Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

La volonté du Dr Sanchez témoigne d’une volonté idéologique d’imposer l’euthanasie des personnes grandement handicapées

La volonté du Dr Sanchez témoigne d’une volonté idéologique d’imposer l’euthanasie des personnes grandement handicapées

Communiqué du Pasteur  Jean Pira, de l’ACPERVie (Association des Chrétiens Protestants et Évangéliques pour le Respect de la Vie) :

Les Chrétiens Protestants et Évangéliques pour le Respect de la Vie (ACPERVIE, membre du CNEF)  tiennent à attirer l’attention sur le déni de justice et de sagesse qui est à l’œuvre ces jours-ci, à l’encontre Monsieur Vincent Lambert, cet homme qui n’est pas en fin de vie mais qui dépend entièrement de l’environnement soignant, comme des milliers d’autres patients français. La décision annoncée du docteur Sanchez, de procéder à l’arrêt de l’alimentation et hydratation de ce patient, intervient au mépris de la décision d’examen prise au niveau des Nations Unies par le CIDPH. Elle témoigne d’une volonté idéologique d’imposer l’euthanasie des personnes grandement handicapées, que de tierces personnes estiment indignes de vivre. Les parents de Monsieur Vincent Lambert ont tenu ferme sur le principe qui fonde toute société éclairée, soit, la préservation de la vie, aussi faible soit-elle, par les moyens de la science et la force de l’amour. L’ ACPERVIE demande, en particulier au Président de la République, de ne pas laisser un membre du corps médical français s’affranchir ainsi d’une décision de sagesse, prise dans l’unité des Nations.”

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il ne s’agit pas d’une euthanasie !

    Mais bel et bien d’un assassinat par privation d’eau et de nourriture.

    Une mort atroce dans de grandes souffrances cela NE S’APPELLE PAS DE L’EUTHANASIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Ce médecin est probablement un ideologue de la culture de mort, bouffi d orgueil et ne voulant pas se dédire.

  3. ce médecin n’aurait sans doute pas déparé à Auschwitz, il est le digne successeur des Mengelé et consorts,
    On aimerait entendrons évêques pas trois mais tous

  4. oui, mais c’est un tremplin pour légaliser plus tard l’euthanasie : lea technique des “petits pas” de plus en plus transgressive est malheureusement payante car elle endort les consciences

  5. C’est un meurtre aggravé avec préméditation et malgré la mise en garde de ses seuls ayants droit selon la loi, à savoir ses parents… frères, épouse, neveux, etc… sont de second rang par rapport aux intérêts légitime de la victime.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!