Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

La nouvelle affiche de Robert Ménard

Après l'affiche mettant en valeur le "nouvel ami" des policiers municipaux de Béziers, Robert Ménard, soutenu par le FN, s'en prend à la propriétaire des Galeries Lafayette dont le magasin va fermer dans la cité de l'Hérault alors qu'elle s'apprête à en ouvrir un au Qatar…

CCDSgigWIAMIv2y

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. Au Qatar, voilée elle paraîtra plus belle!

  2. Les galeries Lafayette et l’art contemporain, un autre exemple de la spéculation et de l’intérêt du Qatar peut être, oui, le fric, d’abord…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Houz%C3%A9

  3. Faut-il reprocher à Mr Ménard d’avoir le courage (et le culot) d’appeler un chat…un chat ? De tout coeur avec lui, surtout s’il dit vrai.

  4. La légende ne dit pas si les employés de la filiale des Galeries Lafayette de l’Hérault, en général des femmes dans le commerce, vont se voir offrir un reclassement dans la nouvelle filiale au Qatar, et si oui, si elles devront venir travailler voilées!

  5. Challenges avait annoncé entre les deux tours que le gouvernement avait demandé à plusieurs entreprises d’attendre la fin des élections départementales pour licencier. Et Challenges donnait le nom de toutes les entreprises qui annoncent maintenant leur plans sociaux : http://lelab.europe1.fr/lexecutif-a-demande-a-certaines-entreprises-de-reporter-leurs-licenciements-a-lapres-departementales-selon-challenges-24112?hc_location=ufi

  6. Seule réponse : ne plus aller aux Galeries Lafayette .
    Certains diront que boycotter , c’est l’attitude du chien qui se mord la queue. Croyez vous que le Quatar est du genre à accueillir les entreprises qui marchent mal ? non !donc ruinons cette entreprise .

  7. lire le grand HERVE RYSSEN pour comprendre!

  8. Galeries La Faillite !

  9. Je ne trouve pas ça très fin.
    Autant certaines délocalisations d’usines sont contestables (les thés Lipton par exemple), autant si les galeries Lafayette ferment à Béziers, c’est qu’à priori, elles ne rapportent plus d’argent.
    Sauf si cela a été fait pour des motifs politiques ce qui reste à démontrer.

  10. Robert Ménard joue un jeu dangereux. Mettre à l’affiche des boucs émissaires … ça s’arrête où ? C’est du lynchage public. Le droit de propriété c’est la responsabilité de décider d’ouvrir ou de fermer un magasin. Qui est il pour juger que c’est bien ou mal ? Si on commence à porter un jugement moral plublic par lynchage sur toute décision d’un chef d’entreprise qui ne plait pas au politique local, ça va pas attirer beaucoup d’entrepreneur à Béziers … [Le problème n’est pas là; c’est de fermer à Béziers pour ouvrir au Qatar qui est surprenant. Ce sont les ouvriers qataris qui vont avoir du boulot et les ouvriers bitterrois qui vont être au chômage. Mais bon, si cela ne vous choque pas… MB]

  11. Entièrement d’accord avec Sopotec.
    Autant accuser un commerçant de n’être pas un philantrope.
    Les commerces en général, et les Galeries Lafayette accessoirement, ne sont pas l’armée du Salut , ni une succursale de l’Etat salariant des employés à perte. [Il me semble cohérent de fermer à Béziers si ce n’est pas rentable, mais d’ouvrir au Qatar en contrepartie, je ne trouve pas cela patriotique. MB]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!