Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La ville d’Orange aura bientôt une rue Simone Weil

Jacques Bompard prend le soin d'expliquer cet hommage, sur Boulevard Voltaire, alors que son opposition y voit une provocation :

Unknown-18"J’avoue que je n’ai pas compris. L’opposition conteste les propos humanistes de Simone Weil. Je ne le conteste pas ; au contraire, je le revendique. Je ne suis pas certain qu’elle ait compris. Elle se fait une image des idées que je défends, et qui les arrange, mais qui ne correspond pas à la réalité. Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Ce baptême intervient alors même que l’autre Simone Veil, le ministre, sera inhumée avec son mari au Panthéon. On pourrait presque croire que vous vous êtes trompé dans l’orthographe…

Je ne me suis pas trompé, au contraire. L’une défend l’ensemble des philosophies majeures de l’Occident et l’autre défend le prêt-à-penser. C’en est une des plus essentielles défenderesses. Malgré les précautions prises à l’époque, la loi Veil a engendré dix millions de petits Français en moins. Cela correspond presque exactement à l’inversion de population que subit notre pays par l’afflux de gens venus d’un peu partout, non pas pour défendre les valeurs de la France ni ses traditions mais, au contraire, pour nous imposer les leurs. C’est bien ce qui est totalement intolérable.

Au-delà de cette polémique, êtes-vous contre l’entrée de Simone Veil au Panthéon ?

Je ne trouve pas que ce soit une bonne idée. J’ai relu la loi Veil quand nous avons voté les débats sur le mariage gay. Bien qu’elle ait mis des garde-fous dans sa loi, ils n’ont pas du tout été respectés. Dans son essence même, on ouvrait une porte qui aurait dû être fermée et dont l’ouverture est catastrophique. Elle disait elle-même toutes les réticences qu’elle avait sur sa loi. Elle se rendait bien compte de l’utilisation qui en avait été faite. Si elle nous avait écoutés à l’époque, elle n’aurait pas été étonnée, car nous avions dénoncé les méfaits qu’allait engendrer sa loi. Qu’elle entre au Panthéon avec son mari pour une loi dont les effets sont désastreux est tout à fait remarquable, c’est le symbole d’une société où le prêt-à-penser est une fin en soi. Quelles que soient les conséquences qu’il entraîne, il est bon de se coucher devant et de l’adorer."

Partager cet article

11 commentaires

  1. “L’une défend l’ensemble des philosophies majeures de l’Occident et l’autre défend le prêt-à-penser.”
    Jamais auparavant les pays d’Europe n’ont été aussi proches de l’esclavage total de l’opinion publique, alors même que les gens se vantent d’avoir acquis de nouvelles sécurités. Depuis le 25 mai 2018, la nouvelle directive de l’UE sur la protection des données (RGPD) est entrée en vigueur. Les hommes politiques et la presse réaffirment la nécessité de ce nouveau règlement pour mieux protéger les données personnelles des citoyens de l’UE. Mais qu’est-ce qui se cache derrière les nouveaux paragraphes de l’UE ? S’agit-il vraiment d’une plus grande transparence pour les citoyens ou des objectifs complètement différents sont-ils dissimulés derrière le flot vaguement formulé des règlements de l’UE ? Ca
    En fait le système veut par exemple empêcher toute personne non habilitée (donc pas des médias mainstream) de publier des photos sans l’autorisation de tous les individus s’y trouvant. C’est une manière de se débarrasser des médias alternatifs qui dénoncent les opérations false flag ou de manipulation de l’opinion publique. C’est en fait la fin de la liberté de parole, de la démocratie.

  2. Ne dit-on pas aussi que l’enfer est pavé de bonnes intentions ? Bompard est donc passé de l’autre côté, en nous donnant, bien sûr de “bonnes” raisons… On n’est jamais trahi que par les siens.
    [Auriez-vous confondu Simone Veil et Simone Weil ?
    MJ]

  3. Le Panthéon ? C est loin d être un cimetiere, qui est une terre consacrée , une terre , qui est un bout de ce lien spirituel entre Dieu et les hommes , un lieu qu elle ne pouvait revendiquer ( à son débit, des millions de petites vies sacrifiées et le numerus clausus des médecins dont on paye aujourd’hui le prix) . Donc elle est bien dans cet endroit athée , ce lieu sans Dieu , et si çe n est pas le lieu de Dieu , c est le monde de Satan .
    C est même à se demander , si cette loi sur l IVG n est pas une revanche …

  4. Oups ! Honte à moi ! J’ai en effet confondu les 2 Simone, et le W avec le V, en lisant bien trop vite : c’est la première phrase, “JB prend le soin d’expliquer”, qui m’a piégé. Mais j’aurais dû percuter sur la photo, que je connais pourtant très bien.
    Je demande humblement pardon à Jacques Bompard des propos que j’ai tenus plus haut et que je retire, cela va de soi.
    Merci à Michel Janva de m’avoir fait gentiment remarqué mon erreur.

  5. Il est certain que beaucoup vont confondre ces deux femmes.
    Si Mr Bompard tient à honorer la Grande Simone Weil, il devra faire une campagne d’information et pourquoi pas de formation, les ignares de tous poils sont nombreux en cette époque dite civilisée !

  6. Cette rue Simone Weil ne risquera pas d’être “débaptisée” après Bompard et empêchera une rue pour l’autre sinon imbroglio à la Poste.
    Bravo Bompard !

  7. Excellent !

  8. Bravo !

  9. Il existe une très petite rue piétonnière Simone Weil à Paris dans le 13ème reliant si je ne m’abuse les avenues d’Ivry et de Choisy. Elle n’a pas été débaptisée heureusement.
    Mais peut-être nos édiles parisiens actuels ne sont pas capables de faire la différence entre les deux Simone: celle qui a offert sa vie en se laissant mourir à Ashford (UK) pour ceux qui mouraient de faim sous la botte hitlérienne, et celle qui a pu survivre aux camps de la mort.
    Certains qui pourraient – à tort – s’effrayer d’avoir à lire les oeuvres philosophiques de SW, devraient au moins acquérir, pour le méditer, le recueil de pensées intitulé “La pesanteur et la grâce”. On le trouvait en livre de poche quand je l’ai offert à mes enfants et petits enfants. Mais ici au SB tout le monde je pense connaît bien et aime Simone Weil dont la pensée lumineuse, en ce qui me concerne, m’accompagne toujours.

  10. les néoféministes et les anti mâles blancs ne pourront rien dire! bravo bompart

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services