Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

La spirale de la radicalisation de l’islam

De Marc Fromager dans La Nef :

"[…] Lady Gaga donc devait « se produire » début juin en Indonésie où les 52 600 places du concert avaient été vendues en quelques jours. Mais c’était sans compter sur les islamistes radicaux indonésiens qui, à force de menaces, auront finalement obtenu ce qu’ils cherchaient : l’annulation du concert, mais aussi, tout comme les autres, de faire parler d’eux. Je ne discute pas leur choix musical qui, en l’occurrence, relève plutôt du bon sens mais sur le fait qu’ils aient à nouveau réussi, par intimidation, à remporter une victoire. Cela ne pourra que les encourager, eux et leurs collègues du reste du monde, à poursuivre cette stratégie basée sur l’intimidation par la violence. Ces gens-là interdisent Lady Gaga mais leur liste d’interdictions ne s’arrête pas là. D’ailleurs, si l’on regarde bien, c’est simple, tout est interdit, sauf ce que préconise l’islam et, pour être plus précis, ce que Mahomet préconisait il y a quatorze siècles.

J’étais récemment au Nigéria où le nord du pays est sous la coupe réglée d’un groupe islamiste nommé Boko Haram, ce qui signifie « les livres sont interdits » : tout un programme ! Tous les livres sont interdits, sauf bien sûr le Coran…

Or, qu’observons-nous aujourd’hui ? Dans de plus en plus de pays, les musulmans les plus extrémistes gagnent du terrain. Nous assistons à une radicalisation de l’islam qui se propage et contre laquelle rien pour le moment ne semble pouvoir s’opposer. […] Il est difficile de voir où cette spirale nous mènera. Comment fait-on pour en sortir ? Existe-t-il des anticorps ? Et après tout, veulent-ils en sortir ? […]"

Partager cet article

13 commentaires

  1. Monsieur Fromager fait ici une erreur grossière:
    « Mais c’était sans compter sur les islamistes radicaux indonésiens ».
    Il aurait du mettre :
    « Mais c’était sans compter sur les islamistes modérés indonésiens ».
    Tout le monde sait, depuis le printemps arabe, que les radicaux n’existent plus

  2.  » Comment fait-on pour en sortir ? Existe-t-il des anticorps ?  »
    La réponse à ces questions ne dépend-elle pas de la manière dont l’Eglise traitera le dossier que vous avez présenté ensuite :
     » L’apologétique : un enjeu primordial » ?

  3. Le monde est en train de devenir de plus en plus une arène où s’affrontent le nihilisme occidental, dont Lady Gaga est emblématique et le nihilisme des barbus fanatisés. On a l’impression que l’avenir devrait se réduire à cette misérable alternative. Ces deux nihilismes nourrissent l’un l’autre , d’ailleurs, tout en feignant de s’opposer. Seule le Christ nous sauve de ces horreurs, à condition que les catholiques en finissent avec l’idéologie du dialogue enthousiaste avec le monde. Continuons à dialoguer, certes, mais pour annoncer clairement le Christ, unique Sauveur.

  4. Je n’irai pas défendre Lady Gaga, qui a coup sûr ne tirera aucun enseignement de cette interdiction, ne blâmera pas le fanatisme des musulmans radicaux et ne préviendra pas l’Occident de la menace que ces gens représentent.
    C’est triste que ce soit ce genre de personnes qui véhiculent l’image de notre civilisation, quoi qu’on en pense.
    Ce qu’il nous reste à faire ? Prier, et ne rien laisser passer de la part de ces fous dans notre pays. Que le journaliste de La Nef en tire les conclusions politiques qui s’imposent…

  5. C’est vrai, en voyant ces tendances extrêmes s’affronter, on ne peut que constater combien ce monde a vraiment besoin de connaître le Christ; quelle beauté, tout de même, que la civilisation chrétienne, surtout comparée à ce nihilisme d’un côté comme certains l’on écrit, et aux déchaînements de haine d’un autre bord. Curieuse époque. Curieuse humanité.

