Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La « Valls illusion » n’aura duré qu’un jour

Lu ici :

"[…] Nos dirigeants ont une culture politique strictement machiavélienne. Ce qui signifie qu’ils réduisent la politique à une technique de pouvoir, de la prise de celui-ci à sa conservation. Toute approche morale de la question est donc hors de propos, et l’on ne saurait invoquer un quelconque bien commun. Il s’agit seulement de maintenir un équilibre entre les différentes forces qui s’exercent sur la présidence, afin de sauvegarder celle-ci et son cortège de privilèges. Une fois donc satisfait le rite de l’adresse au peuple, que l’on a forcément compris, on passera aux choses sérieuses et on satisfera ainsi un électorat dorénavant en attente d’un certain ordre, en nommant à Matignon celui qui à gauche peut répondre le mieux à cette attente. Puis on satisfera les professeurs de l’école publique, en même temps que la gauche du parti, en nommant à l’Education Nationale M. Hamon, sans doute la copie idéologique la plus conforme à M. Peillon que l’on pouvait trouver. Puis les radicaux de gauche en gardant Mme Taubira à la justice – c’est que, si électoralement les radicaux sont quantité négligeable, dans les loges ils comptent. Et ainsi de suite.

Il n’y a là rien de nouveau, c’est vrai. Ce qu’apporte Hollande toutefois, c’est qu’une fois de plus, les circonstances aidant, il dévoile les ficelles du métier, et de façon un peu trop visible. Les habits du premier secrétaire du parti, et de la synthèse, lui collent décidément trop à la peau. Tant et si bien que jamais sans doute on avait eu l’impression si forte d’avoir un chef de parti à la tête du pays. Régressant de manière encore plus visible à une Quatrième République dans laquelle le président aurait eu du pouvoir, et même presque tout le pouvoir, mais dans la dépendance vis-à-vis de ceux qui, réellement, l’ont fait élire, Hollande joue la logique d’appareil sans tenir compte du peuple de la manière la plus ouverte. Il contribue ainsi à saper encore un peu plus les institutions de la Cinquième, qui suppose le rapport du président au peuple, et donc à précipiter le pays dans une aventure qui devient chaque jour plus évidente, chaque jour plus proche.

La « Valls illusion » n’aura duré qu’un jour, un faux jour d’espoir peut-être pour certains. Il est assuré que rien de bon ne saurait surgir de ce remaniement. Seulement, le roi est plus nu que jamais, et ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle. Mais au-delà des personnes, il faudra bien parvenir à accepter que si nous voulons un renouveau, ce sont les principes mêmes de la politique qu’il faut changer, en acceptant de déposer Machiavel du trône."

Partager cet article

23 commentaires

  1. Sondage Les Echos
    “Selon le baromètre CSA pour « Les Echos » et Radio Classique, 41% seulement des Français font « confiance » à Manuel Valls pour « résoudre les problèmes ». Un niveau très bas. 47% ne lui font pas confiance.
    Si Manuel Valls espérait bénéficier d’un petit état de grâce, c’est raté. Le baromètre CSA pour « Les Echos » et Radio Classique a plutôt, pour lui, des allures de douche froide. Alors que le nouveau Premier ministre vient à peine de prendre ses fonctions, seuls 41% des Français disent lui faire « confiance » pour « affronter les principaux problèmes qui se posent au pays ». Ils sont plus nombreux, 47%, à ne pas lui faire confiance, tandis que 12% sont sans opinion. Ce sondage a été effectué mardi, au lendemain de sa nomination par François Hollande et le jour de sa prise de fonction, et mercredi, le jour de l’annonce du gouvernement.
    […]
    http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203418814552-sondage-pas-d-etat-de-grace-pour-manuel-valls-662000.php

  2. Selon mes calculs : sur 5O% de français, il s’avère que 47% ne lui font pas confiance, ne lui reste donc que 3% de satisfaits. (à damien)

  3. Un nouveau billet d’humeur d’H16 sur ce gouvernement César (on prend les mêmes et on compresse 😉 )
    “Gouvernement Valls : les pitreries continuent
    Publié le 3 avril 2014 dans Édito
    Parce qu’il fallait bien changer quelque chose à la suite du rappel à la réalité un tantinet piquant du dimanche 30 mars, Hollande a décidé qu’il était temps de changer le fusible. Le premier ministre a donc sauté. Ayrault s’en va, Valls arrive, on passe d’une boîte automatique à la version Manuel, on renouvelle les clowns un premier avril, et en avant toutes !
    Et voilà donc le fameux virage ultra-néo-libéral de Hollande : un premier ministre promu de la place Beauvau qui a brillé par sa gestion des Manifs Pour Tous, de l’expulsion des Roms en passant par l’affaire Leonarda, et dont le programme avait tout de même récolté presque 5% des voix socialistes lors de ces lointaines primaires qui ont déjà acquis, avec la distance, cette couleur sépia et ce parfum mélancolique d’un passé presque amusant où les dirigeants socialistes en lice pouvaient encore fanfaronner.”
    […]
    http://www.contrepoints.org/2014/04/03/161720-gouvernement-valls-les-pitreries-continuent?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Contrepoints2+%28Contrepoints%29

  4. “en acceptant de déposer Machiavel du trône.”
    Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793
    Article 33
    La résistance à l’oppression est la conséquence des autres droits de l’homme.
    Article 34
    Il y a oppression contre le corps social, lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.
    Article 35
    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

  5. M. Hollande est un grand joueur de bonneteau. Il nous en a fait la brillante démonstration avec ce remaniement ministériel.

  6. Il y en a qui y ont cru toute une journée ????
    J’ai du mal à le croire…
    Valls ce sera du Ayrault mais en pire !

