Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

La réalité correspond exactement au discours de l’extrême droite

Chronique assez surréaliste sur i-télé de la part du journaliste Claude Askolovitch, qui n’est pas à son coup d’essai :


L'édito de Claude Askolovitch du 10/01/2016 by ITELE

Partager cet article

20 commentaires

  1. Alors, si je comprends bien ce qu’il nous dit :
    – Tout ce que ce journaliste (et donc “la société”) défend comme valeurs : respect des libertés, égalités homme-femme, droit des homosexuels (oui oui) l’extrême-droite les défend aussi…
    – Donc on combat l’extrême-droite non plus sur des idées, mais juste sur le principe… intéressant.

  2. La réalité est donc bien ennuyeuse!

  3. Ça ne vaut pas Zemmour.

  4. Pénible cette réalité…

  5. de toutes manières a partir du moment ou l on n est pas du même avis que la racaille d extrême gauche en place qui a decidé de siluer la FRANCE dans le l acide nitrique c est qu on est ” d extrême droite”
    et bien soit ! si réagir sainement en disant “mafamille d abord” et ne pas etre des neuneu abonnés a la TV LOBOTOMIE c est etre d extrême droite soit ! on va normaliser cette expression ! relevons le gant !

  6. “La gentillesse et la sympathie…”
    Oui, bien sûr j’aimerais bien, nous aimerions bien vivre dans un monde où règnent la gentillesse et la sympathie!
    D’ailleurs, nous souffrons tous plus ou moins de la dureté de ce monde ; c’est évident.
    Mais, voilà : il ne peut pas y avoir de douceur et d’amour dans un monde où le Bon-Dieu est exclu de nos vies… et demeure la plupart du temps un concept. Et où la Transcendance est bannit de l’espace public.
    C’est sur réaliste l’attitude des journalistes à propos de ces nombreux viols de femmes et jeunes femmes en Allemagne et un peu partout en Europe…
    Je ne comprends pas : il s’agit ici de crimes et, de plus, c’est bien ainsi que c’est répertorié dans nos lois.
    Et ce qui m’interpelle en premier c’est qu’ils parlent des femmes comme s’il s’agissait d’objets leur appartenant…
    Je me demande si un jour nous serons réellement reconnu comme des êtres à part entière capables d’une intelligence de la vie et d’une sensibilité “ordonnée”… d’une créativité aussi, en dehors du fait de porter un enfant. Ce que je ne minimise pas, bien évidemment!
    L’impression que j’ai c’est que ce n’est pas sur des hommes comme ceux-là que nous devons compter pour nous protéger physiquement, si nécessaire… nous les femmes. Ils sont vraiment très loin du réel.
    Je vais vous dire : j’envisage vraiment d’apprendre à me défendre contre un éventuel prédateur qui viendrait “d’ailleurs…” vous savez de ceux qu’il nous faut accueillir du fait qu’ils sont étrangers. En tout cas c’est ce que j’ai entendu dans une église. Je suis allée voir le curé pour lui dire ce que je pensais de son accueil tous azimuts.
    Je ne me suis pas trompée, pour preuve : la nuit de la St-Sylvestre… qui n’est, hélas, qu’un début.

  7. Pas sûr d’avoir bien compris. J’ai l’impression qu’Asko se prend pour le nouveau Chesterton: il dit que le monde est maintenant plein d’idées républicaines devenues folles (d’extrême droite).
    Mais bon le fond de son discours est toujours le même: le réel est “d’extrême droite”, refusons-le.
    “Le refus du réel est le DOGME numéro un de notre temps” (R. Girard, RIP)
    Asko est, et c’est une qualité, très respectueux du dogme.

  8. Claude Askolovitch, comme son père, voit de l’antisémitisme partout !
    Longtemps proche des courants sionistes de gauche, l’œuvre de son père était centrée sur le destin des Juifs de France. Lui suit le même chemin. Il a lancé la controverse autour des déclarations jugées antisémites de Tariq Ramadan en 2003. Puis il est à l’origine de « l’affaire Siné ». Le 8 juillet 2008, lors d’une émission sur RTL, il qualifie d’antisémite une chronique du dessinateur Siné publiée dans Charlie Hebdo qui suggérait, selon lui, que l’éventuelle conversion au judaïsme du fils du président de la République Française, Jean Sarkozy, aurait été profitable à sa carrière. Siné est relaxé de l’accusation de la Licra d’« incitation à la haine raciale » le 24 février 2009 par le tribunal correctionnel de Lyon.
    Ici il défend l’immigration de masse organisée par le clan anglo-sioniste, pour faire disparaître les nations mais aussi les chrétiens. L’ennemi est évidemment pour lui les souverainistes tels que le Front National ! Ce qui est compréhensible pour quelqu’un qui encourage ce fameux combat de coq si bien décrit par son confrère Ron Chaya ! D’autre part, ITELE appartient à un Israélien. Son message ne peut que défendre ces intérêts.

