il faudrait tenir compte, et qui — d’aventure — pourraient contredire ce que ces bonnes gens prennent pour leurs idées intimes et personnelles. (Idées qui ne sont, en fait que l’air du temps : le marketing et les médias le leur ont infusé, mais ils n’en sont pas conscients.)

Ils veulent que 2 et 2 puissent faire 5, ou 9, ou 613, parce que c’est dans l’air du temps. Si vous leur dites que 2 et 2 font seulement 4, ils vous prennent pour Torquemada.

Henri Védas

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Merci.
    Merci de pouvoir enfin lire une vérité simple et claire.
    “Il n’y a qu’une et une seule vérité”, les “autres” sont des mievreries ou des foutaises.
    note: j’ai une astuce pour trouver la vérité:
    “article 1: le chef a toujours raison.
    Article 2: si le chef a tort, se référer à l’article 1”
    Vince:
    ps: pour le “chef”, comprenez l’évangile.

  2. La sincérité ne fait pas la vérité…

  3. C’est le procédé de la doublepensée décrit dans le romand de Georges Orwell.

  4. “”Comment ça ? Mais il n’y a pas de vérité absolue !””
    En logique, il me semble, on appelle ca une contradiction performative.
    Ceux qui disent “il n’y a pas de vérité absolue” tiennent cette proposition pour une vérité absolue !

  5. “Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie”.
    Jésus Christ de Nazareth.
    La Bible

  6. Les profs de maths sont des tyrans sanguinaires qui n’ont pas le sens humain de la tolèrance.1+1=2, quelle horreur!!!
    Ils devront faire repentance de nous avoir tant martyrisés avec leurs vérités absolues.
    Tout est relatif…absolument!!!Vive le libre choix.
    1=0 La France n’a pas gagné.Ouf…

  7. Georges Orwell m’a ôté les mots de la bouche.
    Ce n’est d’ailleurs qu’après plusieurs séances de rééducation au Ministère de l’Amour que le pauvre Winston parvient enfin à accepter que 2 et 2 font… 5.
    Heureusement, nos gouvernants bien-aimés ont instauré les “stages de rééducation citoyenne”, qui nous permettrons bientôt d’y arriver !

  8. Relisez 1984 : c’est une superbe description de la société actuelle.

  9. Sur la notion de relativisme et de la relation liberté-vérité, il faut relire “véritatis splendor”. Il y est clairement expliqué que la nouvelle définition de la vérité (subjective et émanant de chaque individu, au lieu d’être objective et “s’imposant” à l’homme) conduit nécessairement au relativisme. Il conduit aussi à une notion fausse de la liberté. La liberté ne réside plus dans l’accomplissement de la volonté de Dieu (en se LIBERANT du péché), mais dans l’accomplissement de sa propre volonté, guidée par la multiplicité des choix. Donc, plus on a de choix, plus on est libre.
    De ces deux définitions intimement liées découlent tous les travers de notre époque.
    Ce n’est pas nouveau, puisque le premier péché de l’homme a été de gouter au fruit de l’arbre ” de la connaissance du bien et du mal” qui devait (selon le serpent), le rendre aussi puissant que Dieu. Ce n’est pas à nous de déterminer le Bien et le Mal, or c’est le droit terrible que ce sont octroyés nos homes politiques en légiférant sur des questions morales (avortement, homosexualité, contraception). Ils font du mal un bien. C’est le sommet du relativisme, qui pétrit notre culture moderne, notre vision de la politique, et (hélas) une bonne partie de l’Eglise de France. C’est dabord contre ce relativisme ambiant que nous devons lutter. Merci au salon beige de nous y aider.
    PS : n’hésitez pas à lire les encycliques, c’est rapide et très instructif !

  10. Dire que la vérité ( absolue ou pas) n’existe pas est contradictoire. Chacun aura compris pourquoi.
    Anecdote : un conférencier franc-maçon s’apercevant que son auditoire s’endormait, cria d’une voix forte : ” et puis vous savez bien que la vérité n’existe pas !”
    Un auditeur se réveillant, se lève, applaudit, et s’écrie : ” Ah ça c’est bien vrai, alors !”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services