Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France / France : Société

La vraie guerre que l’Etat Islamique entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé

Ancien responsable du Pôle judiciaire antiterroriste, le juge Marc Trévidic, vice-Président du tribunal de grande instance de Lille, livre une analyse inquiétante de la situation. Nos responsables politiques n'en sortent pas grandis :

"La menace est à un niveau maximal, jamais atteint jusqu'alors. D'abord, nous sommes devenus pour l'Etat islamique [EI] l'ennemi numéro un. La France est la cible principale d'une armée de terroristes aux moyens illimités. Ensuite, il est clair que nous sommes particulièrement vulnérables du fait de notre position géographique, de la facilité d'entrer sur notre territoire pour tous les djihadistes d'origine européenne, ­Français ou non, et du fait de la volonté clairement et sans cesse exprimée par les hommes de l'EI de nous frapper. Et puis, il faut le dire : devant l'ampleur de la menace et la diversité des formes qu'elle peut prendre, notre dispositif de lutte antiterroriste est devenu perméable, faillible, et n'a plus l'efficacité qu'il avait auparavant.

Enfin, j'ai acquis la conviction que les hommes de Daech ont l'ambition et les moyens de nous atteindre beaucoup plus durement en organisant des actions d'ampleur, incomparables à celles menées jusqu'ici. Je le dis en tant que technicien : les jours les plus sombres sont devant nous. La vraie guerre que l'EI entend porter sur notre sol n'a pas encore commencé.Nous avons en face de nous un groupe ­terroriste plus puissant que jamais. Bien plus puissant qu'Al-Qaïda à sa grande époque (…)

La France est, de fait, confrontée à une double menace. Celle du déferlement de ce que j'appelle les “scuds” humains du djihad individuel, ces hommes qui passent à l'action sans grande formation ni préparation, agissant seuls, avec plus ou moins de réussite, comme on a pu le voir ces derniers temps. Et celle, sans commune mesure, que je redoute : des actions d'envergure que prépare sans aucun doute l'EI, comme celles menées par Al-Qaïda, qui se sont soldées parfois par des carnages effroyables (…) Les hommes de Daech ont les moyens, l'argent et la faculté d'acquérir facilement autant d'armes qu'ils veulent et d'organiser des attaques de masse. Le terrorisme est une surenchère ; il faut toujours aller plus loin, frapper plus fort (…) Ils sont en train de penser à quelque chose de bien plus large, visant en tout premier lieu l'Hexagone (…)

Les Américains sont plus difficiles à atteindre. La France, elle, est facile à toucher. Il y a la proximité géographique, il y a des relais partout en Europe, il y a la facilité opérationnelle de renvoyer de Syrie en France des volontaires aguerris, des Européens, membres de ­l'organisation, qui peuvent revenir légalement dans l'espace Schengen­ et s'y fondre avant de passer à l'action (…)"

Nous ne sommes plus en mesure de prévenir les attentats comme par le passé. On ne peut plus les empêcher. Il y a là quelque chose d'inéluctable. Bien sûr, on arrête des gens, on démantèle des cellules, on a de la chance aussi, comme on a pu le voir avec certaines affaires récentes, mais la chance ou le fait que les terroristes se plantent dans leur mode opérationnel, ou encore que des citoyens fassent preuve de grande bravoure, ça ne peut pas durer éternellement. Quant aux moyens affectés à la lutte antiterroriste, ils sont clairement devenus très insuffisants, et je pèse mes mots. On frise l'indigence à l'heure où la menace n'a jamais été aussi forte (…)

Les politiques prennent des postures martiales, mais ils n'ont pas de vision à long terme. Nous, les juges, les policiers de la DGSI, les hommes de terrain, nous sommes complètement débordés. Nous risquons d'“aller dans le mur”."

Partager cet article

15 commentaires

  1. SI on peut prévenir les attentats si l’Etat veut se rappeler que la France est consacrée à la Vierge Marie !
    Ensuite, on n’a qu’à mieux collaborer avec les Russes : les USA trahiront toujours !

