Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La présidente de l’INA démissionne

En dix mois de fonction, elle avait totalisé une facture de 40 915 euros pour des taxis.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Et… est-elle partie… en taxi ?

  2. C’était le minimum.
    Elle l’a fait, il y en a tant qui malgré leurs turpitudes avérées ne démissionnent pas, la plupart socialistes bien sûr.
    Espérons que le successeur sera honnête (voeu pieux)

  3. Tout ce qu’on veut, en effet c’est scandaleux. Mais ce que je n’arriverai jamais à accepter c’est la dénonciation par lettre anonyme. Quelle honte! J’irai même jusqu’à dire que la démission de cette personne a de l’allure, alors que la dénonciation par lettre anonyme est dégradante pour son auteur..

  4. Ben ma bonne dame, encore un coup de l’esstrême droîte ça c’est garanti !
    Une femme, nord-africaine, juive, et de gôche !
    C’est signé, encore un coup du Jean-Marie. Enfin, je pense, il est vrai qu’on l’a ben escagassé ces derniers jours. J’dis ça, j’dis ça, mais c’est vous qui voyez…

  5. Ne pas confondre et faire l’amalgame entre lettre anonyme et lettre de délation.
    Qualifier une lettre anonyme de dégradante, c’est une argumentation qui ne vise qu’à priver les citoyens, salariés et autres, de la possibilité de signaler abus, malversations délits etc sans se mettre personnellement en danger et annihiler ainsi toute vélléité de résistance au système.
    Je pense à de récentes affaires de pédophilie dans lesquelles les parents avaent été sommés de se taire, sauf à se voir enlever leurs enfants par les services sociaux.
    Une lettre anonyme est parfois la meilleure, voire la seule solution pour dénoncer des abus avérés. Et cela me me paraît fondamental.
    Entre me taire, mettre en danger ma famille, ma carrière ou écrire une lettre anonyme pour dénoncer des faits avérés mais scandaleux, mon choix est fait.

  6. @Clovis
    Il s’agit bien évidemment d’un règlement de compte pour hâter son départ au profit d’un autre qui lorgnait sur le fromage, et la dame semble bien avoir été mise à la porte par Fleur Pellerin, donc démissionnée et non pas démissionnaire. Pendant le même temps d’autres sont intouchables et collectionnent les abus, il suffit de voir du coté de l’inénarrable Jack Lang.

  7. Soutien de Hollande en 2012,
    Nommée par Hollande à l’INA,
    voilà une belle représentante de la république exemplaire de “moi je” …
    Grand ménage à faire en 2017 !

  8. A Maroussia: la délation est ignoble mais une lettre anonyme serait acceptable. Moi, je ne vois aucune différence car j’ai vu trop de vengeances personnelles s’exprimer de la sorte, conduisant à des atroces déportations. Jamais je ne pourrai accepter une dénonciation par lettre anonyme. Il faut avoir le courage de ses actes c’est ainsi qu’on se fait respecter. Mais ce n’est pas toujours facile, je vous le concède.
    A Stephe. Ce que vous dites est sans doute vrai mais est-ce que cela justifierait à vos yeux une délation anonyme?

  9. Je suis très étonné du montant. En général, les huiles qui se font poisser ont des casseroles un peu plus… massives.

  10. Je suis persuadé que du temps de “l’ancien régime ” la classe dirigeante était nettement plus exemplaire qu’aujourd’hui.
    A ce jour, une très grande partie de ceux de ceux qui nous dirigent sont pourris “jusqu’à la moelle des os ”
    Il suffit de prendre connaissance de la lettre du Maréchal de Belle Isle à son fils.
    Qui de nos jours écrirait de telles lignes et ferait part de recommandations de la sorte à sa progéniture ?
    Cambadélis ou Harlem Désir peut-être !!!!
    http://www.terra-ignota.fr/pages/lettre-du-marechal-de-belle-isle-a-son-fils.html

  11. On appelle ça une mise à pied….

  12. “Lanceur d’alerte” plutôt que Corbeau!
    Quand un français est témoin, preuve à l’appui (et là elles sont comptables) de détournement de fonds publics, il est de son devoir de le mettre en lumière.
    Cette dichotomie entre délation et défense de l’intérêt général est importante…car c’est sous couvert de la vertu de non-délation, érigée en principe moral que se trament toutes les bassesses de nos élus et administrations.
    C’est de l’argent public, c’est le notre. Et quand il s’agit de sociétés privées, l’abus de bien social est tout aussi malsain car il consomme les forces vives de l’entreprise, premier pas vers le chômage de masse…parlons des parachutes dorés…

  13. Cette ancienne directrice générale du Centre Pompidou
    avait été nommée à l’Ina en conseil des ministres le 30 avril 2014…..
    On attend la suite, de l’enquête, quelle trou cette garce a creusé à Beaubourg ?
    Se branler avec de l’argent public ça lui a pris seulement il y a dix mois ?

  14. * INA : pourquoi Agnès Saal n’a pas vraiment démissionné
    […] Agnès Saal a quitté son poste, et son geste est présenté comme une démission. Il faut bien entendu expliquer au public qu’Agnès Saal ne tardera pas à retrouver un poste de fonctionnaire où elle sera payée entre 6.000 et 10.000 euros nets chaque mois, pour une charge de travail très incertaine. On aimerait être plus précis sur les chiffres, mais la haute fonction publique, qui est très exigeante sur la transparence des rémunérations dans le secteur privé, maintient un black-out complet sur les rémunérations publiques.
    Cette impunité est l’une des explications majeures du déficit public qui étouffe la croissance en France. Il n’existe aujourd’hui aucun mécanisme qui incite les hauts fonctionnaires à placer la dépense publique sous contrôle. Les nominations et les carrières se font selon des critères très politiques (ou amicaux) qui excluent totalement les aspects financiers. L’attitude d’Agnès Saal en est la meilleure preuve.
    Dans la désincitation des hauts fonctionnaires à maîtriser les dépenses, la question de la sanction se pose. Lorsqu’un haut fonctionnaire est pris en défaut, son seul risque est d’être mis dans un placard doré. Est-ce suffisant pour inciter une caste à réviser ses fondamentaux ? […]
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/04/29/31003-20150429ARTFIG00152-ina-pourquoi-agnes-saal-n-a-pas-vraiment-demissionne.php

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services