La Russie “accueille” l’élection de Barack Obama

Lu sur Secret Défense :

M "Dimitri Medvedev a décliné aujourd'hui les "mesures de retorsion" que Moscou compte mettre en oeuvre si les Etats-Unis poursuivent l'élargissement de l'Otan et déployent leur bouclier antimissile en Europe de l'Est.

"Le conflit dans le Caucase a servi de prétexte pour introduire en mer Noire des navires de guerre de l'OTAN et imposer à l'Europe des systèmes de défense antimissile. Cela ne manquera pas d'entraîner des mesures de rétorsion russes" […].

Il a annoncé sa décision de maintenir en état d'alerte et de suspendre le démantèlement de la division de missiles stratégiques stationnée à Kozelsk, au sud-ouest de Moscou, dotée de missiles RS-18 (SS-19, selon l'Otan) d'une portée de 10.000 km. Il s'est dit prêt "en cas de nécessité (…) pour neutraliser le bouclier antimissile",  de déployer dans l'enclave russe de Kaliningrad des missiles de théâtre Iskander (SS-26) d'une portée de 300 kilomètres. La Russie devrait également déployer à Kaliningrad des moyens de lutte électronique pour contrecarrer le bouclier antimissile."

MJ

Laisser un commentaire