Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La présidence n’a que cela à faire

Une enseignante de CM1 a demandé à ses élèves un travail d’art plastique et d’expression corporelle sur les sentiments et les expressions du visage. Elle a demandé aux enfants de découper et de ramener de chez eux des portraits illustrant différentes expressions (joie, peur, surprise, douleur, fatigue, colère, méchanceté). En classe, les enfants devaient coller les portraits correspondants sur des panneaux. L’un a choisi une photo de Nicolas Sarkozy pour illustrer… la méchanceté ! Une fois fini, le travail a été affiché sur les murs.

Vendredi, la directrice de l’école a été informée par l’inspecteur d’académie qu’une enquête interne était en cours dans son école à la demande de la présidence de la République, via la voie hiérarchique. Une lettre signée (le ministère de l’Éducation nationale n’a pas souhaité faire connaître le nom du signataire), adressée directement à Nicolas Sarkozy, a dénoncé une atteinte à l’image du président sur une affiche accrochée dans l’école.

Michel Janva

Partager cet article

12 commentaires

  1. Ca va, c’est gentillet…
    Parce que personnellement, la tête de Sarko, je l’aurais utilisée pour exprimer la débilité profonde, l’ignorance abyssale et l’inculture crasse.
    La méchanceté à côté, c’est gnan-gnan…

  2. D’accord c’est pas très gratifiant pour le Président mais à cause d’un tiers (imbécile) une institutrice va être sanctionnée pour un délit de facies !
    Encore que si cette personne offensée savait elle même tenir sa place et sa fonction on pourrait à la rigueur trouver que l’institutrice aurait dû demander à l’enfant de choisir un autre personnage !!!

  3. Oui, je crois que l’institutrice aurait dû refuser ce “dessin” car on ne fait pas de politique à l’école. Elle mérite une semonce car ce jeu rappelle un peu les guignols de l’info, maîtres en irrespect. L’école doit enseigner le respect. Moi je préconise que la gamine mette la tête de l’institutrice pour la méchanceté,”la débilité profonde, l’ignorance abyssale, l’inculture crasse” et l’amoralité.

  4. Quand JMLP, chef d’un parti se présentant à des élections démocratiques, était traité de tous les noms dans la rue par des centaines de milliers de jeunes en avril 2002 pas un parent, pas un prof ne s’est indigné. Deux poids deux mesures ! C’est ça la France !

  5. Cela me parait tout à fait normal qu’un professeur soit sanctionné s’il accepte ca dans sa classe.
    On peut ne pas aimer Nicolas Sarkozy mais c’est le Président de la République et il merite de la part des profs un minimum de respect. Je trouve ca scandaleux au même titre que j’ai trouvé scandaleur le comportement de certains profs au moment du 21 avril 2002.
    En plus il est pas méchant Sarko…il est prétentieux, un poil roquet et en ce moment il rate tout ce qu’il fait…mais il est pas méchant! 😉

  6. Un petit prince qui veut rétablir le crime de lèse majesté parce qu’il se prend pour un roi… triste sire!

  7. Pas méchant, Sarko ?
    C’est quelqu’un de malfaisant, d’incapable, de mégalo, de prétentieux, foncièrement mauvais.
    Il cherche et met tout en oeuvre pour détruire la France, l’élève de CM1 a très bien su trouver le portrait qui représentait la méchanceté.
    Pour un président de la république, il faut être bien petit pour accorder tant d’importance au travail d’une institutrice !

  8. à Benoît,
    Je suis plutôt d’accord avec vous, mais je veux préciser qu’on ne mérite pas le respect parce qu’on est Président de la Ripoublique, mais uniquement parce qu’on est respectable en soi!
    Dans le cas présent le triste sire qui prétend régner sur la France, n’est pas un homme respectable, quelque soit son statut social!
    J’en rajouterai en précisant que son statut social devrait l’obliger à la respectabilité, mais son ambition, et son arrivisme lui fait oublier la politesse, l’honnêteté, le respect, la justice, la pondération, la défence des français ( de souche) l’intelligence de situation.
    Bref, je ne sais pas ce qu’il est, mais je sais qu’il n’est pas respectable.

  9. La verité sortirait-elle de la bouche des enfants ?

  10. L’enfant apporte un portrait, sans doute donné par ses parents qui sait ?
    Que l’institutrice n’ai pas refusé ce dessin, c’est un peu étonnant car, bien sûr, on ne fait pas de politique à l’école !
    Mais est-ce que cette maladresse est à monter en épingle jusqu’à l’Elysée ?
    Ceci méritait tout juste une remontrance par le chef d’établissement.
    Il y en a qui ont de l’énergie et du temps à perdre. Et si on parlait du Planing dit Familial qui s’impose à nos enfants dans les écoles et de bien d’autres choses qui n’ont rien à y faire !!!!!!!!!!!

  11. Je suis biensûr contre la politique à l’école mais ça tournerait pas au “culte de la personnalité”… toujours rapidement dénoncé, par les mêmes, pour certains chef d’Etat étrangers qui déplaisent…

  12. De la même façon, on fait retirer a 01.net cette annonce de sa page d’accueil…!
    http://www.01net.com/editorial/384920/le-dernier-off-de-nicolas-sarkozy-fait-un-carton-sur-le-web/
    allez-y tant que l’info est encore disponible: la police de Sarko ne l’a pas encore censurée totalement!!!
    Faites vite pour la voir: il y a déjà des zones de silence!
    Je ne ferai aucun commentaire sur ce Monsieur. La vidéo se suffit a elle même, et le commentaire de 01 est très bien pesé.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services