Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La politique du pire est la pire des politiques

Christophe Horen (MPF 78) revient dans un communiqué sur la notion de moindre mal :

Photo_Christophe_Horen" La politique du pire est la pire des politiques disait le vieux maître de Martigues. Dimanche, les Français ont massivement voté (…), il faut se rendre à l'évidence, il ne reste aujourd'hui que 2 candidats en lice

Certes, le président Sarkozy a été l'homme du traité de Lisbonne, celui qui a libéralisé le travail du dimanche, et qui, sans la mobilisation des associations familiales, aurait proposé le Contrat d'Union Civile aux couples homosexuels.

Certains arguent de la théorie du moindre mal pour justifier leurs choix, d'autres affirment que le moindre mal est toujours un mal, et de ce fait, se refusent à choisir. Aujourd'hui, le choix est beaucoup plus simple, il s'agit de choisir entre un mal probable et un pire certain.

Dés juillet, F.Hollande s'y est engagé, il proposera le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels, le vote des étrangers et peu après, suivra la libéralisation de l'euthanasie. Ainsi, à défaut du cœur, la raison nous pousse à utiliser le seul moyen pour empêcher les socialistes et leurs alliés trotsko-écologistes de parvenir au pouvoir, c'est-à-dire le bulletin de vote "Nicolas Sarkozy"."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

27 commentaires

  1. Elire SarkoLéon c’est la certitude d’avoir Hollande en 2017.
    Quitte à sauter, pas la peine de reculer.
    Profitons plutôt de cette opportunité de punir la droite pour ses lâchetés et la forcer à se recomposer du bon côté.

  2. Encore un qui passe les points non négociables par pertes et profits…et qui prend les Français pour des ignares.
    Comme si, avec Sarkozy, le vote des étrangers n’avait pas déjà lieu!
    Tout au contraire, Sarkozy a fait rentrer en France 1 million d’immigrés durant 5 ans, dont tous les enfants nés sur le sol français seront français et qui, eux-mêmes, seront naturalisés. Alors le vote des étrangers, pour lequel sarkozy s’est d’ailleurs lui-même maintes fois prononcé (http://www.nationspresse.info/?p=168757), on l’a déjà!
    Arrêtez donc de prendre les Français pour des idiots…
    Quant à la tarte à la creme du mariage homo, Sarkozy a fait du PACS l’égal du mariage; par ailleurs il a lui-même vanté le statut de “beau-parent”, permettant aux homos d’adopter des enfants s’il mettait cette idée à exécution. Sarkozy, qui protège les pédophiles avoués dans son propre gouvernement!!!
    Et il faudrait se faire encore donner la leçon?!!
    Si les Français de bon sens du FN récusent depuis toujours l’idéologie socialo-communiste, bien plus que l’UMP ne l’a jamais fait (l’UMP qui a toujours fait voté PS contre le FN!), ils récusent tout autant l’imposture de Sarkozy.
    De toutes façons, Sarkozy a déjà perdu et ne pourra pas gagner.
    C’est déjà ça de gagné pour la France et les Français, qui ne se battront plus que sur un seul front, avec le FN et face aux bolchéviks.

  3. [Hors sujet. Si le débat ne vous intéresse pas, libre à vous et tant mieux si votre avis est arrêté.
    Pas d’attaque de personnes ici et surtout pas de cette manière.
    PC]

  4. Entre Staline et Hitler on ne choisit pas le moins pire. On reste neutre.
    Sarkozy fera l’ouverture à gauche après l’élection et votre vote Sarkozy montrera que le mensonge paye. Cela vaut le coup de mentir puisque quelle que soit la duplicité vous êtes récupérable.
    Il ne faut pas donner son vote en raison d’un chantage au pire. Il suffit alors à la franc-maçonnerie de faire toujours monter les enchères sur une fausse alternance qu’elle maîtrise pour que vous vous ralliez toujours à son jeu satanique.
    C’est absurde.

  5. Effarant de myopie politique.
    Avec des conseils de ce genre, l’imposture est récompensée, et le sans gêne sortant se gênera encore moins avec l’appoint de ses amis de coeur de la gauche amorale et apatride.
    Ralliement -suicide ou fascination pour l’anéantissement.

  6. “il s’agit de choisir entre un mal probable et un pire certain” – la formule est juste. La difference entre les deux candidats n’est en effet pas seulement dans l’intensite du mal, mais dans son degre de probabilite. Voter pour un homme n’est pas tout-a-fait de meme nature que voter pour – par exemple – un projet de loi, ou repondre a une question de referendum. La part d’inconnu est toujours plus grande.

  7. Christophe Horen reprend simplement la doctrine de St Thomas, comme feu Jean Ferret l’a fait jusqu’à la mort dans son libre journal sur R. Courtoisie. C’est le bon sens même. Je crois même que Bruno Golnisch, un des seuls politiciens actuels qui mérite le qualificatif d’homme d’état, a fait le même constat (à vérifier).

