Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La Reconquête républicaine…

La Reconquête républicaine…

De Bernard Antony :

L’inénarrable Jean Castex (premier ministre) a annoncé aujourd’hui à Grigny (Essonne) une aide supplémentaire de deux milliards d’euros à l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU).

Outre cela, s’étant rendu de bonne heure (c’est plus prudent) dans un poste de police d’un QRR (quartier de reconquête républicaine) de cette ville, il a promis l’attribution de cet intitulé à sept autres quartiers.

On mesure là combien, 238 ans après la proclamation de la première du nom, la République, désormais 5°, a toujours du mal à s’implanter au point d’avoir à reconquérir, quartier par quartier, des villes qu’elle avait conquises. C’est dire combien les forces antirépublicaines, sans doute royalistes, vendéennes et chouannes, fédéralistes, orléanistes, légitimistes ou autres, occupent encore une grande partie du territoire français.

Pour accompagner cette reconquête républicaine, le grand jacobin Jean Castex a en outre annoncé pour l’été 2021 le recrutement pour un montant de 6 millions d’euros supplémentaires de « 300 médiateurs et 300 éducateurs spécialisés » ainsi que le lancement de 46 nouvelles « cités éducatives ».

Il faut bien sûr entendre par là des cités « rééducatives » dans lesquelles les « médiateurs »et « éducateurs » s’emploieront à ramener les RRRR ( Royalistes et Réactionnaires, Radicalement Récalcitrants) à l’idéal de la GRR ( Grandeur Resplendissante de la République).

Certains grincheux trouvent que les élaborateurs des stratégies citoyennes (et républicaines !) abusent par trop des sigles selon les vieilles manies des technocraties soviétoïdes. Pourtant, à l’ANRU, on avance que la multiplication des QRR est la dernière chance de la PDV (Politique De la Ville) avant l’application d’un CCG (Confinement Citoyen Généralisé), dernière étape avant l’ultime solution de lancer la reconquête républicaine des villes, villages et quartiers avec les moyens un peu brutaux des NCIR (Nouvelles Colonnes Infernales de la République).

Mais ne voilà-t-il pas que M. Castex vient d’apprendre que ce n’est pas seulement contre les RRRR précités que devraient se porter ces forces ultimes de la République, mais simultanément aussi, contre la CRIG (Confédération de la Racaille et de l’Islamo-Gauchisme).

Cela a porté un coup au moral de Jean Castex. Certes, il trouvera bien quelques millions d’euros de plus pour financer de nouvelles troupes de reconquête républicaine, mais ne voilà-t-il pas que le torchon brûle toujours plus dans son équipe entre un Darmanin plus vicelard que jamais et un Dupont-Moretti méchant comme une teigne. Combien de temps encore pourra-t-il les empêcher de s’empoigner sauvagement ? Pour l’heure, il arrive encore à les calmer en les faisant concourir à qui sera le plus tordu contre les identitaires.

Mais ces querelles de sous-fifres ne sont pas sans réjouir Micro-Néron.

Après lui, le déluge !

Partager cet article

10 commentaires

  1. Je n’appelle pas ça des QRR, mais des EMR (Enclave Musulmane à Reconquérir). C’est peut-être un peu cru, mais tellement plus conforme à la réalité.

  2. Gesticulations inutiles d’un pouvoir aux abois qui de toute façon finira massacré par les hordes barbares qu’il aura tant contribué à installer.

  3. Quand l’Etat cessera-t-il de faire semblant de croire et de tenter de nous faire croire que les quartiers perdus de la république pourront être reconquis à coups d’arrosages de millions ? Ce faisant, il avoue son incapacité à faire respecter le droit et appliquer la loi qui sera bientôt remplacée par les lois de la charia.
    Quand comprendra-t-il que le “vivre ensemble” tue la France ? Mais peut-être est-ce là le but poursuivi ?

  4. Les chroniques de Bernard sont un régal d’anticonformisme, sans pincettes ni muselières, un grand merci !

  5. Le tout petit détail qui jette par terre ce bel édifice républicain si radieux, c’est qu’ils ne sont pas « reconquêtationnibles » ces gentils quartiers. La seule solution pour que tout ça s’arrange, serait de retirer à tout ce beau monde et la nationalité française, et la totalité des aides d’état, aides sociales et école publique comprises. Face à cette affreuse privation des bontés de ladite radieuse république, ils trouveraient le chemin du pays (avec ou sans Covid) sans tarder. Et la reconquête serait faite sans fatigue, avec une énorme économie financière. Mais pour ça, il faudrait changer d’equipe gouvernementale…rendormez-vous (à 18h), ce n’est pas pour demain

  6. castex soigne la base électorale de larem
    ça s’appelle du clientélisme mafieux
    un pognon de dingue jeté à la poubelle qui ne servira qu’à alimenter des copains/coquins

  7. encore de l’argent qui va partir en fumée . Financer les banlieux , c’est comme le tonneau des danaïdes. Ceci au détriment de la France profonde

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services