Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

La « pure objectivité » est une « pure abstraction »

C'est Benoît XVI qui le dit, dans un message aux participants du Meeting de Rimini, organisé par l'association Communion et Libération. En effet, pour Benoît XVI, la connaissance advient comme

"une vraie rencontre entre un sujet et un objet, qui ne se maintiennent à une distance aseptisée, mais s'influencent réciproquement justement lorsqu'ils entrent en contact".

Ce processus de connaissance passe à travers "l'honnêteté intellectuelle" et la "disponibilité à l'écoute" de qui veut connaître, en accueillant l'objet de la connaissance avec «sympathie».

"C'est la force cognitive de l'amour et aimer signifie connaître. Et c'est justement l'amour, l'instrument privilégié pour connaître la vérité, et l'événement de la rencontre [avec le Créateur]".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. dommage mais pour ce que j’en ai entendu à l’Unesco, Rimini dit épistémologiquement des bêtises
    déjà par le titre: erreur de catégorie
    la connaissance ne peut pas être un évènement
    (prendre connaissance, mais pas LA connaissance)
    qu’est-ce qu’un objet ?
    une personne, un animal, les propriétés de l’acétylcholine, le comportement d’un animal, un corps céleste ?

  2. “Le « Meeting pour l’amitié entre les peuples », organisé par le mouvement catholique « Communion et Libération », a en effet été ouvert aujourd’hui dans cette ville de la côte adriatique par la messe présidée par Mgr Francesco Lambiasi, qui a lu un message du pape pour le rassemblement.”
    Selon la dépêche, il s’agit donc d’une connaissance de l’être humain et non de la connaissance au sens de celui posé par le problème philosophique de la connaissance.
    D’autre part dire “la connaissance est un événement” n’est pas à une définition stricte, mais une définition littéraire (autre exemple : “partir, c’est mourir un peu” ou “la vieillesse est un naufrage” etc.), la définition littéraire n’a pas pour ambition de rendre compte exhaustivement du concept exprimé par le mot. En l’occurrence elle permet d’insister sur l’idée que la connaissance d’un peuple par un sujet, influence le sujet et peut-être même l’objet.

  3. @ Daquin
    Pour ”connaître” Dieu, il faut une rencontre. Notre volonté et notre raison n’y suffisent pas. C’est le sens de la phrase célèbre de St Augustin, reprise par B. Pascal : “Tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais déjà trouvé”.
    Dans le domaine spirituel, la connaissance ne peut être située strictement dans une objectivité théorique : Dieu est l’Etre par excellence, et il est pour nous grandement inconnaissable, sauf dans le dévoilement de cette rencontre qu’il nous permet, avec lui mais aussi au travers de ceux qui sont nos prochains.
    Même le grand philosophe St Thomas d’Aquin priait de longues heures tandis qu’il écrivait son traité sur la Ste Trinité : la raison ne peut abolir l’évènement de la rencontre.
    C’est un aspect important que Don Giussani, le fondateur de Communion et Libération, a particulièrement développé dans ses livres, qui sont un superbe ”Parcours” (c’est le titre général de l’une des séries) d’approfondissement de la foi. Le tome 1 ” Le sens religieux” décrit bien cette nécessité de l’évènement nécessaire d’une rencontre pour connaître Dieu.

  4. J’ai deux livres de Don Giu
    et je fréquente des gens de CL (je participe à l’occasion à leurs réunions; pas emballé)
    Ma remarque consiste simplement à dire que la connaissance est plutôt un objet, à la grande rigueur une relation, mais pas un processus.
    La rencontre est un évènement.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!