  2. Merci à tous les “bons français” qui ont porté au pouvoir une caste d’incapables qui chaque jour nous mettent un peu plus en danger.

  3. Pourquoi Trévidic a-t-il alors affirmé que le prétexte de taupes islamistes parmi eux était un moyen pour les occidentaux de refuser des immigrés clandestins puisqu’il reconnaît que l’EI nous fait la guerre par tous les moyens?

  4. Les politiciens sont les premiers responsables des morts à venir, et ils croient pouvoir pourtant s’en tirer et éviter toutes conséquences. Peut-être serait-il temps de les informer que le peuple ne leur pardonnera pas leur lâcheté et leur inaction, voire leur complicité !!!
    Et pour les virer légalement, commencer par voter FN aux prochaines élections, le seul parti à manifester une réelle volonté de s’attaquer au problème (le point de savoir si ils le feront est une autre question).

  5. Certes effrayant mais vraisemblable. Et ce n’est pas la mise en cause judiciaire de BACHAR par les dirigeants français qui changera quelque chose. Espérons qu’un changement de politique à 180 degrés se produira en 2017 et que d’ici là Daech ne mettra pas son projet à exécution.

  6. C’est l’évidence même…
    Mais les Français, dans leur grande majorité, de plus en plus superficiels et spirituellement indigents, ne comprendront qu'”après”.
    Nous allons payer des décennies de bêtise, de compromission, de perversion, de lâcheté, d’apostasie…
    Le Ciel ne se venge pas, mais à force de le rejeter nous nous mettons nous-mêmes dans des situations telles que nous en venons à pouvoir enfin prendre conscience de nos errances aggravées, et en venir à les regretter.
    Face à la cruelle adversité qui nous attend, il n’y aura guère que deux options: un surcroît de révolte contre Dieu, ou la lucidité du repentir et la conversion sincère. Prions pour que soit majoritaire, cette dernière option Salutaire .

  7. Un des premiers merci à adresser aux politiques dans leur ensemble , doit être adressé à VGE et Chirac (sous influence du grand patronat Français ,Bouygues en particulier ) d ‘avoir voté main dans la main le ” regroupement familial ”
    D’une immigration de travail initialement – et temporaire , car après les immigrés rentraient dans leurs différents pays –
    ces 2 compères ont crée ainsi une immigration de peuplement.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Regroupement_familial

  8. Nos enfants nous renieront a cause de notre lacheté et de notre stupidité.
    Nous meritons tous de crever, aprés n’avoir rien fait pour arreter “nos élites” .

  9. Si ça n’a pas commencé
    C’est donc que l’on peut
    Stopper le danger.,,,
    Ou alors ???!!

  10. Mais Manuel Valls veille, et il sera impitoyable, comme Sarkozy, comme d’habitude….

  11. Et pendant ce temps, l’État continue fébrilement de surveiller de près les membres de la Manif pour Tous, les Veilleurs et autres Sentinelles…

  12. Monsieur Marc Trévidic ne dénonçant pas les vrais coupables son analyse ne vaut pas un clou !
    En réalité l’État Islamique ce ne sont même pas des tribus nombreuses équipées de chevaux et armée d’arc et de flèches comme les indiens d’Amérique.
    Il ne suffit donc pas de leur distribuer des fusils.
    IL FAUT TOUT LEUR APPORTER, même la nourriture, TOUT leur apprendre et les former de A à Z.

  13. Notre-Dame à La Salette nous a annoncé une guerre civile douloureuse, mais aussi l’abréviation de ces jours là par les prières et les larmes des Bons ( rappel des Evangiles).
    Sur ordre de Mon Fils, ses Anges mettront à mort tous les hommes adonnés au mal, la terre deviendra comme un désert. (Dans le désert il y a le calme).
    Il ne faut donc pas oublier ce message capital et inévitable.

