Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

La perception de Benoît XVI en France

53% des Français et 65% des catholiques disent avoir une "bonne opinion" du pape, selon un sondage réalisé par le CSA. Seulement 25% des Français et 19% des catholiques ont une "mauvaise opinion" du pape. Par ailleurs, 76% des Français perçoivent Benoît XVI comme "conservateur", 57% estiment qu’il "représente bien les catholiques", 45% le trouvent "proche des jeunes", et 29% le qualifient de "moderne".

MJ

Partager cet article

10 commentaires

  1. (…) 19% des catholiques ont une “mauvaise opinion” du pape.
    Hmm, quel genre de catholiques avons-nous là ?

  2. Attention à une confusion fréquente : le sondage a été fait par l’institut CSA et non le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel).

  3. Pourquoi classer le Pape “Conservateur” ?
    C’est normal qu’il “conserve” le dépôt de la Foi que le Christ à confié à Son Eglise.
    Les “sondages” sont encore bien bas…mais sommes-nous toujours catholiques ?

  4. Y a-t-il des Francais Catholiques? Pas beaucoup. C’est triste a voir l’Europe rejeter le Christianisme et embrasser l’Islam. Mais ce n’est pas surprenant car quelque chose dois le remplacer. Si l’atheism n’est pas suffisant, alors l’Islam devra accomplir la tache, surtout avec le support des gouvernements Europeens. En plus, ce n’est pas surprenant d’apprender que dans le proche avenir l’Europe va capituler a l’Islam. Je pense que Charles Martel est en train de soufrir dans son tombeau. Heureusement, ici en Amerique les choses ne sont pas tellement mauvaises, pour le moment. Mais il parait qu’on n’apprends jamais de la faute des autres. Beaucoup d’Americains semblent vivre une chimere, une illusion, sans s’appercevoir le danger de l’Islam.

  5. tout sondage sur le Pape remet en cause ipso facto son infaillabilité (et c’est pourquoi ces instituts les font)
    On ne discute pas le Pape
    Il est le Pape, un point c’est tout
    Est-ce qu’on demande aux gens leur opinion sur le Ramadan?

  6. Franchement, vu la désinformation médiatique, c’est miraculeux d’avoir ces chiffres !

  7. @”O Rei Sebastiao”: l’infaillibilité pontificale n’est engagé que lorsque le Pape le signifie. Depuis que cette infaillbilité à été “mise au point”, elle n’a été utilisé qu’une fois (Immaculée Conception je crois, ou pour la mort ou la dormition de la Vierge). De plus, discuter le Pape est un devoir qu’il nous impose, un petit exemple est ce qu’il a demandé en publiant le premier volet de son livre “Jésus”. L’attitude du mouton bellant après le berger est à proscrire, regardez juste l’attitude du psalmiste et ce qu’il balance à la face du Très Haut!
    Bon, ensuite… sur le sondage itself … je ne savais pas que l’Eglise était une démocratie.

  8. A Vince,
    L’infaillibilité papale ne concerne pas seulement les déclarations du Pape relatives au dogme, mais également ses discours en matière de moeurs.
    Lorsque le Pape parle ex cathedra, ses propos sont frappés d’infaillibilité.
    Aussi, si les Catholiques doivent se soumettre au Pape relativement au dogme de l’Assomption prononcé par Pie XII en 1950, les Catholiques doivent également respecter et se soumettre aux termes des encycliques des Papes Paul VI (Humanae Vitae), et Jean-Paul II (Evangelium Vitae).
    Nombre de laïques catholiques du dimanche simplement bonnes à se donner en spectacle dans la nef et dans le choeur pendant l’office et sous le porche de l’église à l’issue des célébrations feraient bien d’en prendre de la graine. Toutes ces rombières qui – non contentes d’infliger à l’assistance leurs chants horribles avec leur voix de crécelle – professent par ailleurs régulièrement leurs thèses libertaires en contradiction avec les enseignements du Pape. Ces personnes – espérant prendre le pouvoir dans l’église (à défaut de pouvoir le prendre pour l’heure au sein de l’Institution) – véhiculent des idées en contradiction intégrale avec la doctrine du Siège Apostolique. Il faut impérativement se méfier de ces gens-là comme de la peste. Car ces personnes sont de véritables serpents nourris en notre sein et qui contribuent à la lente – mais certaine – destruction de l’Eglise Catholique et des valeurs qu’Elle défend.
    Conclusion : OUI aux personnes consacrées qui obéissent docilement au Pape ; NON aux laïcs catholiques qui sabordent la Foi, l’Eglise et ses valeurs.
    P.S. : Le dogme de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie est ultérieur à la proclamation de l’infaillibilité papale.

  9. Cher Xtophe,
    Merci pour vos éclairages dont je ne saurais mettre en doute la véracité, par ignorance et peut-être désintérêt, il est rare que je me pose la question de l’intelligence et de la véracité de ce que nous dit le Pape.
    Ce que je voulais souligner, et je ne lâche pas le morceau, c’est qu’un stupide sondage n’a aucune valeur, et de là a dire qu’il remet en doute l’infaillibilité pontificale…
    Franchement, qu’est-ce qu’on en a à faire que Madame Michu n’aime pas le Pape! Ou peut-on voir un rapport avec son autorité? J’aime pas mon prof de programmation, est-ce que pour autant je ne fais pas ce qu’il me dit de faire?
    Vince

  10. Je rectifie le P.S. : Le dogme de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie est ANTERIEUR à la proclamation de l’infaillibilité papale.
    Désolé pour l’erreur…

Publier une réponse