Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

La stratégie des musulmans dans les entreprises

Eric Denécé, Directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), a écrit un article intitulé La poussée islamiste dans les entreprises, dans la revue Sécurité Globale. On y lit :

S "La pression islamiste s’exerce désormais dans les entreprises, principalement selon deux modalités : le prosélytisme militant et contestataire et le développement de trafics susceptibles d’alimenter la cause du djihad. Cette poussée fondamentaliste dans les entreprises génère de nouveaux risques sectaires et criminels, en particulier pour celles qui sont implantées dans les zones urbaines et périurbaines. […] Selon Yves Bertrand, ancien directeur des Renseignements généraux, «le monde du travail est désormais visé, avec, comme cibles, certaines catégories de personnel. Il s’agit évidemment des plus modestes, comme les caissières, les manutentionnaires ou les chauffeurs livreurs». La stratégie comprend trois étapes : d’abord le prosélytisme religieux ; puis la prise de contrôle de la communauté musulmane au sein de l’entreprise ; enfin la remise en question des règles de fonctionnement de celle-ci pour imposer les valeurs islamiques. La tactique est partout la même. Les islamistes formulent d’abord des demandes pouvant apparaître comme « légitimes » :

  • création de salles de prières sur les lieux de travail,
  • adaptation des pauses quotidiennes pour permettre la pratique religieuse,
  • aménagement du temps de travail lors du Ramadan ou pour pouvoir disposer du vendredi comme jour chômé,
  • respect des interdits alimentaires dans les restaurants d’entreprise.

[…] Si ces premières démarches n’ont pas provoqué de réaction frontale de la direction ou des autres salariés, les islamistes passent alors à l’action plus ouverte et aux pressions :

  • prosélytisme religieux actif sur le lieu de travail,
  • rejet de certains produits (vin, porc) dans les restaurants d’entreprise lorsque la majorité des employés sont musulmans,
  • pressions sur les femmes pour le port du voile,
  • refus de certains salariés musulmans de reconnaître l’autorité de cadres quand il s’agit de femmes,
  • souhait de voir certaines fêtes religieuses islamiques chômées,
  • prise de contrôle de certaines filières de recrutement au sein de l’entreprise. […]

Les sociétés de sécurité sont également une cible privilégiée pour les islamistes. Deux raisons à cela : tout d’abord, le faible niveau de qualification demandé pour les tâches de gardiennage permet aux immigrés sans diplôme d’y trouver un débouché ; d’autre part, en raison de l’Affirmative Action qui a fait son chemin en France, les entreprises de sécurité se doivent de recruter en priorité des individus issus des minorités (« beurs et blacks ») afin que leurs agents de sécurité ne se fassent pas taxer de racisme lors des contrôles. En conséquence, certaines sociétés de sécurité sont complètement infiltrées par des islamistes ou des réseaux de délinquants liés à l’immigration. Ce "contrôle" du recrutement leur permet de trouver un emploi aux membres de leur réseau – souvent sous une fausse identité – de prétendre au chômage, voire d’approcher des sites sensibles (aéroports notamment). […]

Parallèlement à ces risques de type sectaire, on observe la multiplication de pratiques criminelles dans l’enceinte des entreprises. […] Dans ce contexte, les entreprises – notamment la grande distribution et le transport – leurs locaux et bien sûr les salariés sont à la fois théâtres et enjeux des pratiques criminelles. […] De nombreux hypermarchés observent que les employés les plus engagés dans le prosélytisme islamique cherchent systématiquement à occuper les postes qui se situent à des interfaces : standard téléphonique, chauffeurs livreurs, coursiers, caissières (passage obligé), sécurité ; autant de fonctions qui permettent des échanges d’informations, d’argent et de marchandises (surveillance, trafics, détournement, etc.).

Enfin, on constate l’accroissement des abus et escroqueries à l’encontre de l’entreprise et des Assedic. Après avoir été embauchés et avoir travaillé pendant quelques mois en hypermarché, de nombreux individus multiplient les absences injustifiées et finissent par abandonner leur poste. Le magasin ne pouvant fonctionner durablement en sous-effectif se voit contraint de les licencier pour faute grave. Mais la législation leur accorde le chômage Ainsi, ces individus font venir leur famille en France ou retournent vivre au pays grâce aux Assedic."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. J’ai déjà lu ce constat il y a longtemps. L’article semble être une reprise de données assez anciennes maintenant (ce qui ne signifie pas que le problème n’existe plus, naturellement…).

  2. Et tout cela est bien la triste vérité. je serais bien curieux de connaître la composition ethnique des personnels des Aéroports de Paris. P2V avait bien alerté de cette réalité dans son livre “Les Mosquées de Roissy”. Qu’en est-il aujourd’hui ?

