Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

La taxe halal : l’impôt de la dhimmitude

Lu dans Daoudal Hebdo :

"Dans l’affaire des huit Quick
qui ne servent plus de
burgers au bacon et dont toute
la viande servie est désormais
halal, le site internet LePost.fr
a interrogé Kamel Chibout,
président de la fédération régionale
du Grand Est de la
Grande Mosquée de Paris
.
Celui-ci se dit opposé à
cette initiative. Bravo, direz-vous,
voilà un musulman de
paix et de tolérance qui comprend
le « vivre ensemble
»… Attendez la suite.
Il y est opposé, d’abord
parce qu’on n’est pas sûr
que la viande soit vraiment
halal…
Ensuite parce que Quick
doit être «équitable vis-àvis
de tous les consommateurs,
même les non-musulmans
». Même eux…
Enfin il répond à Marine
Le Pen, qui avait souligné
que les consommateurs
paient ainsi, qu’ils le veuillent
ou non, une taxe aux organismes
islamiques:

«Il est vrai que la taxe
est répercutée sur le
consommateur. Mais nous
sommes tous des consommateurs.
On paie tous
des taxes sur des produits
qu’on ne consomme pas.
Par exemple, celui qui paie
des impôts pour les routes
et qui n’a pas de voiture, il
va aussi protester? Nous
sommes tous des citoyens
français. Chacun a le libre
choix de sa religion,
certes, mais nous sommes
solidaires.
»

Tout le monde utilise les
routes, même celui qui n’a
pas de voiture. Et ici il est
question de produits que l’on
consomme. Mais laissons de
côté ce sophisme. C’est la fin
qui est importante: chacun a
le libre choix de sa religion,
mais, au nom de la solidarité,
le non-musulman doit payer
les taxes pour l’islam
.
Ainsi le naïf félicite-t-il
Kamel Chibout qui s’oppose
à l’initiative de Quick. En réalité,
Kamel Chibout explique
pourquoi les infidèles doivent
s’acquitter des taxes halal…

Et cela explique sa première
objection: il faut que
ce soit du halal certifié…"

Laquelle taxe finance notamment la construction de mosquées.

Partager cet article

22 commentaires

  1. D’accord avec cet article, mais sachez qu’à New York 90 % de la viande vendue et servie est casher. Là aussi il y a domination des milieux juifs.
    Vraiment il y a des coups de pied au … qui se perdent.

  2. Quand les Français en auront marre d’être pris pour des esclaves, ils se révolteront!
    S’ils n’étaient pas déjà abrutis par la télévision et Le Figaro ou Le Monde, ce serait déjà fait!
    Nous sommes déjà sous le joug officieux du prophète pédophile.
    Bientôt ils auront le pouvoir officiel que Nicolas 1er sera ravi de leur donner.
    Au nom de l’intérêt des français bien sur!
    La république a essayé de tuer la religion catholique, l’Islam tuera la république !
    Que Justice soit faite !

  3. Il existe deux solutions qu’il faudrait user à l’encontre de Quick :
    – Prendre contact avec un huissier de justice et lui proposer de venir avec vous effectuer le constat de discrimination envers les autres religions,
    – Exiger en présence de l’huissier auprès de Quick du bacon…
    Si Quick refuse de servir du bacon à ses clients catholiques ou protestants, alors vous engagerez une procédure pour discrimination.
    Autrement, téléphonez à Quick et leur dire que tant qu’ils distribueront ce genre de produits (la viande hallal), vous n’irez plus chez eux et ferait de la pub auprès de tous les clients afin que leur chiffre d’affaires s’effondre totalement…

  4. Evitons les snacks types Quick et favorisons les bistrots, brasseries et restaurants bien français (et pour aller vite, même le merveilleux jambon/beurre des boulangers) !

  5. les plus bêtes sont ceux qui vont dans ce genre de gargotes. D’ailleurs quels sont les capitaux qui sont derrière ces enseignes surement des américains alors arrêtons de leur donner du fric et mangeons dans des restaurants français

  6. Parfaitement. D’ailleurs je vais descendre au troquet du coin et me taper un jambon-beurre avec un dhimmi !!!

  7. Tant que la machine à fabriquer des billets tournera, les délires continueront.

  8. A Paris je vais souvent dans ma petite epicerie de quartier (le fameux “arabe du coin”) ou il y a de l’alcool, du porc… en vente. Pourtant je sais mon epicier musulman et tres pieux.
    Ce qui devrait etre condamner dans cet histoire est avant tout le coup marketing/business de Quick qui extrait la pratique du rite alimentaire de sa stricte dimension personnelle pour en faire un argument de grande consomation.

  9. C’est absolument révoltant, écoeurant ! Car les français moyens osnt embrouillés et n’y comprennent rien, la majorité ignorant les “Quick” et autres “fast-foods” et surtout la signification exacte du mot “hallal”.Or, les lois antiracistes même les empêchent de s’exprimer, de protester et de savoir clairement de quoi ils retournent.S’ils savaient, ils trouveraient dégoûtant et criminel de tuer les animaux de façon “hallal” puis d’en tirer profit par un système de taxes religieuses !

  10. @Alexis
    Concernant le commerce de l’alcool et du porc par un musulman.
    Il faut se garder de tout relativisme. Vous décrivez une situation transitoire; On dit “l’arabe du coin” pour indiquer qu’il est isolé. Il serait intéressant de savoir s’il en est de même une fois la communauté établie, c’est-à-dire après la fuite des non musulmans (white flight).

  11. Ce qui est surtout scandaleux, c’est que pour obtenir de la viande halal il faut tuer l’animal en la faisant souffrir. La SPA devrait y mettre bon ordre !
    Comment un Dieu peut il demander une telle chose. De toute façon cachere ou halal, cela devrait être interdit.
    Les mutilations sur le sexe de même : Circoncision chez les garçons musulmans et les juifs… Et que dire aussi de cette abominable pratique en Afrique sur les sexes féminins…..
    Au lieu de parler de burka, ne devrait-on pas d’abord règler ces problèmes ?

  12. Ce que je ne comprends pas moi.. c’est que la SPA n’ait toujours pas porté plainte pour la façon dont sont tués ces bêtes “hallal” .. Curieux ..

  13. Et si on proposait une taxe sur le poisson vendu le vendredi pour revigorer le denier du culte !

  14. Cette information soulève quand même un certain nombre de protestations! Ce midi, une radio célèbre interrogeait ses auditeurs. Sur une dizaine d’auditeurs plus de la moitié rappelait les racines chrétiennes de la France et l’absurdité de cette décision purement marketing (sans pour autant être pratiquant selon leurs propres aveux).

  15. Consommer halal c’est payer l’imôt islamique vu qu’une partie du
    prix payé est reversée à un organisme de certification halal:
    mosquées de Paris, Lyon ou Marseille. Consommer halal c’est donc
    subventionner l’islam. C’est cela le problème. Faites-le savoir
    autour de vous car la plupart des gens l’ignore.
    Faites connaitre votre opinion aux hommes/femmes publics c’est
    facile avec la nouvelle façon de voter:
    http://tinyurl.com/yccote9

  16. Le raisonnement de la route non utilisée car pas de voiture est idiot puisque pour faire venir les denrées pour fournir le quick halal, il y a bien l’usage de la route par le camion de livraison.
    Mais ne restons pas dans un raisonnement spécieux.
    Quant à la solidarité, elle est à sens unique puisque un roumi qui mange halal paie la dhimmitude, un mahométan qui mangerait dans un restaurant de roumi ne paierait pas une taxe pour entretenir une religion.
    Ces discussions n’ont aucun sens si ce n’est pour mettre en avant une dhimmitude de fait qui a encore moins de justification dans un pays qui se proclame sans cesse républicain laic et tutti quanti et n’est pas encore conquis, comme d’autres pays autrefois chrétiens et actuellement sous l’emprise de l’islam.
    Une bonne occasion aussi pour quick d’attirer une clientèle!!!

  17. Vous ne serez pas étonnés de savoir que dans les prisons françaises la viande de porc est prohibée:cette info est vérifiée auprès d’un visiteur de prison qui couvre tout le sud-ouest de la France!
    Est ce que celà signifierait qu’il n’y a que des détenus musulmans…(en fait 70% selon des sources sérieuses)et que là aussi la dhimmitude a gagné?

  18. Pour ma part je trouve la réaction de Christian Vanneste sur ce sujet extrêmement sage :
    “Pour ma part, je souhaiterais qu’on donne à ces anecdotes l’importance qui leur revient, voisine de zéro. Il est de moins en moins normal que la République se paye une crise d’angoisse à chacun de ces non-événements. Il faut les regarder avec calme et sérénité”.
    Il faut avoir un sacré sentiment d’infériorité pour se sentir agressé par ce que quelques restaurants rapides servent de la mal-bouffe halal.

  19. René Vandierendonck maire socialiste de Roubaix a porté plainte contre cette initiative aujourd’hui, la jugeant disciminatoire

  20. @Nicolas
    La réaction de Christian Vanneste ?
    Réaction typique de Bureaucrate :
    PAS DE VAGUES !!!!

  21. @Jehan
    La seule chose a voir dans cette affaire Quick est ce qu’elle signifie du point de vue de la perte / de la déflagration généralisée du sens sacre (toute tradition confondue). La piété « tolérée » dans son espace propre que si réductible à une sorte de camelote, assimilable a la diffusion a grande échelle de marchandises.
    Quant à mon épicier de quartier, lui je le crois avoir suffisamment de dignité et de retenu pour ne pas vendre (par exemple) des petites statues en plastique de la Vierge ou des porte clés Saint Michel bien que son commerce soit situé prés d’un édifice catholique réputé.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services