Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

La Russie dans l’UE ?

R Silvio Berlusconi s’est prononcé pour une reprise des négociations avec la Russie sur un accord de partenariat stratégique et souhaite à terme l’adhésion de Moscou à l’UE.

"Il faut absolument le faire. Mais moi, je vois plus loin. Cela fait des années que j’ai cette vision. Je considère la Russie comme un pays occidental et donc, mon projet est que la Fédération de Russie puisse devenir un membre de l’Union européenne dans les prochaines années".

Michel Janva

Partager cet article

18 commentaires

  1. Poutine l’avait clairement évoqué :< >.Les USA ont la volonté constante de nous vassaliser pour faire de nous des mercenaires..(OTAN,entrée de la Turquie en Europe etc…).Ce serait le meilleur moyen de constituer un bloc puissant et indépendant pour l’équilibre du monde.Nous pourrions rester les amis d’une Amérique moins dominatrice et belliqueuse.

  2. Cela aurait déjà plus de logique que la Turquie.

  3. Enfin une bonne nouvelle !

  4. Pour instant la Russie n’a rien demandé, elle… Qui a dit qu’elle voudra se courber devant l’ordre moral imposé par Bruxelles?

  5. Et elle pourrait utilement remplacer la G.Bretagne…

  6. J’aime trop la Russie pour leur souhaiter un pareil malheur.
    L’Union Européenne, si elle ne l’a pas toujours été, est désormais le cheval de Troyes des USA, et est l’un des instruments de cette “vassalisation” dans le domaine économique. Plutôt qu’un long exposé, je vous invite à lire “la faucille ou le mac do” de Jean-Claude Martinez, qui prend l’exemple du domaine agricole.
    Les élites de l’UE sont toutes, à des degrés divers et à l’exception de quelques députés nationalistes, soumises de fait aux USA, que ce soit par idéologie (libérale), par corruption (certains commissaires européens démissionnnent après avoir signés des accords favorables à de grandes sociétés américaines pour être embauchés par elles) ou par copinage (ex de Pascal Lamy, ancien commissaire du gouvernement, désormais directeur de l’OMC).

  7. Russie pays de civilisation européenne, oui.
    Partenariat, oui. Nous avons déjà celui du gaz et des oléoducs.Mais adhésion à l’UE, non.
    Car cela ferait de la Russie le maître de l’Europe occidentale. Il faudra expliquer aux Polonais, aux Baltes et aux autres peuples de l’Est Europe qu’ils ont quitté la domination tsariste russe, puis communiste russe pour passer sous domination des conglomérats du clan Poutine : impossible pour eux.
    Ce n’est pas parce que les USA sont parfois dominateurs, que nous devons passer de leur protection parfois pesante et souvent maladroite à une vassalisation déjà programmée dans les schémas stratégiques de la Russie post KGBiste de POUTINE.
    Il est plus que paradoxal de lire sur ce blog des partisans de la liberté totale de l’Europe (dont elle ne se donne pas les moyens militaires, ce qui nous oblige à recourir à l’alliance américaine) préconiser une alliance totale avec la Russie. Naïveté ou lobbying.

  8. Ce serait magnifique, et sans les Turcs bien sûr. Volkof et de Beketch en seraient
    d’accord s’ils étaient encore parmi nous. On laisserait Obama (ou McCain, c’est kif-kif)se débrouiller tout seul avec les Afghans et les Irakiens.

  9. Exellente nouvelle, en esperant qu’elle devienne realite.

  10. Nous connaissions les larbins de l’Amérique, nous découvrons les larbins de la Russie.
    Pourquoi faut-il donc que les Européens se sentent toujours obligés de choisir un camp ou un autre! Même dans un monde Mondialisé, global, village planétaire, les solutions pour la France ne passeront jamais par la soumission à de soit disant grandes puissances.
    Le courage politique veut que le redressement du pays ne passe que par nous-même. Ce qui ne veut pas dire un isolationnisme pur et dur, mais nous devons savoir préserver ou plutôt retrouver une indépendance politique et financière. Il faut aussi parler d’indépendance idéologique.
    L’OTAN n’est pas pour nous, de même que la Russie dans l’Europe ne serait pas beaucoup mieux que l’entrée de la Turquie.
    Choisir l’une pour éviter l’autre serait tomber de Caribe en Sylla !
    Mais tout cela ne mène pas à grand chose, car si le « Cavaliere » veut la Russie dans l’UE, qui peut penser que Poutine veut la même chose ?