  14. Un prêtre lors d’une retraite raconta à notre groupe de retraitants le fait à mémoriser …et …à prendre peut être en compte dans ces attaques démoniaques dont l,Islam est l’instrument.
    Lors d’un exorcisme particulièrement costaud le prêtre exorciste fut obligé de s’absenter pour une raison urgente laissant ses deux assistants eux même prêtres et un 3e assistant frère “garder” le possédé, or il était dans la phase où c’était le démon qui était totalement présent et il était déchaîné. Epuises à le tenir, notre prêtre narrateur qui était un des assistants eu l’inspiration soudaine de proposer d’entamer un chemin de croix ce qu’ils acceptèrent immédiatement tenant toujours le possédé. Au premier instant du chemin de croix ils eurent la surprise inouïe de voir le possédé rentrer en catalepsie , totalement immobile et muet. Il en fut ainsi pendant tout le temps du chemin de croix , durant celui ci l’exorciste revint et les trouva dans le calme.ils finirent le chemin de croix et alors le déchaînement recommença et alors l’exorcisme put se dérouler dans les conditions éprouvantes certes mais habituelles.
    Peut être que si chacun de ceux qui vont me lire décidaient comme nous sommes un certain nombre à le faire déjà, de commencer à s’habituer à dire une ou deux stations par jour où un chemin de croix par semaine en une fois le Seigneur qui a vaincu le Monde par Sa Passion nous accorderait cette immense grace d’immobiliser dans leurs actions guerrières de plus en plus les pauvres musulmans possédés ou infestés, le temps pour nous de forger nos armes spirituelles et argumentaires pour les catéchiser avec efficacité dans la Charité fraternelle de notre amour pour eux qui sont appelés à devenir comme nous enfants de Dieu par le baptême.

  15. Il semble que nos gouvernants, et ceux qui les “conseillent”, souhaitent qu’existe un état de guerre larvée sur notre territoire.
    .
    .
    Pour cela, il faut communier avec le peuple à une peur commune…
    .
    .
    Pour construire cette peur, il faut communiquer sur les dangers d’un ennemi sur le territoire, et il faut insister sur la difficulté à le localiser et l’appréhender (c’est ce que fait ce Juge avec précision et insistance)…
    .
    .
    Pour que cet ennemi soit représentable aux yeux du peuple, il faut d’abord l’installer et le financer dans le moyen orient où il surgit comme un champignon et grandit avec vigueur et force en trois ans de temps ( la France a participé à son financement : écoutons Mère Agnès-Mariam de la Croix, carmélite, supérieure du monastère Saint-Jacques le Mutilé à Qara, près de Homs, en Syrie https://www.youtube.com/watch?v=6El5zWvPGHA)
    .
    .
    Puis il faut que les populations du moyen-Orient soient suffisamment éprouvées par la guerre qui surgit sans savoir d’où, et par une escalade des massacres, afin qu’il n’y ai plus d’espoir de paix sur leur territoire, et qu’elles désirent quitter le pays, mais également qu’elles désirent quitter également les refuges limitrophes pour aller vers l’occident…
    .
    .
    Puis il faut ouvrir les canaux des flux de populations (migrants) qui pourront servir d’autoroutes à l’infiltration de terroristes non identifiables, non contrôlables…
    .
    .
    Puis il faut faire fuir vers l’occident ces terroristes du lieu où ils se sont constitués, en les attaquants avec force et victoire militaire.
    .
    .
    Puis il n’y a plus qu’à les attendre. Et en attendant, à en parler…
    .
    .
    Quand viendra quelque attentat, venant en rappel du vaccin de l’effet Charlie, il sera possible d’instaurer des lois de contrôles de l’individu dans tous les niveaux de vie de la société, pour aboutir à cette question qu’avait entendu lors d’une réunion l’ingénieur électronicien inventeur de la puce RFID électronique Dr Carl Sanders (puce déjà en usage expérimental à ce jour): “comment peut on controler les individus d’une population, si on ne peut pas les identifier ?”
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=eY1LzuSLdqQ)

Publier une réponse