Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : Eglise orthodoxe

La première icône des martyrs éthiopiens

L'Observatoire de la christianophobie présente une première icône peinte pour commémorer l'assassinat des 30 Coptes éthiopiens, martyrisés en Libye :

Sans-titre

A gauche, les martyrs décapités; à droite, ceux qui ont eu une balle dans la nuque. Une icône typique de l'art religieux des coptes orthodoxes éthiopiens.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Merci pour cette icône, il aurait été encore meilleur de voir figurer leurs blessures de martyr comme on le fait traditionnellement.

  2. Vous avez remarqué que c’est le visage typique du Christ du mandylion, qui serait en honneur aussi chez les coptes. C’est dire si cette tradition est ancienne car la séparation des coptes de l’Église orthodoxe et catholique unie est ancienne.
    Et le visage du mandylion est repris du Suaire de Turin dont la date est donc obligatoirement antérieure au IVe siècle.

  3. Nous remarquons que dans cet article, il n’y a pas de complément d’agent. Par qui ces 30 Coptes ont-ils été assassinés ? Par des juifs, par des athées, par des musulmans, par des bouddhistes ? Faut-il avoir peur de nommer les coupables au nom du vivre-ensemble, comme si les assassins de ces Coptes en était soucieux ?

  4. Pas d’accord avec Pilou. Cette icône est superbe telle quelle et n’a pas besoin de dolorisme à la mode espagnole du XVIIe siècle.

  5. Magnifique !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services