Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La statue de Jean-Paul II : de Ploërmel à la Hongrie ?

Jozsef Michl, maire de Tata, à 70 km au nord-ouest de Budapest en Hongrie, a déclaré :

« Si la France, pays de la liberté, n'en veut pas, nous serions heureux de l'avoir ici, dans notre ville »

« C'est scandaleux que cela puisse arriver au XXIe siècle, comme s'il y avait un problème avec les racines chrétiennes de l'Europe »

Partager cet article

18 commentaires

  1. La Hongrie nous offre de nombreuses bonnes surprises ces derniers temps…

  2. A remarquer que les socialistes au pouvoir n’aident plus les classes de français en Crimée ! Les gens la bas comprennent bien que la raison d’être de l’Union européenne est de servir les intérêts géostratégiques des États-Unis, et rien d’autre.
    http://www.upr.fr/actualite/le-constat-effarant-de-lupr-le-gouvernement-francais-sabote-deliberement-la-langue-et-la-culture-francaise-en-crimee

  3. Elle sera moins profanée là-bas en terre (encore…) chrétienne qu’en France en terre musulmane!

  4. les Hongrois sont un peuple courageux
    Même si actuellement cela tombe dans les oubliettes , pour les plus anciens, rappelez vous les massacres de Budapest en 1956 où les communistes ont pratiqué une répression sévère et tiré des obus sur tous les immeubles.C’est dire s’ils les craignaient.
    Cela s’apprend t-il dans les cours d’histoire avec ce niveau de sauvagerie qui devrait faire rougir même Mélenchon , un exploit!

  5. L’espoir peut nous venir des pays de l’Est, je le pense.

  6. Les Hongrois enverront, en échange, une statue de Mátyás Rákosi (qui se qualifiait lui-même de meilleur élève hongrois de Staline).

  7. On se croirait revenu sous la révolution où tout ce qui avait de la valeur était bradé à l’étranger pour enrichir les nouveaux maîtres.

  8. La France n’a jamais été le pays de la liberté.

  9. http://www.lavoixdunord.fr/region/bouin-plumoison-la-cloche-josephine-a-ete-sortie-de-ia36b49114n2823954 :
    Bouin-Plumoison : la cloche Joséphine a été sortie de son clocher, en cours de destruction
    Publié le 13/05/2015
    Elle coulait des jours heureux, dans le clocher de l’église de Plumoison depuis 1876. La cloche Joséphine en a été extraite mercredi matin par le personnel de l’entreprise Helfaut construction, chargée de mettre à bas le clocher qui menaçait de s’écrouler (voir nos précédentes éditions).

  10. Et BELA KUN , vous en avez entendu parler !

  11. les Hongrois sont un grand peuple,rendons-leur leurs territoires enlevés par le traité de Trianon! Buvons du Tokay en leur honneur, comme le faisait déjà le Roi Soleil

  12. Vive la Hongrie

  13. si , avant la guerre civile qui s en vient a grands pas , toutes nos reliques , trésors chrétiens de France peuvent être sauvegardées et sauvées des griffes des “chances pour la France” et le la secte soit disant “d amour de paix et de liberté et de finesse”(!!!)qui profane détruit et incendie nos églises et nous agresse perpétuellement , alors c est l opportunité de les mettre a l étranger chrétien européen avec qui nous avons les memes racines fraternelles

  14. @Patrick à propos de BELA KUN :
    Juif, journaliste et dirigeant communiste hongrois, Bela Kun a présidé aux destinées de la République soviétique hongroise (avant la dernière guerre mondiale)

  15. Que nous considérions Jean-Paul comme un saint homme, comme un homme d’église, comme un leader politique, comme un chef d’état, ou simplement, en tant que prix Nobel de la Paix, cette décision nous paraît à tous totalement absurde.
    Car, quoi qu’il en soit, il fut un immense leader charismatique et a marqué l’histoire.
    Et, si cette décision du Tribunal Administratif nous paraît certes abusive, mais, à bien y regarder,par ces temps d’invasion musulmane sur nos terres chrétienne, ne constitue t’elle pas finalement un garde fou contre d’éventuelles velléités islamiques de construire à tout va mosquées et minarets ?
    Loin de moi l’idée de vouloir, en quoi que ce soit, prendre le parti des Libres penseurs, Francs-maçons et collabos de tout poils de la 5ème colonne qui depuis des siècles n’a pour seul but que de détruire nos valeurs, notre culture, nos idéaux, notre Nation, mais il me semble que si nous abordons les choses sous cet angle, une tel jugement pourrait bien, à l’inverse, servir à défendre les valeurs chrétiennes…
    En ce qui concerne l’obligation faite au Maire de Ploermel de procéder au retrait du monument dans un délai de 6 mois, la solution est ici fort simple :
    Certes, une association s’est aujourd’hui constituée et est susceptible de récolter suffisamment de fonds.
    Mais, pour entreprendre quoi ?
    Car, quand bien même cette association prendrait aujourd’hui les choses en main, il s’agit bien de considérer la préservation de ce monument dans le temps, et non uniquement de façon ponctuelle.
    Une solution existe :
    À l’arrière du monument se trouve la propriété de l’OGEC du Collège du Sacré Coeur.
    Entre cette propriété et le monument actuel, se trouve un espace vert.
    Une partie de ce terrain pourrait donc être déclassée du domaine public et cédée à l’OGEC, afin d’y déplacement le monument.
    Encore faudrait-il que L’OGEC en fasse la demande. Il s’agirait donc à ce que l’association et l’OGEC travaillent main dans la main, d’une part pour récolter les fonds, d’autre part pour mener à bien le projet, et assurer l’entretien du monument et de ses abords dans le temps.
    Bien sûr, le monument se trouverait alors moins visible de la rue, puisqu’à une plus grande distance.
    Ne resterait alors qu”à améliorer la perspective, ce qui ici pourrait très bien être pris en charge par la Ville, dans le cadre d’une savante “remise en état des lieux ”
    Encore faudrait-il qu’elle ne prenne pas attache pour cela, et comme cela est bien trop souvent le cas, avec un architecte plus préoccupé par la destinée du “Peuple Élu”, que par la défense des valeurs chrétiennes…
    Resterait aussi, pour finaliser le tout, à limiter la circulation et le stationnement aux abords de ce monument qui a désormais pris, nous n’en doutons plus, une réputation Européenne.
    (Le monument étant très probablement lui-même propriété du domaine public de la Ville de Ploermel, il s’agirait aussi :
    – De le déclasser du domaine public communal.
    – De le rétrocéder à l’Ogec qui aurait à charge de le déposer et de le reconstruire.
    En espérant que ces quelques commentaires puissent être utiles
    Bien cordialement
    Pierre