  8. Le MPF est déconsidéré depuis qu’il a reproché officiellement à Patrick LOUIS son parrainage à MLP.Ce parti n’est plus indépendant.
    [Le reproche a été fait par le représentant du MPF dans le Puy de Dôme, pas par le MPF
    PC]

  9. Je lis ici sous la plume de HB : “Cela vaut le coup de mentir puisque quelle que soit la duplicité vous êtes récupérable”, et cela me semble une idée très intéressante.
    En effet, si les catholiques ne sanctionnent jamais le mensonge, ne portent-ils pas une part de responsabilité dans la dérive mensongère de la vie politique ?
    En effet, un homme politique est toujours tenté de mentir. Dans ce cadre, une saine menace, qui l’aide à ne pas succomber à la tentation, devient ici un acte de vraie charité.
    Non ?

  10. Désolée, Sarkozy est un fou menteur. Je voterai François Hollande pour dégager définitivement la fausse droite de l’échiquier politique française.

  11. Christophe a raison, il faut barrer la route à ce Hollande qui entend mener la révolution bien au delà de son “programme”, ne nous leurrons pas. Maintenant si les catholiques veulent “sanctionner le mensonge”, qu’ils commencent déjà par appliquer la Charité chrétienne autour d’eux, la suite sera alors plus facile à envisager.

  12. Inutile de voter pour le catholique apostat Hollande. Ancien élève des Pères,
    son cas ne relève que de lui, devant Dieu. Si la Providence nous l’impose… c’est peut-être le début de la vraie punition de la France !
    > Reste Sarkosy. Il ne peut être envisagé que muselé par Marine. La condition serait qu’il ait donné des gages suffisamment solides (et qu’elle le laisse entendre) pour qu’elle l’appuie, à moins qu’il ait vraiment le suicide en tête.
    Une implantation du FN au Parlement en serait le gage. Certains diront que le FN
    le soutient comme la corde soutient le pendu. En l’occurrence, ce serait
    totalement faux et plutôt du genre “remède de cheval”. Quand le chirurgien opère, les odeurs de sentine et les sentiments ne l’arrêtent pas !
    Voter Sarkosy n’engage à rien : sans Marine, il est mort. Avec Marine (si ça
    marche), c’est le faible espoir d’un moindre mal !
    > Ayons le cœur bien accroché car, dans les deux cas, le tempêtes ne sont pas
    loin.

  13. Il faut savoir d’où parle ce monsieur comme disent les gauchistes.
    Le MPF est un parti associé de l’UMP comme le PCD.
    De ce fait il est logique que ce monsieur vote Nicolas Sarkozy.
    Cet élu MPF peut bien habiller son propos de notions comme le moindre mal ou le moindre pire, ce monsieur a juste un discours godillot.

  14. Encore faudrait-il savoir où se trouve le pire, non seulement à court, mais à moyen et long terme!

  15. Merci M. Horen de ce commentaire éclairé et éclairant.
    Je lis avec effroi parmi les commentaires que beaucoup pronent explicitement la politique du pire, tout fait contraire a la docrine de l’Eglise. Ceux-la assumeront personnellement demain les méfaits de M. Hollande.

  16. Je suis plutôt d’accord avec Olivier. Le beau score de Marine ne révèle pas suffisamment le désir de changement des Français à reprendre les manettes du pays. Alors qu’avec un mandat Hollande desuite et non en 2017 (car NS ne fera rien de ce qu’il promet) la France descendra encore un peu plus vers le fond. Les Français verront les premiers Maires en babouches et djellabas leur expliquer qu’il faut plus de mosquées et quelles règles de vie adopter.
    A ce moment là, oui, les Français réagiront plus fort et Marine ne fera alors plus 18 mais 25, 30, 40%. En attendant, donnons-lui des députés…

  17. Les Français ne comprenant rien à rien, ils auront le pire du pire.
    Ensuite nous serons là…

  18. Il ment, il trahit, il insulte… Ce petit homme a abaissé la fonction présidentielle et l’a réduite à un numéro de tapinage, un regard à droite, deux caresses à gauche.
    Pour tous ses gestes, il mérite d’être sanctionné. Il faut que les candidats comprennent que la moralité et l’honnêteté sont indispensables en politique.
    Si nous l’éliminons le 6, il nous restera Grollande. Si nous le laissons passer, il nous restera Grollande et Narko. Nettoyons devant notre porte: sortons Sarkozy !

  19. Pour “PG” qui propose un tableau “pour et contre” le vote “Sarkozy”, il pourrait s’avérer utile de faire le même tableau pour F. Hollande.
    Si les PNN sont ses seuls critères et si faire un choix est inévitable, le bulletin de vote est vite choisi!

  20. Voilà une analyse juste.
    Sarko, ça n’est pas ma tasse de thé… loin de là! Je l’ai combattu à de nombreuses reprises sur le terrain et continuerai probablement. Cependant, il est claire qu’avec Sarko nous avons des moyens de pression que nous n’avons pas vis à vis d’Hollande.
    Si vous voulez le mariage homo, la fin du reliquat de politique familiale, l’entrée de la Turquie dans l’Europe, le droit de vote des étrangers (ce qui veut dire toutes les grands centres urbains à gauche et donc le Sénat à gauche at vitam eternam)… ne fait pas de choix ou même voter Hollande!
    Sinon, votez Sarko. Au premier tour, on choisit, au second on élimine!

