Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La racaille veut imposer le racket dans les zones de non-droit

F Un magasin Leader Price dont le gérant a déjà été victime de plusieurs agressions a été incendié, tôt ce matin, dans la cité du Franc-Moisin à Saint-Denis. Le feu a pris vers 5 heures et a sérieusement endommagé le magasin. La nuit a été tendue dans le quartier, marquée notamment par l'incendie d'un véhicule suivi d'une opération de sécurisation par la police.

Le gérant du magasin, Mahmed Abderrahmen, avait déjà été victime de plusieurs agressions, notamment dans son magasin en 2007 et 2008, qui avaient été médiatisées. En août 2007, deux avaient été filmées par la caméra de vidéo surveillance de la supérette. On voyait M. Abderrahmen frappé aux jambes à coups de batte de base-ball, la supérette était envahie par une vingtaine de personnes et un vigile blessé. Il avait ensuite bénéficié d'une protection renforcée de la police. Le ministre de l'intérieur de l'époque, Michèle Alliot-Marie, qu'il avait interpellée sur "les voyous", qui voulaient "l'abattre" parce qu'il ne cédait pas au racket, l'avait rencontré en septembre 2007 dans son magasin.

Donc depuis 2007, rien n'a changé.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. “des voyous” disent tous ces hommes politiques et journaleux…
    Des voyous = des chenapans, des garnements , des vauriens… bref, des mauvais garçons, jeunes, mais pas des criminels.
    Des truands, des bandits, des criminels seraient les qualificatifs justes, exacts et appropriés.
    Je trouve scandaleux que ces gens déforment la réalité de la sorte.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!