La Pologne résiste à l’UE sur le climat

Lu sur le blog d’Yves Daoudal :

K_2 "Alors qu’elle accueille en décembre la prochaine conférence mondiale sur le climat à Poznan, la Pologne maintient son refus du PEC (paquet énergie climat), le plan de lutte européen « contre le changement climatique », censé être adopté avant la fin de l’année. Le Premier ministre Donald Tusk a estimé que ce dispositif « conduirait à augmenter le prix de l’électricité de 90% ». La Commission européenne propose notamment la mise aux enchères de chaque tonne de CO2 émise par l’industrie lourde à compter du 1er janvier 2013 et de consacrer les fonds ainsi recueillis à la transition vers une énergie propre. La Pologne dont la production d’électricité dépend à 90% de l’exploitation du charbon juge ce plan trop coûteux pour son économie… et conduisant à une dépendance vis-à-vis du gaz russe. Elle mène la fronde avec d’autres Etats membres, dont les nouveaux entrants de l’Est, dans une même situation de dépendance énergétique. Officiellement, elle refuse de miser sur une minorité de blocage à Bruxelles mais, en coulisses, elle fait savoir qu’elle peut le faire."

MJ

Addendum : L’Italie aussi. Silvio Berlusconi a annoncé son intention de mettre son veto au plan d’action européen pour lutter contre le réchauffement climatique en raison de son coût et à cause de la crise financière.

2 réflexions au sujet de « La Pologne résiste à l’UE sur le climat »

  1. Feravec

    Le constat fait par D. Tusk et S. Berlusconi pouvait être fait auparavant (et avait certainement été fait).
    Fallait-il une crise pour “autoriser” ce constat?
    Dans ce cas, cela confirmerait le constat de Polemia : la bulle de l’idéologie dominante craque avec la crise.

Laisser un commentaire