  3. Tout celà est voulu par l’Etat au plus haut sommet puisque c’est lui (l’Etat) qui continue à accroître l’immigration, qui a justement mis en place “l’Affirmative action”, et qui refuse systématiquement tout débat… Voir par exemple la liberté de la presse baillonnée quand il s’agit de Mr Zemmour..
    Donc pourquoi se plaindre ? Il n’ a qu’une seul issue sur le moyen-long terme.
    Dans un premier temps, on finira par reconnaître tous les droits exigés par cette population.. Dans un deuxième temps, on assistera (en dix ou vingt ans) à une émigration très forte de toutes les élites françaises dites “de souche” qui finiront par abandonner ce pays pour trouver des cieux plus cléments pour leur famille.
    Au résultat, le pays s’enfoncera alors très rapidement conservant quelques poches de civilisation là où règnera encore quelques fortes communautés de chrétiens avec paroisses, écoles, etc.. dans quelques villes.
    Bref : on se retrouvera peu ou prou dans la situation dans laquelle s’est trouvé l’empire romain au moment de l’invasion des barbares.

  4. C’est exactement l’information et le cri d’alarme qu’a poussé CARL PINCEMIN (délégué syndical de FO)aux Assises Internationales Sur l’Islamisation de nos Pays le 18 décembre à Paris ;
    Il dit que si l’entreprise accorde une salle de prière , les aménagements du temps de travail … aux musulmans , c’est un privilège ! Et alors la direction devra compenser financièrement un acquis accordé à un groupe ?
    Il pense qu’il faut se tourner vers la “Miviludes”,c’est une mission
    interministérielle de vigilance contre les dérives sectaires !Qu’on se le dise .

  5. ils ont des convictions et ils veulent les faire partager, puisqu’ils pensent que c’est la vérité et que cela va améliorer le monde. Quelle est la stratégie d’évangélisation de Mgr Vingt-trois? En dehors du “refus de tout prosélytisme” ?
    Les évangélistes évangélisent par la base, les catholiques font des colloques intellectuels aux Bernardins, la quasi-totalité des catholiques ne connaissant rien à la théologie et à l’histoire catholique

  6. Désormais ce sont les Français dits de souche qui constituent souvent la minorité et avec elles disparaît la laïcité républicaine remplacée par une vision plus religieuse du monde auxquelles s’adaptent naturellement les comportements en entreprise. On comprend que certains de nos clercs applaudissent des deux mains devant ce retour en force du religieux dans la sphère publique, même si évidemment la culture proprement française risque d’en souffrir un peu. Mais après tout qui a dit que les Gaulois et leurs maîtres de race franque devaient peupler indéfiniment ce pays? A ce propos il est à craindre que l’appellation géographique France, née de l’occupation de la Gaule par les Francs, ne soit appelée à disparaître elle aussi, compte tenu du renouvellement ethnique de la population. La nouvelle majorité musulmane, après avoir changé les lois en fonction de ses us et coutumes, se fera un devoir d’inventer un nouveau nom plus approprié à la réalité du peuplement. A moins bien sûr que le Grand Monarque appelé à chasser les barbares et à restaurer l’ordre chrétien ne finisse par tomber du ciel.

  7. Je dirais comme dans les romans policiers, non pas cherchez la femme mais…..cherchez à qui le crime profite ??????

  8. On ne peut tracer un parallèle entre une éventuelle faiblesse des catholiques à évangéliser et le prosélytisme musulman.
    En effet, même si le prosélytisme catholique était à son maximum, il n’est pas de la même nature que son homologue musulman.
    Le prosélytisme catholique est spirituel. Le prosélytisme musulman est politique et militaire. L’inégalité entre les deux est patente.
    Pour s’opposer à l’islamisation, il faut d’autres moyens.
    Cela n’est nullement une façon de dénigrer les efforts des catholiques convaincus, ou de dire qu’ils sont inutiles. Mais ils ne peuvent suffire par eux-mêmes.

  9. La tactique decrite dans cet article est connue. C’est exactement la methode employee par les syndicats dits revolutionnaire durant les annees 60/80 pour s’implanter dans les entreprises et peser d’une maniere certaine sur leur fonctionnement.
    Commencer par demander un changement ou une amelioration qui ne posent aucun probleme et dont l’absence n’etait souvent cause que par un simple oubli ou une negligence sans gravite vu le peu d’importance de ce probleme.
    Ensuite argumenter avec les employes en faisant remarquer que l’intervention avait porte ses fruits et recruter de nouveaus adherents
    Puis augmenter la donne tant que la direction accepte les revendications et en final demander l’impossible pour amener l’ensemble du personnel a des actions revendicatrices .
    L’influence nefaste de ces syndicats a pousser de nombreuses entreprises a la cessation d’activite ou a la delocalisation.
    Ce que cherchaient ces syndicats qui ne cachaient pas leur but final .la revolution , ce qui est egalement le but de ces groupuscules islamistes qui s’implanternt en France

  10. Je propose que, là où les musulmans demandent une salle de prière, les catholiques demandent une chapelle !…

  11. que les chefs d’entreprises deviennent ou redeviennent catholique
    qu’ils répliquent aux pressions en chefs chrétiens
    une chapelle dan l’entreprise
    un aumonnier
    une ou des cellules chrétiennes dans l’entreprise
    hélas ils sont souvent englués dans la laïcité

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services