Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

«La politique d’asile est devenue la principale source d’arrivée d’immigrants clandestins en France»

Ce n'est pas le FN qui le dit mais la Cour des comptes dans un rapport de 113 pages. Les magistrats chiffrent le coût de l'asile à plus de 2 milliards d'euros par an pour la collectivité nationale. Deux fois plus que les estimations des autorités. Car au coût de ceux qui arrivent s'ajoute celui de ceux qui ne repartent pas : seulement 1 % des déboutés quitteraient le territoire français. Sur les éloignements, la Cour assure qu'il a été noté une “forme de renoncement” dans certaines préfectures à cause de l'absence de directive claire du gouvernement.

Partager cet article

3 commentaires

  1. “Les magistrats chiffrent le coût de l’asile à plus de 2 milliards d’euros par an pour la collectivité nationale.”
    Soit la moitié de ce pactole dont se glorifie le ministère des finances: l’ISF, 20l4 ayant vu un surplus de rentrées dues à la régularisation des évasions d’ISF (cf. “900 millions de recettes exceptionnelles, dégagées à la fois par la cellule de régularisation et par le contrôle fiscal” dixit le Figaro).
    Si on commençait par chercher énergiquement les niches d’économies? De celles qui se chiffrent en milliards (coût de l’asile, subventions, …) et non celles qui pénalisent les familles, nation de demain: gouverner, c’est prévoir.

  2. A Paris, les Centres d’hébergement sont remplis de demandeurs d’asile. Les SDF “gaulois” n’y ont plus de place..

  3. L’Australie a proposé à L’Iran de reprendre ses ressortissants Iraniens ne disposant pas de papiers pour le droit d’asile. Au nom du regroupement familial, car ils ont bien évidemment de la famille en Iran, et parce qu’ils pourraient ne pas être bienvenus en AUstralie.
    C’est le droit d’asile à l’envers, et le regroupement à l’envers.
    Pourrait-on inverser aussi ces concepts en France: regroupement familial en Algérie et au Maroc.. ou ailleurs.. et demande de droit d’asile dans ces pays pour tous ceux qui se plaignent d’etre mal traités en France..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]