  6. « Nous assistons à une radicalisation de l’islam » ???
    Non. C’est l’islam, c’est tout.

  7. Pourquoi la « radicalisation » serait-elle à craindre, si ce n’était parce que l’arbre est radicalement mauvais ? Est-ce qu’un bon chrétien ne peut être chrétien que d’une façon modérée ? Si une chose n’est tolérable que si elle est mélangée, c’est qu’à l’état pur elle est intolérable. Comment pouvons-nous avoir l’espérance que les Mahométans, pour vivre en paix avec nous, se donneront pour idéal de ne rester toujours que de mauvais Mahométans ?
    Il n’y a pas trente-six solutions au problème de l’Islam, mais une seule : c’est de lui refuser le statut de « religion » et de le traiter comme ce qu’il est, une secte malfaisante. Telle a été la position de l’Eglise pendant des siècles, et pas du tout par ignorance, bien au contraire. L’Islam n’est pas belliqueux parce qu’il est ou se sent agressé. L’Islam est belliqueux par nature, il l’est parce que son modèle de sainteté, Mahomet, est un guerrier sanguinaire et impitoyable. De quel ennemi Mahomet aurait-il voulu se défendre ? N’est-ce pas lui qui a pris l’initiative de créer une religion dont le principal commandement serait de croire voulues par Dieu toutes ses entreprises de conquêtes ? Dans l’idéologie fondatrice de l’Islam se trouve tout ce que l’Occident religieux ou non-religieux abhorre de la manière la plus décidée : l’auto-divinisation d’une dictature cruelle, l’antithèse, donc, de la royauté douce et humble de Jésus-Christ.

  8. Pendant ce temps-là en Angleterre :
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/07/03/comment-la-fifa-s-est-pris-les-pieds-dans-le-hijab_1728063_3232.html
    Je crois que là on a atteint un tréfond de la bêtise humaine.
    Enfin, c’que j’en dis, n’étant pas spectateur de matchs de foot… et encore moins des gonz… des femmes jouant au foot.

  9. En Corée du sud les catholiques ou évangélistes ont fait la même chose contre le concert de lady gaga. Mais cela démontre bien une chose dans notre société occidentale, nous avons mit Dieu au placard pour le remplacer par une « idole » qui a une influence sur ses fans (« fan »atique) aveugles par l’idole pour au final en faire un mythe. Voilà pourquoi notre religion interdit d’avoir une idole pour éviter le piège du « fan »atisme.

  10. j’ai vraiment l’impression que l’islam est en train d’imploser (je schématise un peu), du fait de tous les progrès technologiques, changements de comportements (bons ou mauvais), changements politiques et culturels que le monde actuel implique. Eux, dont la culture, la science et les connaissances étaient ‘actuelles’ et florissantes à l’époque de Mahomet, en sont restés là, fixés à une ‘révélation’ et n’en changeant pas une virgule, ce qui est devenu de plus en plus intenable au cours des siècles, surtout du nôtre, où tout évolue si vite. Pour moi, un abcès est en train de se former, un abcès terrible, qui va bientôt crever, avec tout le mal qui peut arriver, à nous comme à eux-mêmes, mais qui fera enfin que logiquement l’islam devrait disparaître dans les prochaines années … Prions sans cesse pour la conversion des musulmans, conversion non à l’agnosticisme terrible du monde actuel, mais à Jésus-Christ, pour que leur foi, qui est si forte, prenne alors la vraie direction. Quel ‘engrais’ aurions-nous alors pour notre Eglise !

  11. Belles prières pour la conversion des musulmans trouvées sur ce site :
    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t2948-prieres-pour-la-conversion-des-musulmans

  12. Enfin, ils ne perdent rien de ne pas entendre ce type de ‘musique’. A se demander si l’abrutissement de l’Occident est une alternative au monde islamisé. Entre la peste ou le choléra ?

  13. ‘ Personne est un des rarseayant compris ce qu’est réellement l’Islam !
    Autrefois nous disionsde lui : » si tu es l’enclume (..les modérés ) encaisse..si tu es le marteau ..frappe  »

Publier une réponse