La perpétuité, ce n’est pas plus de 20 ans

F Max Frérot a été condamné à deux reprises à la perpétuité pour attentat, meurtre et vols à main armée. La cour d'appel de Paris a confirmé mardi la mesure de semi-liberté accordée à cet homme de 52 ans considéré comme l'artificier du mouvement terroriste marxiste Action Directe. Cette mesure à laquelle était opposé le ministère public prendra effet le 16 juin.

Il avait été condamné une première fois le 29 juin 1989 à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre et vols à main armée. Le 14 octobre 1992, la cour d'assises de Paris le condamnait à une peine similaire pour l'attentat contre les locaux de la Brigade de répression du banditisme dans lequel un fonctionnaire de police avait trouvé la mort et plusieurs autres avaient été grièvement blessés. Le 3 juillet 1995, la même cour d'assises le condamnait à 30 ans de réclusion criminelle pour plusieurs attentats, dont un contre le journal «Minute».

Max Frérot, qui est incarcéré au centre de détention de Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, sera transféré au centre de semi-liberté de Nîmes. A l'issue d'une période probatoire d'une durée d'un an, il pourra demander une liberté conditionnelle.

13 réflexions au sujet de « La perpétuité, ce n’est pas plus de 20 ans »

  1. Jean

    La perpétuité peut-être aménagée au bout de 30 ans de prison … dans une vie. Un homme comme Bodein qui a violé et tué la petite Jeanne-Marie, une adolescente et une adulte, a été condamné à perpétuité en 2004, c’est-à-dire que sa peine pourra être aménagée au bout de ces 30 ans après l’avis de psychiatres. Sachant que Bodein avait déjà fait 10 ans de prison, il sortira en 2024 (je voulais dire “il pourrait sortir…”).
    Autrement dit, 1/ la perpétuité est un leurre, on va sans cesse dans le sens de la pitié pour les coupables. Certes, il faut les traiter humainement, mais il faut aussi faire justice. On a supprimé la peine capitale, trop inhumaine paraît-il, finalement la perpétuité aussi est trop inhumaine, quoi d’autre demain ? 2/L’exemple de Bodein montre une chose : on peut être moins sanctionné pour un crime si on a déjà fait de la prison avant, les années s’additionnant. Où est l’idée de justice accordée aux familles, là-dedans ? Imaginons que Bodein, avant de tuer ces 3 personnes en 2004, avait déjà fait 20 ans de prison, aurait-on aménagé sa perpétuité 10 ans après seulement ? (Je ne le pense pas, mais ça n’aurait pas été étonnant…)
    Ce faisant, la société signifie le peu d’importance qu’elle accorde à la vie humaine.

  2. HB

    La belle démocratie ou la peine infligée par le peuple au nom du peuple n’est JAMAIS exécutée!
    Le peuple décide, les juges et les politiques font l’inverse!
    Perversion totale du système judiciaire totalement tenu par les francs-maçons !
    Cela s’appelle une dictature!

  3. Jean Theis

    Avec la bonne conduite et les remises de peine, les prisonniers ne restent jamais en prison plus du 1/3 de leur peine.
    Voyez Cantat, l’assassin d’Anne Lorraine, etc
    Et d’élection en élection, on élit toujours les pires qui nommeront les pires magistrats, etc…

  4. david

    mathématique moderne ? eh oui comme pour le résultat des elections http://elections.interieur.gouv.fr/FE.html
    (en fin de page, il est écrit :En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des %Exprimés peut ne pas être égale à 100,00% . )
    95,66 % votants pour Exprimés ne correspondent pas à 100,45 % Exprimés dans les listes.
    de plus le nombre de bulletins exprimés est 38,88% ne correspond pas aux résultats effectifs !!!

  5. pique-à-sots

    Désormais se pratique chez nous dans moult domaines la théorie du …demi ou semi ?
    demi-mesures ,semi-liberté, perpétuité de 20 ans etc…ceci pour les coupables car pour les victimes ce n’est pas un demi mais ….la bière !
    pour ma part j’ai honte et bien plus qu’à moitié .

  6. Dominique

    Concernant la mesure de semi-liberté qui touche Maxime Frérot, la question que je me pose est la suivante;
    Frérot a-t-il réellement manifesté un repentir des crimes auxquels il a participé il y a vingt ans?
    Dans les cas d’autres membres d’Action Directe, il est plus que permis d’en douter.
    Joëlle Aubron, libérée avant sa mort, a enregistrée une vidéo accessible sur Internet. Nulle part, elle n’y manifeste explicitement des remords. Sur l’efficacité de leur stratégie peut-être, mais pas sur leurs crimes.
    Jean-Luc Rouillan, libéré puis réincarcéré, a donné une entrevue à un journal ou il reconnaissait que s’il avait manifesté des regrets, il aurait pu s’expliquer librement. Ce qui veut dire qu’il ne peut s’exprimer librement puisqu’il ne regrette rien.
    Pareil pour Nathalie Ménigon qui a publié me semble-t-il des textes de prison.
    Ce qui semble récurrent, c’est cette absence totale de regret qui forcerait le respect si leur cause était bonne, mais qui concerne des meurtres prémédités. Pour des marxistes purs et durs, la cause passe avant les hommes.
    Est-ce que Frérot échappe à cette logique?
    Probable que nous ne le saurons jamais puisqu’il n’est pas nécessaire de faire la preuve d’un vrai repentir pour être libéré de prison.
    Sauf, en certains cas!
    En France, pour rester en prison il faut s’appeler Michel Lajoye dont je désapprouve clairement le geste imbécile, mais qui n’a tué ni blessé personne et moisit en prison depuis 20 ans.
    Quand à l’amnistie, elle ne concerne pas les activistes pro-vie qui resteront toute leur vie sous le coup d’une menace de prison en cas de récidive.
    Il faut donc croire que tuer des enfants ou des représentants de l’Etat est plus pardonnable que de lutter contre l’avortement.

  7. jp

    Le seul qui aura purgé ses 20 ans de prison, sans remise de peine est Michel Lajoye, condamné pour avoir, ce qui certes n’est pas excusable, balancé une bombinette dans un bar fréquenté esentiellement par des Turcs, ne faisant en tout et pour tout qu’un blessé très léger. Bien sûr, son acte était condamnable, mais si loin des crimes des Frerot,Rouillan ou Menigon, qui eux,auront bénéficié de la clémence de nos magistrats…

  8. jeffmoveone

    Nos magistrats sont bourrés de savoir et d’humanisme mais finalement sont pires que des ignorants.Leurs jugements se font au détriment de la victime toujours au nom d’un certain humanisme bobo qui se donne bonne conscience.

  9. nicolas

    Visiblement vous etes mal renseignes : la perpetuite effective n’existe pas dans le droit francais, meme en theorie.
    soit dit en passant, dans la plupart des pays civilises, cet homme aurait ete execute.
    mais en meme temps, ces pays n’ont pas d’association de “chretiens contre la torture”

Laisser un commentaire