Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

La Cour Suprême, enclave papiste ?

Sur le (nouveau) blog de First Things, un rédacteur à la revue remarque que "s’il est confirmé, le juge Alito deviendra le cinquième catholique siégeant à la Cour suprême" américaine, sur neuf membres. Les catholiques ne seraient pourtant que 23 % de la population américaine.

Toujours si Alito était confirmé, les quatre juges présumés "conservateurs" seraient tous catholiques : Alito, Roberts, Thomas et Scalia.

Cela n’a pas valeur statistique, mais le rédacteur y voit plus qu’une coïncidence :

Le catholicisme joue actuellement un rôle très particulier dans le discours public américain. L’Eglise catholique aussi, mais c’est une autre question. Le catholicisme, considéré uniquement comme une philosophie publique, semble être devenu la marque du sérieux – dans le bien ou dans le mal, selon vos opinions […], mais toujours un symbole de sérieux à propos d’un sujet.

Ainsi le président Bush, déstabilisé par le rejet par sa base de [la protestante évangélique Harriet Miers], […] choisit encore un catholique. Et la raison, c’est que le catholicisme et considéré par la nation comme un signe de sérieux moral dans un domaine intellectuel tel que le droit. […]

Les catholiques ne sont par perçus comme étant particulièrement moraux dans leur comportement personnel, et avec l’impact des scandales touchant des prêtres, il ne le seront pas avant bien, bien longtemps. Mais les catholiques bénéficient dans la vie publique du certificat d’une certaine cohérence intellectuelle.

Les catholiques à la Cour suprême n’ont d’ailleurs pas à se cacher : le juge Scalia, qui recommandait récemment de ne pas avoir peur de passer pour des "fous du Christ", écrit dans le dernier numéro de First Things, tandis qu’Alito est un vieil abonné et un fidèle lecteur de la revue. Interrogée par les journalistes sur l’opinion de son fils sur l’avortement, la vieille maman de ce dernier a récemment répondu, un peu offusquée : "bien sûr qu’il est contre" !

Et dire que chez nous, même le très modéré Buttiglione a été considéré comme trop catho pour siéger à la Commission…

HV

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique