Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La réforme du code du travail oublie les 3 tabous

Marie-France Lorho, longtemps première adjointe du maire Ligue du Sud d’Orange, Jacques Bompard, vient de lui succéder à l'Assemblée. Extrait de son entretien dans Minute de ce jour :

2837_page_01"L’actualité politique de la rentrée, c’est évidemment la réforme du Code du travail. Quelle est votre position sur les propositions du premier ministre ?

Je viens vraiment du monde de l’entreprise. Je ne suis pas un Macron évoluant entre l’agence Havas, les ministères et la banque Rothschild. Je sais donc qu’il faut rompre certains dogmatismes pour libérer les organes économiques.

Je regrette le fonctionnement par ordonnances, je regrette que madame Pénicaud soit embuée dans des procédures liées à Business France et je regrette que l’on ne brise toujours pas trois grands tabous : celui du traitement social du chômage, celui des 35 heures et celui des centrales syndicales non représentatives.

Sur le reste, c’est un gouvernement de commis de la grande finance. Sur certains points, par hasard, la grande finance peut avoir besoin que l’économie française aille mieux. C’est une des difficultés politiques dans l’analyse de ce texte."

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. Et puis ça serait bien d’autoriser la préférence nationale à l’embauche… J’ai dit autoriser, pas imposer, ne rêvons pas…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services