La popularité d'Obama en chute libre en raison de son bras de fer avec l'Eglise

OLe décret pris par le ministère fédéral de la Santé (HHS), en application de l’ObamaCare, et qui entend contraindre les institutions religieuses à inclure dans les polices d’assurance santé qu’elles contractent pour leurs employés, la contraception, la pilule abortive et la stérilisation, rencontre l'opposition d’une majorité de l’opinion publique américaine.

La manœuvre politique des Démocrates tentant de faire admettre que l’opposition au HHS Mandate était en fait une opposition à la « santé des femmes », a échoué. Électoralement, la décision du gouvernement Obama de lancer cette attaque contre les institutions religieuses américaines, est tout sauf un coup de génie politique, et elle se traduit par une chute sensible de l’indice de popularité du Président : 41 % d’opinions favorables en mars, contre 50 % le mois dernier.

6 réflexions au sujet de « La popularité d'Obama en chute libre en raison de son bras de fer avec l'Eglise »

  1. Sancenay

    “Seigneur donnez-nous des Cardinaux et des Evêques américains”* car à part l’émergence courageuse de “la sauce béarnaise” et quelques autres trop rares manifestations , pour paraphraser “Vdr” à laquelle les courageux prélats américains semblaient donner de l’urticaire, cela fait jusqu’alors cruellement défaut à l’église qui se clame “de France”, comme le souligne ici justement notre ami “nemo”.
    *petite prière du matin et du soir à prononcer sans modération.

  2. Jean

    Dire que le 11 mars, un blog associé au Figaro, obamaoïste, affirmait : “Une fois de plus, les Républicains ont perdu une occasion de se taire. En se lançant dans une polémique absurde contre la contraception ou son remboursement, les Républicains ont réussi à faire fuir les femmes. Ils ont la mémoire politique bien courte: ils ont oublié que s’ils ont repris le contrôle de la Chambre des Représentants, en novembre 2010, c’était grâce au vote des Américaines. Selon les dernières études d’opinion, elles sont entrain de repartir dans le camp Démocrate dont elles sont, historiquement, les plus fidèles soutiens.”
    Même pas le Monde est aussi partisan que ce média.
    http://blog.lefigaro.fr/obamazoom/2012/03/obama-seduit-les-femmes-les-republicains-les-font-fuir.html

Laisser un commentaire