  9. discours qui me surprend….nous n’étions pas habitués à ce genre de propos

  10. Si la soit disant “droite de l’extreme” voit ses idées confortées par les faits c’est ,peut-être , du à la justesse de ses vues ! il m’est difficile de penser que tout individu normalement constitué ,de quelque bord politique qui soit, puisse avoir une opinion autre que MLP
    sur les débordements barbares qui se sont produits en Europe ces jours -ci ! il faut à certains avaler leur coupable imbécilité !!!!

  11. A force de compartimenter les Français par religion, ils devront cacher leurs signes distinctifs :
    * Le président du Consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, a “incité” aujourd’hui les juifs de la ville à “enlever la kippa dans cette période trouble, jusqu’à des jours meilleurs”
    “Aujourd’hui, devant la gravité des événements (…) il faut prendre des décisions exceptionnelles, et, pour moi, la vie est plus sacrée que tout autre critère”, a déclaré Zvi Ammar. Aujourd’hui, “on est obligé de se cacher un petit peu”, a déploré Zvi Ammar, qui dit n’avoir “pas le choix” et que cet appel lui fait “mal au ventre”.
    * «la diffamation non publique commise envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe».
    Une amende de quatrième classe peut s’élever jusqu’à 750 €. Lorsque l’injure est publique (café, blog, rue, réunion, affiche, livre, radio, télévision…), l’auteur de l’injure encourt jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 22 500 € d’amende.
    Des peines de prison sont requises en cas d’agression à caractère raciste.
    * C’est bien la loi, combien d’articles de ce genre existe ?
    La France plie devant QUI ?

  12. Florian, vous êtes dans le mille ! Entièrement d accord avec vous !

  13. Quand la réalité ne colle pas à leur vérité, ça doit être très dur à accepter.

  14. Voir Wikipedia est utile.

  15. c’est de la confusion mentale il ferait bien d’aller consulter!

  16. Ce qui me plaît chez Claude Askolovitch, c’est qu’il a cet air béat d’un gamin qui découvre l’eau chaude.
    A force de patauger dans l’irréel, les fumées et le hors sol, il est logique qu’il soit déconnecté de la réalité.
    Un bon stage dans une ferme d’élevage lui ferait le plus grand bien.
    Ce petit monsieur très chic, parfumé et précieux n’a jamais eu la boue du pays attaché à ses semelles.
    Sait il même à quel pays il appartient ?

  17. Je suis étonné comme Philippe, ce discours est vraiment surréaliste et schizophrène : l’extrême droite décrit la réalité telle qu’elle est, donc il faut la combattre. Comprenne qui pourra…

  18. Rien compris!

  19. Tout à fait d’accord avec Florian : après cette reformulation du constat, le rejet des dernières valeurs occidentales (respect des femmes, protection de la propriété privée) qui font obstacle au mondialisme va se mettre en place avec la rengaine bien connue : “c’est l’extrême-droite, le fascisme, le nazime”…
    Nécessaire cohérence jusqu’au-boutiste des doctrinaires, fascinés par le gouffre qu’ils ont creusé.
    Cette chronique est surréaliste, effarante, apocalyptique : Asko est dépassé par l’ampleur du phénomène et par les renoncements dont il commence à prendre conscience, et qu’il va devoir s’imposer pour rester cohérent avec sa doctrine funeste.
    C’est l’annonce prophétique du Camp des Saints : cette invasion barbare écrasera tout sur son passage, même ceux qui l’ont encouragé, et il ne restera qu’un champ de ruines.

  20. Dans tous les pays, “on ne touche pas à nos femmes”.
    Un pays qui ne défend pas ses femmes mérite de mourir…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]