  7. On dit que nous n’avons pas été entendu…
    Eh ben si !
    et en réponse, on a droit à un beau bras d’honneur en forme de foutage de g…
    Façon de dire : fermez-la, de toutes façons, on continue comme on a commencé, jusqu’au bout ! Eux non plus ne lâchent rien (sinon les chiens)

  8. Il me semble de plus en plus évident que la question n’est déjà plus de savoir SI la république va s’effondrer, mais seulement QUAND et COMMENT…
    Tout le reste n’est que littérature.

  9. La cote de popularité de Valls se résume àl’appréciation des malfrats qui jubilent que Valls le Gaz tabassent les blancs et chrétiens , et les délinquants qui ricanent qu’avec taubira les assassins ,violeurs, voleurs ,égorgeurs d’origine basanée ne vont plus en prison !

  10. Les sondages ??? Le Gazeur n’en n’a que faire. La voix des urnes ??? le spécialiste des coups de menton et des mensonges instituionnalisés (Cahuzac – écouteS – …)c’est le dernier de ses soucis.
    Il est tout aussi autiste que Hollande lequel comme on l’a vu n’a rien écouté et donc rien entendu contrairement à ses propos.
    On ne lâche rien.

  11. Je me suis donné la peine (dans tous les sens du mot), de regarder Mr Valls sur la 2, dans son passage à l’émission de Mr Pujadas.
    J’en avais conclu qu’il est vraiment bas de plafond !
    Je constate que je ne m’étais pas trompé.

  12. L’esprit de la Vème République est mort avec le quinquennat.CQFD

  13. « Valls illusion »….
    Qui ne se souvient du “Valls”:
    Les yeux injectés de haine…
    La bouche tordue de sarcasmes…
    et ceci…
    au palais Bourbon…
    lors de la passe d’armes,d’un fameux mardi entre Manuel Valls et Claude Goasguen….
    Illusion…non…un machiavel tyranique dans tous ces états!

  14. La seule solution politique viable à terme reste le retour du Roi de France. 15 siècles de Monarchie ont créé la France, 3 siècles de républiques l’ont détruite…
    What else ? (Oui, je sais, mais je poste en prenant mon café, au salon… au salon beige bien entendu !)

  15. Absolument rien de changé dans la politique si ce n’est un ajout du “Pacte de solidarité” à celui de “responsabilité” (responsabilité refusée par tous le patronat, on les comprend). Interrogée sur RTL ce matin sur des chiffres pour ce nouveau pacte, Marisole Touraine a répondu qu’ils allaient maintenant se réunir pour discuter de cette “feuille de route” ! C’est donc bien du vent, des mots, et Vals aura à coeur de mettre un écran de fumée (genre grenade lacrymogène) devant ça pour tenir encore quelques temps (surtout face aux élections européennes) les français éloignés. Je pense que les classes laborieuses vont en prendre un autre coup derrière la nuque pour alimenter l’électorat PS.
    Quand à Juppé, questionné par un auditeur sur ce qu’ils proposaient, eux (l’UMP), pour trouver une solution, il a répondu : “Monsieur, si j’avais là une solution pour résoudre rapidement le problème, ce serait de l’ordre du miracle ! La seul points forts sur laquelle on peut s’appuyer c’est la qualité de nos entreprises et (retenez votre souffle) le haut niveau d’épargne des français.
    Eh oui, si l’UMP vient au pouvoir il va créer des siphonnages dans ce que les français mettent de côté pour faire face à la précarité de leurs emplois et de leur retraite.

  16. La solution passe par une nouvelle constitution par laquelle seraient ré-affirmés les principes qui font qu’une Nation tient debout, au regard de l’histoire millénaire de notre pays et de l’Héritage que nos pères nous ont offert. Souvent en versant leur sang, la prétention de ces paltoquets (gauche et fausse droite comprise) a se dire les représentants d’un peuple qu’ils sont en train de tuer est insupportable.
    Nous avons vu récemment qu’un peuple peut se débarrasser d’un oligarque s’il en a la volonté, et s’il faut mourir, souvenons nous de la réponse de St Louis à sa mère.
    “Si nous sommes vainqueurs, nous renverrons ces démons dans l’enfer d’où ils sortent, et vaincus, notre sacrifice nous ouvrira les portes du ciel par le martyre”
    Dieu le Veut

  17. @damien
    c’est déjà pas mal 41% qui lui font confiance, car par rapport aux municipales et aux abstentionnistes, cela fait plus que ce qu’a récolté le PS…
    En espérant que cela ne va pas se passer comme pour Sarkozy, faire croire que…et l’on va encore se retrouver avec les problèmes toujours plus aggravés puisque rien n’aura été fait au mieux, ou plus exactement tout se fera derrière le dos des Français, pendant que devant quelqu’un occupera la scène médiatique.
    je dirais donc 41% qui lui font confiance c’est ENORME.
    Et bravo encore aux courageux qui ont tenté d’être place Vendôme hier.

  18. VALLS ne fera pas illusion très longtemps !
    Personne n’a oublié …..
    Personne n’a oublié la répression brutale des opposants à la loi Taubira, bien loin des procédures légales : gaz lacrymogènes sur des familles, arrestations pour port de sweat-shirts subversifs, chantage à la naturalisation pour faire d’une jeune étudiante russe un indic, gardes à vue infondées par milliers, prison ferme pour des opposants qui n’ont rien cassé ni blessé personne. Personne n’a oublié que le ministre de l’Intérieur, Luke Skywalker de carton-pâte, avait traité les manifestants de « forces sombres ».

  19. à défaut d’un nouveau Clemenceau , un remède contre les vers .

  20. Le vallsisme ne gazera pas!

  21. Le régime de François Hollande sent le sapin !

  22. Nos libertés vont Vallser!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services