Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La société Corpus Cristi ne pensait pas provoquer

La société Corpus Cristi s’est défendue de créer des bijoux blasphématoires, après que la société La Redoute a arrêté de vendre un des ses pendentifs représentant un squelette couronné, en réaction à des plaintes de clients :

"Il n’a pas été dans l’intention du créateur, Thierry Gougenot, d’associer directement le squelette comme étant le Corps du Christ (Corpus Cristi en latin)".

On veut bien croire que l’intention est droite, il n’empêche que c’est foncièrement maladroit : des excuses auraient été plus adaptées que cette déclaration.

Michel Janva

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. “d’associer directement” Ah. Peut-être indirectement alors ?
    Et d’ailleurs, pourquoi avoir choisi un tel nom pour une société de bijou ??

  2. “Corpus Cristi” ne signifie pas “le corps du Christ” de toute façon. Il manque un H.
    [A ma connaissance, il n’y a pas de “H” en espagnol. MJ]

  3. Apparemment “Christ” en italien et en espagnol se dit “Cristo”.
    “Cristi” serait donc la déformation du latin “Christi” qui est le génitif de “Christus”. Et dans ce cas “Corpus
    C(h)risti” signifie bien “le corps du Christ.

  4. Les dirigeants de cette société sont prudents : ils ne l’ont pas appelée Schoah, ni Versets sataniques. Mais bien corpus cristi, en choisissant de vendre un squelette en forme de croix, couronné qui plus est.
    Bref ils savaient ou croyaient ou espéraient ne courir aucun risque.
    C’est raté : il leur reste qq dizaines de milliers d’€uros de leur bijoux blasphématoire sur les bras. Car les catholiques français sont moins lâches qu’ils ne le pensaient, et que ne le pensait surtout La Redoute, du Groupe PPR, qui leur avait commandé plusieurs milliers de ces horreurs.
    Groupe PPR (Pinault Printemps La Redoute dont le service ”communication” ne répond pas aux mails courtois qui lui sont envoyés à ce sujet : peut-être pensent-ils qu’un client ça paie, ça se tait et ça circule il n’y a rien à voir.
    Erreur de com. Mauvaise image.

  5. Je ne relancerai pas le discours sur les “bijoux blasphématoires” la colère ou le malaise qu’ils ont pus provoquer, mais sachez que le retrait de la vente du catalogue de la redoute et le battage médiatique qui s’en est suivi ont fait plus de publicité à la marque que jamais.
    Sur les forums féminins, les sites de modes et les blogs, beaucoup de monde en a parlé en réaction (alors que ces bijoux ont étés créés il y a plus de 2 ans, et n’étaient vendus que dans la petite boutique de son créateur) et il s’en est suivi une forte demande, c’est même un collector à l’heure actuelle. Ce n’est plus un “produit” parmi d’autre qui aurait été oublié dés la saison passée.
    La bonne attitude a adopter face à ce genre de probléme n’est pas évidente, chacun fait selon ce que lui dicte sa foi.
    Notre Seigneur s’est parfois mis en “colère” contre les marchands du temple, il a su aussi face aux attaques, parfois tendre l’autre joue.
    Mais loin des exemples des Saintes Ecritures, j’en resterai à ce que mon petit garçon de 5 ans applique face à une attaque ou une critique dans la cour de récré pour rester digne, il répond: “la bave du crapaud n’atteind pas la blanche colombe” et tourne les talons.

  6. http://www204.bazarchic.com/catalog/collection.php?idSale=564
    Voici le site de vente qui relaie les soldes de différentes marques : c’est bien avec un h que la marque écrit le nom de Notre Seigneur et d’autre part, il est difficile d’excuser le “créateur” qui annonce clairement sa volonté de blasphémer :”bijoux qui allient les symboles mortuaires de la religion catholique et leur délicate beauté …”
    croix avec tête de mort, coeurs transpercés,association d’un glaive avec une croix etc.
    Bravo aux clients de la Redoute et restons vigilants

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services