  11. “Ceux qui ne connaissent pas l’Histoire sont condamnés à repeter les mêmes erreurs”.
    En son temps la Pologne a tyrannisé la Russie…

  12. Personnellement, je connais bien la Russie et franchement les Russes n’ont absolument pas envie d’intégrer l’Union Européenne.
    Quant au racisme anti-russe et anti Poutine propagée par certains sur ce blog, je les invite à aller courageusement dire la même chose aux français de papier en Seine-Saint-Denis.
    Quelle honte d’aller raconter que la Russie n’a rien à faire en Europe…aller dire cela à un Russe et il vous dira que c’est la France actuelle qui n’a rien à faire en Europe et qui peut demander son rattachement à l’Afrique.

  13. Papon,
    Vous êtes sibyllin… Dites-en plus, s’il vous plaît !

  14. En attendant, nous pourrions échanger pour quelques années Poutine contre Sarkosy, afin de sauver la France et nos valeurs morales!

  15. L’UE est un trop grand malheur pour un si honorable pays comme la Russie !
    La Russie , c’est presque pour moi une seconde patrie ( ma copine étant russe et étant allé plusieurs fois la bas ) .
    Je pense que la Russie doit suivre son propre chemin , sa propre voie , et doit être a elle seule un contre pouvoir face aux USA et a l’UE .
    L’esprit Russe est incompatible avec l’esprit décadent occidental ( gay pride , avortement , immigration , anti-racisme paranoïque , anti-chrétienneté , anti-nationalisme ect ect ….) , car les Russes sont patriotes , fiers de leur identité et sont attaché aux valeurs morales ….à l’heure ou la Russie combat l’avortement ( mesures de natalité ), rejette massivement la gay pride et l’homosexualité , ou les eglises se remplissent , ou la Russie defend ses frères Ossétes et Abkazes au plus grand dam des Europhiles , fait la chasse aux immigres qui ne respect pas la culture ( DPNI ) ect ect…..comment voulez-vous que ce pays ferait le choix de se suicider en entrant dans l’UE ?
    De plus , Medevedev suit cette logique , parlant de monde multi-polaire et non unipolaire :
    http://www.nationspresse.info/?p=5889
    http://www.nationspresse.info/?p=583

  16. Oui Papon , faites nous un cours ( court!) de cette Histoire russo-polonaise,afin que certains ne fassent pas de chasse à courre! contre Poutine. Merci.

  17. Il ne faut pas trop fantasmer sur la Russie. Le capitalisme d’Etat mis en place par Poutine fonctionne bien avec un prix du baril de pétrole au dessus de 90$, en dessous c’est la catastrophe assurée avec l’épuisement rapide des liquidités dans le système financier russe. Faute de réserves suffisantes, les banques et les grandes entreprises russes doievnt s’en remettre complètement au bon vouloir des investisseurs internationaux. Dans le contexte géopolitique actuel les banques d’affaires occidentales ne peuvent que retirer massivement leurs avoirs, tandis que le marché interbancaire international restent sourd aux appels de financement. Deux mois après l’épisode géorgien, la panique commence à gagner les épargnants russes qui se précipitent pour vider leurs comptes, comme en 1995. Il ne faudra pas longtemps avant que le pays se retrouve à genoux. Poutine va payer au prix fort la mise à l’écart des libéraux et des patrons qui lui faisaient certes ombrage, mais sans lequel la reconstitution d’une économie privée reposant sur des bases financières solides était impossible. Le développement du crédit via les réseaux des banques occidentales avides de recycler les pétro-dollars sous forme de crédit aux particuliers alimentant le développement du commerce de détail et la spéculation immbobilière a donné un temps l’illusion de la prospérité. Peine perdue, les Russes sont soumis aux mêmes conséquences néfastes de la création de monnaie sous forme de crédits et non comme contrepartie d’une richesse produite par les entreprises. Les Russes ne sont pas meilleurs économistes que leurs homologues occidentaux dont ils répété les même erreurs. l’UE élargie de Brest à Vadivostok est-elle appelée à devenir la “maison commune” des nuls en économie de marché?

  18. Certes la Russie est patriote. Certes on constate sur place (j’y vis) un renouveau de la foi). Mais il faut aussi etre lucide: aujourd’hui, il y a en Russie 1.5 million d’avortements par an (plus de 4000 par jour). Le pays est tres corrompu et, a mon sens, la corruption, s’est faire passer son propore interet (materiel), avant celui de son entreprise ou de son pays.
    Aussi, en ce mois d’octobre, ou nous avons fete ND de Fatima, il est important de prier pour la Russie, pour sa conversion, avant de souhaiter un quelconque rattechement a l’UE.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services