La politique pro-mort du gouvernement Sarkozy

Les IVG médicamenteuses (RU 486, abortif) pourront désormais être prescrites par les centres de planification familiale et les centres de santé. Plus d’un an après l’annonce de Roselyne Bachelot, le décret vient en effet de paraître. Le Planning familial a salué cette «avancée» et annoncé qu’il veillerait à ce que le décret soit bien appliqué dans tous les centres.

2 réflexions au sujet de « La politique pro-mort du gouvernement Sarkozy »

Laisser un commentaire