  21. @ Olivarus | 25 avr 2012 22:02:07 “Entre Staline et Hitler on ne choisit pas le moins pire. On reste neutre.”
    Entre Pinochet et Hitler, quand on n’a pas d’autres choix, on choisit Pinochet. Au bout du compte, cela fait nettement plus de gens toujours vivants. C’est cruel, mais la vie est cruelle même si nous vivons dans un monde protégé qui nous a fait oublier cette réalité.
    Et repensez à l’exemple du père Kolbe.

  22. @ YannH | 26 avr 2012 09:02:14
    “Alors qu’avec un mandat Hollande desuite et non en 2017 (car NS ne fera rien de ce qu’il promet) la France descendra encore un peu plus vers le fond.”
    Mais sera-t-elle capable de se redresser ? Le pire sera certain, comme vous l’écrivez, et le bien purement éventuel, alors que beaucoup de choses seront devenues définitives. Pourquoi prendre un risque supplémentaire dans la situation catastrophique dans laquelle nous sommes déjà ?
    ” Les Français verront les premiers Maires en babouches et djellabas leur expliquer qu’il faut plus de mosquées et quelles règles de vie adopter.
    A ce moment là, oui, les Français réagiront plus fort”
    Les Français n’ont pas vu venir le danger du nazisme qui se voyait pourtant comme le nez au milieu de la figure. Les élites (intellectuelle, ecclésiastiques, politiques…) ont quant à elles soutenu le communisme, et une majorité de Français s’apprête à voter pour un parti associé au parti communiste.
    Et vous voudriez qu’ils voient le péril dont vous parlez qui a le soutien de tous ceux qui pensent en France ? Comme d’habitude, ils ralleront mais ils subiront sans faire quoi que ce soit, obsédés par leur pouvoir d’achat. En 1936, c’étaient les 40 heures et les congés payés.

  23. Qui gouverne aujourd’hui? Nous sommes pris en sandwich entre le soviet suprème européen et les syndicats communistes, alors Sarko ou Hollande, qu’elle importance? L’autre fera le pire un peu plus vite que l’un, ou différemment? L’un donne des cartes d’identité l’autre des cartes de vote? Et puis, une loi, ça s’abroge, suffit d’une majorité courageuse au parlement!
    Alors, pour moi, pas d’hésitation, il faut que la pseudo droite actuelle touche le fond et creuse encore un peu. Vote blanc ou nul ! De l’audace, de la conviction !

  24. @ Vercors | 26 avr 2012 18:40:35
    contrairement à une légende, le gouvernement et le Parlement français ont encore énormément de pouvoirs : ce n’est pas parce qu’ils ne s’en servent pas qu’ils n’existent pas :
    C’est l’État français qui décidera de l’entrée ou non de la Turquie en Europe.
    Même chose pour : l’euthanasie, le vote des étrangers, une immigration massive, les écoles hors contrat, ce qui reste de politique familiale et j’en passe.
    Il faut gagner du temps pour réorganiser la droite et faire prendre conscience au peuple français des dangers qui le menacent, ce que les médias traditionnels et les intellectuels et les élites installées n’ont jamais fait à ce jour.
    Mais une nouvelle génération arrive, à tous les niveaux : politique, intellectuels, religieux, et il faut lui laisser le temps de s’installer, et de faire connaître son message. Le Salon beige en fait parti, et il y en a beaucoup d’autres comme lui, et il est de plus en plus difficile de les dissimuler.
    Voter Sarkozy, c’est gagner du temps, et gagner du temps c’est se donner la possibilité de gagner la guerre

  25. @SD-Vintage.
    C’est vrai, vous avez raison. Mais alors il n’y a plus grand chose à espérer. Doit-on se résigner ? J’ai encore la naïveté de penser que les Français sont aptent à réagir…

  26. Foin des spéculations sur un hypothétique grand soir d’une supposée “vraie” droite française.
    Je préfère m’en tenir à ce qui est de mon devoir ici et maintenant en me référant à une note adressée en 2002 par le Cardinal Ratzinger spécialement aux catholiques engagés en politique.
    « … la conscience chrétienne bien formée ne permet à personne d’encourager par son vote la mise en œuvre d’un programme politique ou d’une loi dans lesquels le contenu fondamental de la foi et de la morale serait évincé … »

  27. Au premier tour, on choisit, au second on élimine.
    Rien ne sert de jouer au plus fin: Est-on pour ou contre l’euthanasie? la destruction de la famille? la contestation des fondements chrétiens de la France? le relativisme? le communautarisme? pour n’évoquer là que l’essentiel.
    Si l’on est vraiment convaincu de la nocivité de ces projets, il n’y a pas d’autre solution pour cette élection que de voter Nicolas Sarkozy, et de rappeler aux élections suivantes ces positions… .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique