Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie / France : Politique en France / France : Société / Immigration

La Suisse arrive à expulser ses clandestins. Pourquoi la France n’y arriverait pas ?

La Suisse arrive à expulser ses clandestins. Pourquoi la France n’y arriverait pas ?

On apprend que la Suisse va expulser, avec l’accord du pays d’origine, 600 Algériens en situation irrégulière. 600, le nombre fait pâlir alors qu’en France, la dernière expulsion “massive” doit correspondre aux 101 Maliens expulsés par …Charles Pasqua en 1986 et que cela avait créé un tsunami médiatique.

En Suisse, on estime entre 100 et 200 000 le nombre d’immigrés clandestins alors qu’en France, ce nombre est estimé au minimum à  400 000 et va jusqu’à 1 million. L’expulsion en cours en Suisse correspondrait donc en France à une expulsion comprise en 1 600 et 4000.

La réponse à la question posée est très simple : les gouvernements successifs ne le veulent pas et préfèrent régulariser puis naturaliser. Le Grand remplacement est plus simple que l’avion.

 

Partager cet article

9 commentaires

  1. Quand on veut on se trouve des moyens ; quand on ne veut pas on se trouve des excuses. Tout le reste c’est de la littérature

  2. Ce n’est pas que la France n’arrive pas à expulser ses clandestins, c’est que ses gouvernants (de “droite” comme de gauche) depuis 50 ans NE VEULENT PAS les expulser, et même les encouragent à rester grâce aux diverses subventions, indemnités et autres subsides (dont celles de l’Aide Médicale d’État (A.M.E.) financées, bien sûr, avec l’argent du contribuable, c’est-à-dire avec le nôtre, le tout au nom d’une idéologie universaliste absurde – qui sous-tend celle du remplacement – et contraire à l’intérêt de la France et de son peuple….

  3. Oui mais… en ramenant aux nombre d’habitants (source Wikipedia),

    la France aurait entre 6000 et 15000 immigrés clandestins par million d’habitants, ce qui inacceptable,
    et la Suisse entre 12000 et 24000 immigré clandestins par millions d’habitants, ce qui est encore pire.

    Il faudrait faire le même calcul avec la superficie.

    Dès lors, je ne crois pas que la Suisse soit un exemple en la matière. D’autre part, en expulser quelques centaines reste dérisoire, sauf si c’est seulement un (bon) début.

    Conclusion : Le problème n’est pas seulement l’UE, c’est aussi Schengen dont la Suisse fait partie !

  4. La France ne peut pas parce qu’elle ne veut pas. Et elle ne veut pas parce qu’elle pense au bonheur des Français, tellement contents d’être envahis, dépouillés, violés, décapités, égorgés…tellement contents d’être confrontés à des civilisations archaïques venues d’ailleurs et qu’on voudrait leur imposer…tellement contents de voir l’argent du contribuable dilapidé au profit d’associations dirigées depuis l’étranger pour influencer les résultats des votes
    Si nos dirigeants savaient comme le peuple est content de disparaître au profit du grand remplacement, il en ferait cent fois plus.

  5. La haute trahison partout, jusqu’au sommet de l’État et dans tous les domaines n’est peut être pas encore de mise en Suisse…
    Nous avons bien du retard en matière de décadence sur la Belgique !
    Dans la marche vers le précipice, les premiers tombent avant les derniers.

  6. Messieurs et Mesdames les démocrates en peau de lapin, vous ne voulez pas expulser les clandestins
    car cela n’est pas conforme à vos billevesées des droits de l’homme.

    Mais l’expulsion se fera tôt ou tard par la force des choses … N’oubliez pas la furia francese que vous êtes en train de réchauffer et qui sera terrible.
    Les plus chanceux repartiront au bled dans des b

  7. La Suisse n’est pas gangrenée par la gauche et n’appartient pas à l’Union européenne qui impose des quotas aux pays membres.

  8. tout simplement parce qu’ils ne veulent pas, ils n’essaient même pas bien que les leviers de rétorsion soient multiples, ne serait ce que d’exiger des centenaires à la retraite de prouver qu’ils sont encore en vie
    quant aux marocains, il n’y a qu’à menacer de fermer la frontière à leurs camions pour que le roi plie

  9. Je vois une autre explication : la Suisse est beaucoup plus petite que la France et, en dépit d’un relief plus propice, il y a moins d’endroits où les clandestins peuvent se cacher jusqu’à leur régularisation…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]