Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : François

La vraie fraternité n’existe qu’en Jésus-Christ

La vraie fraternité n’existe qu’en Jésus-Christ

Le 4 février 2019, le pape François signait avec le Grand Imam de la mosquée du Caire un Document sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune. Réaction de la Fraternité Saint-Pie X :

Un Christ œcuménique ne saurait être le véritable Christ. Depuis plus de cinquante ans, l’œcuménisme moderne et le dialogue interreligieux n’en finissent pas de présenter au monde un Christ diminué, méconnaissable et défiguré.

Le Verbe de Dieu, le Fils unique du Père, la Sagesse incréée et éternelle a pris chair, il s’est fait homme ; devant ce fait historique, personne ne peut rester indifférent : « Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui n’amasse pas avec moi disperse » (Mt 12, 30). Par le fait de l’Incarnation, le Christ est devenu le grand Prêtre de la nouvelle et unique alliance et le Docteur qui nous annonce la vérité ; il est devenu le Roi des cœurs et des sociétés et « le premier-né d’un grand nombre de frères » (Ro 8, 29). Ainsi, la vraie fraternité n’existe qu’en Jésus-Christ, et en lui seul : « car il n’y a pas sous le ciel un autre nom qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Ac 4, 12).

C’est une vérité de foi que le Christ est Roi de tous les hommes, et qu’il veut les réunir dans son Église, son unique Épouse, son seul Corps mystique. Le royaume qu’il instaure est un règne de vérité et de grâce, de sainteté, de justice et de charité, et en conséquence pacifique. Il ne peut y avoir de vraie paix hors de Notre Seigneur. Il est donc impossible de trouver la paix en dehors du règne du Christ et de la religion qu’il a fondée. Oublier cette vérité, c’est bâtir sur du sable, et le Christ lui-même nous avertit qu’une telle entreprise est destinée à périr (cf. Mt 7, 26-27).

Le Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune, signé par le pape François et le grand imam d’Al-Azhar, n’est qu’une maison bâtie sur du sable. C’est de plus une impiété qui méprise le premier commandement de Dieu, et qui fait dire à la Sagesse de Dieu, incarnée en Jésus-Christ mort pour nous sur la Croix, que « le pluralisme et la diversité des religions » est « une sage volonté divine ».

De tels propos s’opposent au dogme qui affirme que la religion catholique est l’unique vraie religion (cf. Syllabus, proposition 21). S’il s’agit d’un dogme, ce qui s’y oppose porte le nom d’hérésie. Dieu ne peut pas se contredire.

A la suite de saint Paul et de notre vénéré fondateur, Mgr Marcel Lefebvre, sous la protection de Notre Dame, Reine de la Paix, nous continuerons à transmettre la foi catholique que nous avons reçue (cf. 1 Co 11, 23), en travaillant de toutes nos forces au salut des âmes et des nations, par la prédication de la vraie foi et de la vraie religion.

« Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit, leur apprenant à garder tout ce que je vous ai commandé » (Mt 28, 19-20). « Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; celui qui ne croira pas, sera condamné » (Mc 16, 16).

Le 24 février 2019

Abbé Davide Pagliarani, Supérieur général

Mgr Alfonso de Galarreta, Premier Assistant
Abbé Christian Bouchacourt, Second Assistant

Partager cet article

4 commentaires

  1. j’aimerai savoir où se trouve l’attitude de tous ces catholiques qui ont reçu le message de Jésus “allez enseigner toutes les nations” et “Je suis la Voie , la Vérité et la Vie”, or l’islam est malheureusement le mensonge le meurtre etc, comment peut-on parler de paix et coexistence avec des gens qui depuis la naissance de cette secte n’ont eu de cesse que d’asservir les chrétiens ou de les assassiner au nom de leur prétendu dieu qui n’est autre que satan?

  2. À parler ainsi et en se laissant séculariser, l’Eglise Catholique en Europe devient quantité négligeable ! Le Cardinal Sarah l’a écrit dans son premier livre : Dieu ou rien ! Avec la mondialisation, il y a lieu de craindre le pire : sa disparition egalement sur les autres continents : cela est bien engagé en Amérique du Nord. À ne pas entendre, l’Eglise catholique deviendra sourde ! Et disparaîtra !

  3. Un rappel salutaire qui vient s’ajouter aux autres.
    Merci à la Fraternité de l’avoir fait d’une façon sobre, même si la matière est grave.

  4. Pace et bene…
    Sans omettre que Saint François d’Assise est, LUI, allé voir le sultan, Pour le Convertir, et n’ayant pas réussi il est reparti.

    https://www.franciscain.org/saint-francois-dassise/francois-dassise-rencontre-sultan

    Saint François d’Assise était un sage qui avait compris que seul le Christ était Dieu et que notre Religion est, a été, et sera toujours la seule et unique sur cette terre !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]