  16. Sachant qu’il est toujours plus facile de discuter d’un sujet lorsque l’on sait de quoi l’on parle, voici le lien vers ce monument sur Google Maps :
    4 Rue Sénéchal Tuault
    http://goo.gl/maps/b7KiE

  17. L’ancien maire de Ploermel, monsieur Paul Anselin, propose de racheter pour un euro symbolique (et chacun peut le faire)le terrain où est installé la statue de Saint-Jean-Paul II.
    Si chacun d’entre nous donne 1 €, on sera propriétaire du terrain où est érigé l’oratoire et la statue du saint.
    La place de Ploermel s’appelle place Jean-Paul II et se serait un comble si on démolissait ou démontait ou déplaçait la statue de Saint-Jean-Paul II.
    J’ai proposé à la mairie de Ploermel de faire classer le monument (l’oratoire surmonté de la croix et la statue du saint)puisque la place est classée.
    On ne peut pas quand un monument est en voie d’être classé, démolir, détruire ou démonter intégralement tout ce qui le comporte.
    Monsieur Paul Anselin a monté une association loi de 1901, protégeant et sauvegardant le site de l’oratoire avec la statue de l’ancien pape.
    Il faudra épuiser tous les recours et si malheureusement le pouvoir judiciaire de l’Etat ne veut pas entendre raison, il ne restera plus qu’au peuple de Ploermel et à celui de la Bretagne, d’engager une épreuve de force allant jusqu’à la chouannerie, l’insoumission et la désobéissance civile.

  18. “Monsieur Paul Anselin a monté une association loi de 1901, ( ayant pour vocation de) protégeant et sauvegardant le site de l’oratoire avec la statue de l’ancien pape.”
    Monsieur Paul Ancelin est bien gentil, mais lorsque l’on constate qu’il ouvre son association aux citoyens de toutes obédiences, y compris les musulmans, il y a de quoi être songeur…
    Qu’en sera-t-il lorsque les laïcards et les musulmans y auront la majorité ?
    Pourquoi, tant qu’à y être, ne pas solliciter un financement par l’émir du Qatar ou un prince Saoudien ?
    Et rajouter de part et d’autre de la croix le croissant de L’islam et l’étoile de David ?
    Certes, ce monument est à sauver, encore faudrait-il que cela se fasse dans des conditions honorables.
    “Il faudra épuiser tous les recours et si malheureusement le pouvoir judiciaire de l’Etat ne veut pas entendre raison, il ne restera plus qu’au peuple de Ploermel et à celui de la Bretagne, d’engager une épreuve de force allant jusqu’à la chouannerie, l’insoumission et la désobéissance civile.”
    En attendant, sur cette affaire, plutôt que de laisser la justice “mener la danse”, pour une procédure qui durera des années, epuisera l’association et ne débouchera sur rien (c.f. BUGALED BREIZ),le mieux serait tout de même “d’avoir la main” sur cette affaire , de déplacer la statue en faisant énormément de Buzz autour de cette affaire, avec la participation de chaînes de télévision étrangères, et de remonter cette statue sur un grand parvis en granit, surplombant la place de 1,50 m de haut par exemple.
    Cette statue deviendrait alors un vrai symbole, et un nouveau lieu de visite, voire de pèlerinage à Ploërmel.
    Il s’agirait bien là alors de saisir l’opportunité de cette affaire pour affirmer haut et fort nos valeurs.
    (Bien évidemment, après remontage, la statue ferait alors l’objet d’une bénédiction religieuse).
    Ce n’est pas du tout le même choix, mais cela me paraît bien plus motivant comme déroulement ;
    En résumé, et en parlant crûment, ce serait: Les laïcards ont voulu nous faire chier,il croient avoir gagné ?
    Et bien regarder ce dont nous sommes capables.
    Et maintenant vous l’aurez dans l’os, et bien profond ”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services