Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La préférence municipale

La préférence municipale

On refuse la discrimination nationale, on encourage l’immigration, on dénonce les frontières et les nations, on nie les différences de races, de religion et de culture mais on se calfeutre derrière la notion de «résidents».

Petit apartheid territorial : Neuilly et Puteaux interdisent l’accès de leurs piscines aux non-résidents !

Partager cet article

2 commentaires

  1. Personnellement, je trouve entièrement justifié qu’il y ait par exemple une différence de tarif : les résidents paient, par leurs impôts locaux, l’équipement sportif ou culturel de leur commune, il n’y a aucune raison d’empêcher les gens des communes voisines d’en profiter, mais alors ils mettent la main à la poche…

  2. En fait, il s’agit de ces villes où les bobos idolâtres de JUPITER sont favorables à la submersion musulmane, mais à la seule condition que leur ville soit inaccessible à cette submersion. Ces arrêtés municipaux ne sont que les prolégomènes de ces futurs ghettos réservés à la « crème sociale », dont les rejetons fréquentent l' »École Alsacienne » avant d’être cooptés pour entretenir ces îlots.
    Le seul détail : sous peu, de quels moyens de défense disposeront-ils pour protéger leur entre-soi ? Devront-ils disposer des unités de la Légion Étrangère pour y parvenir dans une France livrée à la charia et au djihad ?

Publier une réponse