Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La presse étrangère enfonce Sarkozy

Du New York Times :

"Prisonnier de ses propres rêves [Nicolas Sarkozy va] tenir le rôle de maître de l'univers, déclarant qu'il se servirait de la présidence française du G20 et du G8 pour réformer le système monétaire international".

Pour le Times : Nicolas Sarkozy serait passé "du statut d'atout à celui de fardeau" pour le parti. Le mécontentement des électeurs serait nourri par

"un dégoût pour sa façon d'imposer un style personnel à la présidence, s'attribuant un rôle de sauveur de la nation et étalant sa vie privée et un cercle d'amis huppés".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Scrutin Sarkozy Midterm: plus Flop, je meurs ? ( Petit Sondage: http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/575 )

  2. Et ça a commencé avec le Télégraph, il y a une semaine, avec un article non signé!
    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/france/7406909/Nicolas-Sarkozy-and-Carla-Bruni-both-having-affairs.html
    Le Hongrois m’a tout l’air d’être lâché par ses maîtres!
    Pour combien de temps il lui reste: faites vos jeux!

  3. ce n’est pas parce qu’un journal anglais ou américain dit une vérité qu’il faut la refuser.
    “Maîtres” ou pas “Maîtres” le scandale est le scandale.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!