Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La nomination de Jeannette Bougrab signe-t-elle la fin de la Halde ?

H Jeannette Bougrab ne dirigeait la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité que depuis quelques mois. Sa nomination au secrétariat d'Etat à la jeunesse, laisse l'autorité sans tête et cette situation pourrait durer, afin de satisfaire les nombreux députés UMP qui réclament la fin de cette institution, créée fin 2004… par l'UMP.

L'anné dernière, le gouvernement a annoncé sa volonté de fusionner les services du défenseur des enfants avec ceux du médiateur de la République et de la commission nationale de déontologie de sécurité, pour créer un défenseur des droits. Lors de l'examen du texte au Sénat, les sénateurs modifient le texte et créent 2 vice-présidents, l'un "chargé de la déontologie dans le domaine de la sécurité", l'autre de "la lutte contre les discriminations et de la promotion de l'égalité", qui doivent assister le défenseur. Si l'Assemblée ne revient pas sur cette décision, la Halde pourrait être intégrée au défenseur des droits.

Addendum 11h30 : l'amendement visant à geler le budget de la HALDE pour 2011 a été définitivement adopté hier soir en séance publique.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Espérons que ne sera pas transféré au Défenseur des droits la possibilité exorbitante du droit commun français du pouvoir de quasi inculpation que possède actuellement la HALDE. Ce qui lui confère un rôle de police de la pensée, typiquement totalitaire et qui relève d’une terreur mentale imposée à la société française.

  2. Il ne faut pas, hélas, rêver.
    Halde ou pas Halde, d’opaques officines grassement entretenues continueraont, et de façon parfaitement masquée, à concocter de subtiles réglementations, qui ,de façon détournée dans les termes, mais directe quant aux buts, se chargeront de fabriquer la “discrimination positive” tant souhaitée par les “monsialistes”.
    A tout prendre, entre réclamer la suppression de la Halde à titre de pression sur les politiques, et la maintenir comme symbole visible et “attaquable”, je ne saurais me pronocer.
    La disparition du “nom” ne signifie pas la disparition de la “chose”; le nom secret et plus dangereux, au final, que le nom révélé!

  3. A ce propos, à la rentrée des classes, nous avons vu sur les listes d’admis en 1ere année, sur concours, qu’une bonne partie des noms était à consonance extra-européenne, africaine plutôt. C’est un fait inédit. De là à avoir le mauvais esprit d’imaginer qu’il s’agirait de discrimination négative pour certains…

  4. @Ahem – sign of the times
    S’agit t’il d’un concours anonyme sur épreuves écrites, ou d’un concours sur dossier avec entretiens( toute les magouilles possibles dans ce dernier cas)

  5. C’est un concours étrange, cher Trolltetram. Un concours avec des listes d’admis mutantes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services