Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

La propagande LGBT ne prend pas de repos

La propagande LGBT ne prend pas de repos

La Tribune, journal économique, veut contribuer à l’imposer dans les entreprises :

En Vendée, quelque jeunes ont bousculé un stand de propagande LGBT. Le lobby s’indigne et fait intervenir le ministre, laquelle est restée bien silencieuse sur le nouveau clip de Nick Conrad, qui appelle au meurtre des femmes blanches :

 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. les minorités LGBT nous imposent leur mode de vie au détriment du bien commun, encore une fois c’est l’intérêt particulier prime sur l’équilibre de la société.

    je garde en souvenir le retour de mon frère de 15 ans qui venait de se faire draguer par un homosexuel, il était en rage. Il avait subit la plus grande humiliation de sa jeune vie.

  2. Ceux-là ils nous gonflent sérieux, à les écouter les 3/4 de la planète serait de leur côté, s’ils savaient ce que pense d’eux le peuple ils iraient se cacher et vite

  3. Quant à la schiappa il n’y a rien à attendre de cette pétroleuse, elle est à géométrie très variable

  4. Cette propagande imposée est une crime contre l’humanité.
    Il faudra s’en souvenir, l’heure venue.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!