Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

La Banque Mondiale préconise la pire des immigrations

La Banque Mondiale vient de publier un rapport traitant des perspectives économiques pour 2006. Un des aspects les plus remarqués du rapport est son encouragement à une augmentation de l’immigration. La raison de son enthousiasme est en particulier le fait que les immigrés du tiers-monde dans les pays développés envoient des sommes importantes à leur pays d’origine – pour un total estimé à deux fois l’aide publique au développement.

Cette analyse purement économique de l’immigration, coupée de ses conséquences sur les individus et les sociétés, est gravement défaillante.

Certes, tout n’est pas à jeter dans ce rapport. D’abord, il est légitime de dire que ces rappatriements de fonds contribuent à lutter contre la pauvreté dans le monde. Et sans doute sont-ils mieux utilisés que bien des fonds d’aide publique. Ensuite, le rapport soulève, sans doute avec justesse et justice, les taux très élevés que pratiquent des intermédiaires tels que la Western Union, et la possibilité pour des prestataires moins respectables d’en tirer d’énormes profits.

Mais le rapport se trompe quand il préconise davantage d’immigration, y compris en Europe, car le besoin des peuples d’émigration est à peser au regard des effets de l’immigration sur la société accueillante :

"Il appartient aux pouvoirs publics, qui ont la charge du bien commun, de déterminer la proportion de réfugiés ou d’immigrés que leur pays peut accueillir compte tenu de ses possibilités d’emploi et de ses perspectives de développement mais aussi de l’urgence du besoin des autres peuples. Et l’Etat veillera à ce que ne se créent pas des situations de déséquilibre social grave, accompagnées de phénomènes sociologiques de rejet, comme cela peut arriver lorsqu’une trop forte concentration de personnes d’une autre culture est perçue comme menaçant directement l’identité et les coutumes de la communauté locale d’accueil". (L’Eglise face au racisme, Commission Justice et Paix).

Il serait déraisonnable de dire que la "proportion" d’immigrés que peut accueillir l’Europe n’est pas déjà atteinte. L’économiste en chef de la Banque Mondiale reconnaît d’ailleurs que son diagnostic est insuffisant : «D’un point de vue strictement économique, notre rapport conclut au bienfait du système migratoire. Mais il y a aussi des effets pervers. […] Ce phénomène a un coût social et psychologique très lourd, que les chiffres ne prennent pas en compte. L’actualité explosive des banlieues françaises en est une illustration.» (Source)

Enfin, ce transfert d’argent est surtout le fait de travailleurs isolés, immigrés sans leur famille. L’immigration, qui peut être un "mal nécessaire" mais n’est pas un bien, comme l’a rappelé Jean-Paul II, trouve dans ce célibat subi une de ses formes les plus contraires à l’ordre naturel.

Henri Védas

Partager cet article

1 commentaire

  1. L’immigration liée à la misère ne date pas d’hier: toutes proportions gardées, l’europe occidentale face aux tiers-monde joue le même rôle que Paris face à ses régions fin 19ème, début 20ème, notamment la Bretagne…captation de la main d’oeuvre avec toutes les conséquences que celà peut avoir: foyers brisés, déracinnement etc etc
    on en trouve un très émouvant témoignage dans un roman de René Bazin(http://membres.lycos.fr/rodattac/
    intitulé: Donatienne que je recommande à tous les lecteurs du Salon Beige.
    Par ailleurs, Bazin a écrit une biographie de Charles de Foucauld béatifié il y a une semaine.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]